Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire. Le général Dogbo Blé nie les faits de «crimes» portés contre lui

le Mardi 9 Octobre 2012 à 06:38 | Lu 1523 fois



Côte d'Ivoire. Le général Dogbo Blé nie les faits de «crimes» portés contre lui
Pilier du système sécuritaire sous Laurent Gbagbo, le général Brunot Dogbo Blé, ex- commandant de la Garde républicaine, nie en bloc les faits de «crimes» portés contre lui lors de sa comparution lundi devant le Tribunal militaire d'Abidjan.

"Je n'ai donné l'ordre à personne de tuer, ce sont des mensonges tout ce que les gens racontent", a déclaré le général Dogbo Blé niant en bloc les accusations portées contre lui.

Le général Dogbo Blé, un officier et trois sous-officiers sont poursuivis par le Tribunal pour l'enlèvement et l'assassinat d'un militaire à la retraite, le colonel-major Dosso Adama, lors de la crise post-électorale de 2010 et 2011.

A la barre, le général Dogbo Blé a insisté sur sa mission qui consistait à "assurer la sécurité du président Laurent Gbagbo et des Institutions de la République".

"Je suis fier d'avoir servi à ce poste, je n'ai pas trahi, j'ai fait mon travail", a-t-il dit.

Au deuxième jour du procès ouvert le 2 octobre, l'un des prévenus, le sergent sergent-chef Jean-Noël Lagaud qui a avoué avoir tué le colonel-major Dosso Adama a affirmé que l'ordre lui avait été donné par le commandant Yagba Kipré, directeur de cabinet du général Brunot Dogbo Blé.

Jeudi à la barre, le commandant Yagba Kipré a nié toute responsabilité affirmant n'avoir eu aucun contact avec son supérieur le jour de l'assassinat du colonel-major à la retraite.

Dosso Adama a été enlevé et assassiné le 12 mars 2011.

L'affaire du colonel-major Dosso Moussa est le premier procès pour les "crimes" qui ont été commis pendant la crise post- électorale. Selon le commissaire du gouvernement, Ange Kessi, au total "64 personnes ont été inculpées pour sept affaires en instruction ou en cours d'instruction".

Les prévenus sont poursuivis pour plusieurs chefs d'accusation dont "détournement d'armes et de fonds", "recrutement et entraînement de miliciens", "atteinte à la sûreté de l'Etat" et " crimes économiques".

Arrêté le 15 avril 2011, le général Brunot Dogbo Blé est inculpé dans trois des sept affaires et "risque la prison à vie", toujours selon Ange Kessi.


Xinhua

Mardi 9 Octobre 2012
Vu (s) 1523 fois



1.Posté par Fatim le 09/10/2012 10:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le generale Dogbo Ble ne nie pas. Il est innocent. Il n est ni concerne pres , ni concrene de loin par ces accusations lugubres. Il n a rien fait. Ok!
Et puis après tout il n a fait que defendre son pays en tant que Bon militaire.
Generale vous avez mon soutient et que Dieu vous fortifie!
Haut les coeur!

2.Posté par GILBERT KITA le 09/10/2012 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le GENERAL DOGBO BLE est innocent il a defendu son pays. il n'est pas comme ces traitres assoiffés d'argent qui vont là ou brille le soleil.
Ce qui est sûr il sera condamné ,mais pas pour les faits qui lui sont reprochés. Que tous ces excités qui font du bruit de traitres sache que la vie ne s'arrête pas là.....

3.Posté par Y en a mar! le 09/10/2012 11:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
N'importe quoi!!! Parce que le de cujus s'appelle Dosso Adama,on en fait une histoire médiatique;et tous ces milliers de personnes que le batard ADO en complicité avec l'ONU et ses rebelles ont égorgé et bu leurs sangs,quesqu'on fait pour eux???? Normal que rien n'est fait puisqu'eux ne sont pas considérer comme des hommes,leurs sangs étaient juste de la limonade que Adokaflè 1er et ses complices ont utilisés pour se raffraichir et préparer la destabilisation de notre président LAURENT GBAGBO. Comme on le dit" Qui tue par l'épée périra par l'épée",le combat continue....

4.Posté par doriane le 09/10/2012 12:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Courage mon général, Vaillant héros devant l'Eternel. Nous savons tous que vous n'avez rien fait. Vous nous avez défendu vaillamment; Que l'Eternel des armées vous protège et assure votre retour glorieux; car vous n'avez pas imé l'argent ni votre vie plus que la nation ivoirienne. Au contraire ,vous avez tout pour que ce pays soit libéré du joug colonial. Dieu a vu votre détermination et il vous récompensera au temps convenable. Quant aux traîtres de mangou, touvoli bi zogbo et consorts, ils jouissent déjà de leurs récompenses, alors ils n'entreront pas dans la nouvelle côte d'ivoire avec nous.
Que Dieu délivre le Général Dogbo Blé.

5.Posté par BAO le 09/10/2012 12:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gal vous êtes un exemple d’école.vous êtes un des brillants généraux que la CI est formé.nous admirons votre courage et sens de l'honneur.honneur a vous mon Général.le Maréchal Pétain est dans les oubliettes parce qu'il a trahit son pays .votre nom sera gravé dans les annales d’histoire de la nouvelle CI.Ils vous ont torturé parce que vous avez défendu la légalité constitutionnelle.La Bible dit ceci: les souffrances du moment ne seront être comparés a la gloire à venir qui est réservée pour nous.
Le même Dieu qui vous a éprouvé vous élèvera
qu'il vous fortifie davantage et vous garde
que Dieu bénisse la CI

6.Posté par liliane kouassi le 09/10/2012 12:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salut à toi mon général nous les ivoiriens sommes fiers de vous, vaillant soldat prêt à mourir pour défendre sa patrie la côte d'ivoire et son peuple digne vous soutiennent que DIEU vous garde, vous protège et comme Daniel dans la fosse aux lions vous fasse sortir et tous les autres sans oublier notre président, le président des ivoiriens, son excellence M LAURENT GBAGBO
que DIEU bénisse la côte d'ivoire

7.Posté par Black Panther le 09/10/2012 14:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Xinhua, je suis désolé de te dire que tu es un salaud et batard car cela se lit dans ton article ci-dessue. Que dis-tu des Francais, l'ONU, l'Union Européenne, USA et leur dubiose communauté internationale qui ont tué 3000 Ivoirienn(e)s en une seule nuit et des rebelles qui brûlé 1200 hommes et femmes à Duékoué. Tu es certainnement une personne malhonnête qui pratique de l'obscurantisme. Heureusement, j'en suis convaincu que des gens comme toi n'auront jamais le mot et en CI et même en Afrique, ce n'est qu'une affaire de temps.

8.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 09/10/2012 16:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sieur Xinhua, comme l'a relevé ci-dessus, vos écrits sont sujets à caution. Ils le sont tant du point vue de l'bonnêteté intellectuelle que de la rigueur rédactionnelle. D'abord, en usant du verbe "NIER" dans le style de votre titre " Le Gl DOGBO nie les faits de crimes...", vous insinuez que sa mission d'Officier Supérieure du Président Gbagbo avait quelque chose avec la mort d'un individu dit Col DOSSO. Diantre ! On veut savoir la vérité : Qui est vraiment ce fameux DOSSO qui devait plus intéresser le chef de la sécurité du P.R GBAGBO ? Personnellement, je ne cerne pas encore pourquoi le Gl DOGBO Blé dont la sécurité du "patron" ( Laurent GBAGBO) était mise à rude épreuve par Sarkozy avait plus intérêt à éliminer un certain DOSSO à la retraite ? La recherche de l'auteur d'un crime est toujours commandé par le mobile. Dites-nous la vérité : Que représentait ce fameux DOSSO dans le dispositif destabilisateur de DRAMANE ? Depuis la nuit du 18 au 19 septembre 2002, c'est maintenant qu'on nous rabâche les oreilles avec le nom de ce Col DOSSO. Les non initiés comme moi n'y comprenons rien. Et tant que cela n'est pas éclairé, M.Xinhua, pour l'honnêteté que requiert votre metier, autant les noms des Col DAGROU Loula, Dali Oblé qui étaient commandants d'unité lors de leur assassinat, ne disent rien à Dramane OUATTARA, autant celui du Col DOSSO ne nous dit rien. Pour condamner, Ouattara n'a pas besoin de déployer autant d'énergie. Un pseudo procureur-enchanteur de serpents comme Ange KESSI n'a pas besoin de prononcer les peines privatives de liberté. Ce n'est ni son rôle, ni de son pouvoir. Des gens ont été choisis pour être gardés en prison à vie, qu'on cesse de distraire les ivoiriens. Si l'Eternel veut que toutes ces innocentes personnes restent en prison, elles y resteront. Ange KESSI croit que la prison à vie, c'est seulement c'est à passer entre les 4 murs d'une prison ? Non. Lui, Ange ou démon Kassi verra ce qu'on appelle " la prison à vie...". Procès par-ci, procès par-là...Ce sont des non-évènements, sauf que leur caractère évènementiel procède du fait que des hommes dignes de ce nom vont parler. A la suite de leur patron qui a parlé au monde, le 5 décembre 2011 à la tribune inexpérée de la CPI. Oui, tous mes respects mon Général, il t'est offert l'occasion de donner des cours pratiques du métier du militaire dont le pilier est la Constitution de tout Etat. Au arde à vous ! Mon général : Aux enfoirés Officiers MANGOU, KASSARATE, DETO LETAL, ZOGBO BI....etc dispense le cours qui s'impose : Un militaire, c'est un légaliste. A preuve, les occidentaux ne redoutent plus des coups d'état dans leurs pays car leurs militaires bien formés, savent que le pouvoir politique ne relève pas de leur mission. Ils obéissent aux ordres de celui à qui le peuple et la Constitution adopté par ce peuple, reconnaissent comme le chef des militaires. Mon général, permet que les générations de militaires à venir sachent que MANGOU, SOUMAILA BAKAYOKO, KASSARATE et AUTRES N'ONT PAS FAIT HONNEUR A LE TENUE. Contrairement à leur engagement à servir jusqu'au sacrifice suprême, l'Etat de C.I, le peuple ivoirien tout en défendant sa Constitution, la vie des siens, le poids de leurs comptes bancaires ont primé. Mon général, je suis heureux que tu t'aies rendus à ces piètres personnes. Elles se débattent déjà quant aux questions à te déposer en évitant soigneusement la question de l'élection du 28 décembre 2010. Ces gens ont tous les problèmes du monde comme leurs amis de la CPI. Oui, DOGBO BLE est coupable d'une atteinte à la sûreté de l'Etat. De quand à quand ? Si c'est du 28 décembre 2010 au 11 avril 2011, qui était le P.R. de la C.I pendant cette période ? De Soumaila BAKAYOKO, engagé dans une rébellion depuis la nuit du 18 au 19 septembre 2002 au Gl DOGBO Blé, qui est convaincu d'une insurrection ? De MANGOU, KASSARATE, DETO LETAL, ZOGBO B... qui se sont retrouvés à l'Hôtel du Golf, qui a commis de graves manquements à ses obligations professionnelles...? Cela nous ramène à la question de qui a gagné l'élection du 28 décembre 2010 ? Je suis heureux que cette question a l'occasion d'être posée. La volonté des juges, pardon, des émissaires de Dramane, ne pourra rien y changer. Youpi donc ! Si ce procès n'était pas ouvert, seuls les journalistes s'imposaient ce débat. Dieu merci que ce qu'ils appellent encore juridictions sont mises à contribution pour dire qui de DOGBO BLE et des " faiseurs d'allegeance", était du bon côté. C'est la seule satisfaction que nous tirons de cette affaire...Youpi donc..Sinon, lorsqu'un tribunal s'approprie " un P.V." d'audition établi dans des forêts à Korhgo, que doit-on en entendre ? Franchement !

9.Posté par DROZZ le 09/10/2012 18:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je regrette amèrement que Afrik53 ait préféré les écrits incolores, inodores et sans saveur d'une agence de presse venue de loin, alors que de très nombreux journalistes soucieux de faire voir les choses comme elles sont aux Ivoiriens, étaient présents dans la salle avec nous. C'est dommage! Un site Internet, c'est comme un journal. Il a son lectorat. Et ses lecteurs doivent s'y sentir à l'aise. c'est pourquoi les Ivoiriens, dans leur immense majorité, ont abandonné abidjan.net. Vous comprenez???

10.Posté par STAICY le 09/10/2012 18:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
merci ctchédjougou rien a ajouter. dieu liberera ce vaillant serviteur de la republique.

11.Posté par choubb le 09/10/2012 19:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
moi je dis respect au général très courageux

12.Posté par afrik le 09/10/2012 19:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
General,

I am sooooooo proud of you right now................

13.Posté par soucek le 09/10/2012 20:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A vos ordres Mon Général, digne et fier fils de la patrie Ivoirienne. N'ayez pas peur, vous êtes assis au champ d'honneur, quoi qu'il vous arrive, nous nous portons garant de votre honneur, et de l'avenir de vos enfants. Sachez que depuis le commencement de cette crise, nous savons qui a fait quoi, qui est qui, et qui a mi quoi où. Ils seront tous retrouvés comme les nazis apres la guerre de 45 ! nous avons leurs bio, y compris les codes ADN, empreintes, doublure d'identité adoptées pour brouiller les pistes. Nous leurs répondrons le moment venu ! De la part de toutes les âmes sans noms !!!!!!!

14.Posté par A le 09/10/2012 22:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MERCI MON GENERAL TOUTE L AFRIQUE VOUS ADMIRE

15.Posté par One Game le 09/10/2012 22:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis fan, mon général DOGBO BLE. Il y a des gens qui pensent que vendre le pays aux sorciers sont des enfants de ce pays? Mort de rire! De mon côté tu es un exemple pour les enfants militaires à venir.
Que Dieu de Garde général DOGBO BLE (Général Courage)

16.Posté par Hermann N'da le 10/10/2012 01:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Rien que des accusations sans preuves. Le procureur doit apporter les preuves irréfutables des accusations farfelues dont il accable ce digne fils de la CI.
DOGBO BLE affirme n'avoir donné d'ordre à personne. Voila qui est clair. Si le procureur estime que LAGO LEO ne pouvait agir que sous les ordres de son patron (DOGBO BLE), il doit avoir le courage de remonter la chaine de commandement militaire afin que le Chef d'État Major, le GÉNÉRAL MANGOU soit appelé à la barre. Si les simples déclarations d'un soldat de la Garde Républicaine constituent la preuve de la culpabilité du Général DOGBO BLE, alors pauvre justice, pauvre Côte d'Ivoire. Un simple témoignage sans aucune preuve tangible suffira à conduire tous les Ivoiriens (pro GBAGBO) en prison.
VIVE LA COTE D'IVOIRE SOUS LE RÉGIME DRAMATIQUE.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !