Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire – Le DG de l’école nationale de police fusillé, entre la vie et la mort

le Mardi 12 Mars 2013 à 15:57 | Lu 1923 fois



Côte d’Ivoire – Le DG de l’école nationale de police fusillé, entre la vie et la mort
Le Gal Yao Brou entre la vie et la mort. Il faudra beaucoup de baraka au directeur général de l’Ecole nationale de Police, pour s’en sortir. C’est que hier soir, au moment où nous mettions sous presse, nous avons été informé de ce que le véhicule de type 4X4 de couleur grise à bord duquel circulait le général Alain Yao Brou a essuyé plusieurs tirs. C’est aux alentours de 21 heures que cela est survenu, non loin Lycée technique, précisément dans le périmètre du Palm-club. Selon toute vraisemblance et comme le laissent penser les premiers éléments d’enquête, il s’agirait d’une embuscade tendue au patron de l’Ecole de Police qui rentrait à la maison, aux Deux-Plateaux, en provenance de l’établissement qu’il dirige. C’est une fois dans les environs du Palm club que les individus qui savaient manifestement l’itinéraire que le général Alain Yao Brou allait emprunter, ont ouvert le feu sur son véhicule. Selon nos informations, il a été atteint de plusieurs balles, notamment à la gorge.

Alertés, les secours ont tenté de le prendre en charge sur place puis, constatant la gravité de la situation, ont immédiatement évacué le général de police à la clinique Hôtel Dieu, à Treichville où il a été admis aux urgences. Jusqu’aux environs de minuit, le directeur de l’Ecole de police était encore en réanimation, dans le centre hospitalier où il a été admis. De source proche de l’établissement de formation [EPN] que dirige l’infortuné général de police, l’on soupçonnerait d’anciens pensionnaires de l’Ecole de Police, renvoyés en septembre dernier, d’être à la base de cette embuscade. A plusieurs occasions, certains parmi ces anciens élèves policiers, auraient proféré des menaces aussi bien à l’endroit de la hiérarchie de la police nationale, que des responsables de l’institution.

Selon plusieurs confrères qui ont relayé l’information relative au renvoie, c’est pour des motifs de discipline que la direction de l’Ecole de police a cru bon de se séparer de 84 élèves de la promotion 2007-2009. En plus d’eux, elle aurait décidé de recaler près de 200 autres, pour les mêmes raisons. Mais, seules les enquêtes ouvertes pourront dire s’il s’agit vraiment d’une embuscade d’anciens pensionnaires de l’Ecole de police ou s’il s’agit d’un acte de banditisme ordinaire. Plutôt, en début de soirée, des tirs ont été entendus à Yopougon, particulièrement à Niango-Lubafrique. Si selon des habitants, il s’agissait de braquages, des sources policières parlent de policiers qui ont tiré en l’air pour manifester un mécontentement. Au sujet de quoi ? On n’en sait pas plus.

Marc Dossa
Nord-Sud

Mardi 12 Mars 2013
Vu (s) 1923 fois



1.Posté par GOLAH le 12/03/2013 16:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LA COTE D'IVOIRE NOTRE PAYS COMME UN GATEAU A ETE PARTAGE, CE GENERAL YAO BROU SYMBOLE DE CE PARTAGE POUR LE COMPTE DU PDCI DE BEDIE ETAIT CELUI LA MEME QUI APPLIQUAIT A LA LETTRE LA POLITIQUE DE RATTRAPAGE DU POUVOIR. CETTE AGRESSION N'EST AUTRE QUE LE RESULTAT DES FRUSTRATIONS DONT ONT ETE OBJETS DES ELEVES POLICIERS.

2.Posté par Hermann N'da le 12/03/2013 16:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci cher Patriote GOLAH

Pour t'emboiter le pas, les gens doivent comprendre que nous sommes désormais dans un pays où chacun a le droit de prendre les armes et de s'en servir comme bon lui semble en cas de frustration.

N'est-ce pas de ce façon que ceux qui croient nous gouverner aujourd'hui sont momentanément parvenus au pouvoir.?

3.Posté par doriane le 12/03/2013 22:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui règne par l'épée, périt par l'épée, dit la bible. ce traître de yao brou alain n'a eu que ce qu'il mérité! Qu'il crève donc comme tous les imbéciles qui ont vendu ce pays aux français et aux burkinabés.
Coucou Golah, Coucou Hermanne N'da
Signé: doriane, la vraie

4.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 13/03/2013 19:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voici des gens qui, tenant à garder un pays au détriment de tous les autres et vrais ivoiriens, se sont associés à des burkinabè, maliens, guinéens et autres, et gèrent exclusivement le pays.

A la Sotra, les chauffeurs de Gbaka d'origine malienne, guinéenne, burkinabè, sénégalaise et autres ressortissants de la sous-région, qui avaient mis leurs "matériels" au service de la guerre de Dramane OUATTARA ont remplacé tous les ivoiriens qui crèvent de faim. Pourvu que Bédié et les siens soient les seuls ivoiriens à être rassasiés.

Au port, tous les gnabrô ont vidé les gares routières pour occuper les places de tous les ivoiriens baptisés pro-Gbagbo, à l'exception des filleuls de Bédié

De l'école de Gendarmerie où des attié, abbey, wê, gouro, abouré, bété, dida, kroumen, adioukrou, abidji, aladjan, Wan, koulango....etc ont été récrutés depuis l'année 2008,ceux-ci ont été radiés sans raisons légitimes en dehors des soupçons de leur qualité de pro-Gbagbo/

Idem pour l'Ecole de Police où les pro-Ouattara et les pro-Bédié font pleuvoir la pluie et briller le soleil.

Mais qu'ils sachent que le pays a des propriétaires, et que nul n'a le monopole de la nuisance.

Des ivoiriens pur sang ne peuvent pas être là, à regarder des burkinabè occuper tous les postes de la vie sociale, en attendant une nouvelle incarnation. Non. All die be die.

Comme Ouattara dit quil est dieu. Il voit tout. Il peut tout. Rien ne peut lui arriver. Les USA étaient petits, c'est pourquoi ils ont été surpris par Ben Laden le 11 septembre 2001.

Regardons. Mais qu'ils sachent que mourir de faim et mourir par un objet à feu ou contondant, donne la même faim.

Bédié a mangé depuis notre enfance. A notre viellesse, Bédié ne peut s'associer à un burkinabè pour asservir et les ivoiriens à son profit et à celui des siens. All die be die.

5.Posté par MARC OLIVIER le 14/03/2013 15:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Miss Doriane, ne me dit pas que tu fais parti de cette bande de frustrés. Ce Monsieur je le connais personnellement et il n'a jamais été impliqué ds des discours politique ou autre de ce genre. Tout ce kil fait c'est appliquer les ordre qui viennent de ses supérieurs comme tout bon soldats.
Toi qui évoque la bible dans tes propos, pense tu que le fait de dire a quelqu'un qui est entre la vie et la mort "Traite crève donc imbécile tu n'as que ce que tu mérite" est en conformité avec ce que les lois de Dieu te recommandent faire????
Si tu as une conscience médite la dessus.
Bon courage a la famille du général.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !