Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire : Le camp Gbagbo garde la TV d'Etat, le plan Alassane Ouattara échoué

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Media Libre pour tous : Source : AFP le Jeudi 16 Décembre 2010 à 18:20 | Lu 477 fois



Côte d'Ivoire : Le camp Gbagbo garde la TV d'Etat, le plan Alassane Ouattara échoué
Abidjan a été jeudi le théâtre de scènes de guerre entre forces fidèles à Laurent Gbagbo et les partisans de son rival Alassane Ouattara, qui ont échoué dans leur plan de prendre le contrôle de la télévision d'Etat ivoirienne.

Au moins six personnes ont été tuées et huit blessées dans ces affrontements qui ont gagné le centre du pays, selon un bilan provisoire de sources concordantes.

Le camp de M. Ouattara a appelé à la poursuite de la mobilisation populaire et ses alliés des Forces Nouvelles (FN), l'ex-rébellion qui tient le nord du pays, ont fait mouvement vers le sud en direction de la capitale politique Yamoussoukro.

En fin de matinée, de vifs échanges de tirs ont eu lieu à proximité de l'hôtel du Golf, quartier général à M. Ouattara, l'un des deux présidents proclamés, entre combattants des FN et les Forces de défense et de sécurité (FDS), fidèles à Gbagbo.

L'objectif des FN était de prendre un barrage sur la route qui passe devant l'hôtel pour aller à la radio-télévision RTI où Guillaume Soro, Premier ministre de M. Ouattara et chef des FN, voulait se rendre avec le maximum de partisans pour installer un nouveau directeur.

En début d'après-midi, les tirs ont cessé et les FDS, qui ont reçu du renfort, tenaient toujours le barrage, a constaté un journaliste de l'AFP.

Les FN ont eu à déplorer "deux morts" et "un blessé" dans leurs rangs, a indiqué l'entourage de M. Soro.

Plus tôt dans la matinée, au moins quatre personnes ont été tuées lorsque les FDS ont dispersé dans des quartiers populaires d'Abidjan des partisans de M. Ouattara qui voulaient marcher sur la RTI.

A Adjamé (nord), un photographe de l'AFP a vu les corps de trois personnes tuées par balles. A Koumassi (sud), la Croix-Rouge a emporté le corps d'une victime également tuée par balle, a-t-on constaté.

Des journalistes de l'AFP ont également pu voir trois jeunes étendus à terre, inertes, dans le quartier d'Abobo (nord), bastion de M. Ouattara. Entre 300 et 400 jeunes pro-Ouattara venaient d'être dispersés par les forces de l'ordre.

Au moins sept personnes ont été blessées par balles à Yamoussoukro, où les forces de l'ordre ont dispersé de nouvelles manifestations après celles de mercredi, selon des témoins.

Dans l'ex-zone tampon séparant les parties au conflit en 2002-2003, des échanges de tirs ont également eu lieu entre FN et FDS à Tiébissou (centre), alors que les éléments ex-rebelles tentaient de descendre sur Yamoussoukro.

M. Soro a appelé "à la mobilisation", exhortant les Ivoiriens "à ne pas se laisser distraire par cette dictature des chars, et à réclamer la liberté de l'information pluraliste par les médias d'Etat".

Les partisans de M. Ouattara ont échoué à prendre la RTI, pilier du régime de M. Gbagbo, et enjeu majeur de la lutte entre les deux présidents proclamés.

Ils ont annoncé qu'ils devaient marcher vendredi sur le siège du gouvernement, la Primature, dans le quartier administratif du Plateau.

M. Ouattara a été désigné vainqueur de la présidentielle par la commission électorale, mais le Conseil constitutionnel, acquis au sortant, a invalidé ces résultats et proclamé la victoire de M. Gbagbo.

La communauté internationale a quasi-unanimement reconnu la victoire de M. Ouattara au scrutin du 28 novembre et appelé M. Gbagbo à céder le pouvoir.

La France ainsi qu'une vingtaine d'ONG ont lancé un appel au calme aux deux camps. L'armée, fidèle à Gbagbo, avait averti qu'elle tiendrait l'ONU, qui selon elle soutient la marche, responsable d'éventuelles violences.


Afrik53 - Media Libre pour tous : Source : AFP
Jeudi 16 Décembre 2010
Vu (s) 477 fois



1.Posté par Jean Luc le 16/12/2010 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"M. Ouattara a été désigné vainqueur de la présidentielle par la commission électorale, mais le Conseil constitutionnel, acquis au sortant, a invalidé ces résultats et proclamé la victoire de M. Gbagbo".
La communauté internationale a quasi-unanimement reconnu la victoire de M. Ouattara au scrutin du 28 novembre et appelé M. Gbagbo à céder le pouvoir.

C'EST QUOI? C'EST QUI, cette COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE? FOUTAISE OUVERTE. Votre terminus, c'est la CI

VOUS MENTEZ TROP. VOUS TRAITEZ DE MANIÈRE SÉLECTIVE LES INFORMATIONS.
CE N'EST PAS DU JOURNALISME CA. PAUVRES RATIONALISTES, C'EST-A-DIRE CALCULATEURS.
Chez vous, en Europe, une commission électorale est-elle au-dessus du Conseil constitutionnel? Sarkozy, le colon n'a que ses amis de l'UMP dans le conseil constitutionnel de son pays.

2.Posté par Nsy le 16/12/2010 23:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"M. Ouattara a été désigné vainqueur de la présidentielle par la commission électorale, mais le Conseil constitutionnel, acquis au sortant, a invalidé ces résultats et proclamé la victoire de M. Gbagbo".
La communauté internationale a quasi-unanimement reconnu la victoire de M. Ouattara au scrutin du 28 novembre et appelé M. Gbagbo à céder le pouvoir."

Vous sortez de quelle planete vous? Vous faites du journalisme ou de la propagande? Est c'est un libre propos? Dans tous les cas, vous volez trop bas dans votre analyse.

"La France a dit...! La communaute internationale a dit...!" Et vous, que dites-vous? Etes-vous si tare au point de ne pas etre a mesure de faire une analyse personnelle? Meme l'Evangile, les gens y retrouvent a redire. Et vous nous pompez l'air avec "vos on a dit."

Sur votre planete de verite, la CEI est-elle au-dessus du Conseil Constitutionnel? Allez chercher dans la constitution de tous les Conseil Constitutionnels, les Conseils d'Etat, les Cour Supremes, et vous verrez que les membres sont pour la plupart nommes par le president de la Republique. Grattez un peu sur le Conseil Constitutionnel en France et reecrivez votre papier.

Savez vous comment est constitue la CEI en Cote d'Ivoire? +90% sont les partisans de Ouattara. Je vous fait grace des details.

Vous insinuez qu'il s'agissait des d'une armee proche du camp presidentiel face aux partisans de ouattara, quand il faut insister sur le fait que ces badauts servaient de couverture aux rebelles. Vous oubliez -peut-etre parce que vous avez une memoire oublieuse comme les francais quand ca les arrange-.

Autre chose. Si les francais et l'Onuci ne ravitaillaient pas les rebelles de ouattara en armes, comment expliquez-vous que des gens qui se sont faits prisonniers eux-memes, pendant des semaines soient aussi lourdement armees?

Cher monsieur, laissez votre cataracte tombe. Et debouchonnez vos oreilles.

3.Posté par fabrice le quebecois le 17/12/2010 03:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A ce propos, j'attire l'attention des pays membres de la cedeao que ce n'est qu'un debut mais tous les pays qui ont pris position sans reflechir sur la question, et seulement par jalousie et hypocrisie vont s'en rendre compte. Car, il faut savoir qu'on ne balaie pas la souveraineté d'1 pays. La feuille de route d'un pays c'est la constitution, et lorsque certains des journalistes ou journaliers parle du conseil comme étant tenu par un proche de Bagbo laurent , ce n'est que normal et c'est ainsi dans presque tous les pays. Mais pour le cas en Cote d'ivoire le président du conseil n'a fait que dire le droit et c'est claire.

Donc, je demande aux ivoiriens de demeurer fidèles à préserver leur constitution devant l'ingérence occidentale et des autres institutions étrangères.

4.Posté par fabrice le quebecois le 17/12/2010 03:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai un deuxième point, ma question est de savoir pourquoi Ouattara voudrait coute que coute devenir président ?et s'il pense qu'il a une portion magique pour développer la cote d'ivoire, qu'il donne ses idées à son confrere le président Bagbo et qu'ils travaillent ensemble pour une véritable paix , gouvernance du pays. Car s'il aime tant la cote d'ivoire, il n'a qu'à renoncer à cette opposition dont les victimes seront plus les innocents.À bon entendeur salut.

Vive la cote d'Ivoire, Dieu avec toi.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !