Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo forever ?

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Mercredi 4 Juin 2014 à 06:35 | Lu 1624 fois

Même bâillonné loin d’Abidjan, l’ancien président ivoirien n’a toujours pas quitté l’actualité politique ivoirienne. Sa situation judiciaire n’évolue guère, mais on célèbre son anniversaire, on lui dédie des poèmes, on crée une association en son honneur, on le regarde sur grand écran…



Entre deux nouvelles, on préfère toujours entendre la plus mauvaise en premier. Il en est de même pour les anniversaires. En avril dernier, on commémorait la troisième année de privation de liberté de Laurent Gbagbo. Ce samedi, ce sont les 69 printemps du "Christ de Mama" que son parti célébrait. Bien sûr, le gâteau devait avoir un goût amer, le presque septuagénaire n’étant pas là pour souffler les bougies.

Mais cela n’empêcha pas le président du Front populaire ivoirien (FPI) de formuler une "pensée affective, de solidarité et de reconnaissance" à l’égard de son martyr mentor. Combatif, Pascal Affi N’Guessan présenta même cette célébration comme un jour de réengagement autour des valeurs de liberté et de dignité africaine qu’incarne le président ivoirien déchu.


Pas de mea culpa, donc, dans les rangs des plus gbagboïstes des gbagboïstes. Au contraire, c’est de la ferveur, voire de l’optimisme qui suinte du FPI. Une ferveur galvanisée par un poème écrit par Joseph Kokou Koffigoh, l’ancien Premier ministre togolais. Un optimisme suscité par l’évocation d’une possible libération de Gbagbo. Chimère ? Il est vrai qu’un vent de décrispation semble souffler sur les dossiers judiciaires pendus au nez des partisans de l’ancien régime. La semaine dernière, ce sont 50 prisonniers de la crise postélectorale qui étaient mis en liberté provisoire. Les dossiers de 100 détenus supplémentaires seraient "en cours". Et ce processus d’apaisement serait "dynamique" selon le garde des sceaux, Gnénéma Coulibaly.

Du fond de sa cellule de la prison de Scheveningen, Laurent Gbagbo sait donc pouvoir compter sur des "fans clubs" toujours actifs. Et même de nouveaux groupes de soutien. Ce 31 mai, c’est en France qu’était officialisée l’association "Gbagbo and friends" dédiée à l’ancien président ivoirien. Casting sans surprise : on y retrouve la première épouse et mère de Michel Gbagbo, Jacqueline Chamois, l’universitaire ivoirien Raphaël Dagbo, l’avocat libanais Albert Bourgi ou encore Guy Labertit, l’ancien "Monsieur Afrique" du Parti socialiste français.

Objectif de ce regroupement au pays de François Hollande ? Militer pour la réhabilitation de l’ex-chef d'État ivoirien et agir "en faveur du multipartisme en Côte d'Ivoire". Cette dernière frange de la profession de foi suggère que la lagune Ebrié évoluerait dans une ambiance de parti unique. Et c’est justement l’ère du parti unique - celle des années 80 - qui révéla le politicien Gbagbo.

Quand les aficionados enfoncent le clou du discours victimaire, l’audiovisuel questionne le parcours de l’ancien opposant historique de Félix Houphouët-Boigny. Le documentaire "Laurent Gbagbo : despote ou anti-néocolonialiste" revisite les années de règne de l’ancien président ivoirien et
continue son tour des capitales. Le réalisateur d’origine camerounaise Saïd Mbombo Penda le projette cette semaine à Yaoundé, affirmant que son œuvre y a été interdite pendant des mois. C’est que le sous-titre "Le verbe et le sang" augure d’une polémique sous-jacente. Le régime ivoirien actuel avait eu moins de frilosité que les autorités camerounaises, autorisant l’avant-première du film à Abidjan-Plateau, dès décembre dernier.

Assurément, ce documentaire n’est pas une hagiographie, certains de ses intervenants dépeignant l’ancien chef de l’État ivoirien comme un "génie de la manipulation prêt à confisquer le pouvoir par tous les moyens". Et si une réputation se (re)construit éventuellement sur des écrans, une probité, elle, se démontre bien dans les prétoires.

Or, jusqu’à preuve du contraire, l’évocation d’une éventuelle libération de Laurent Gbagbo relève de la méthode Coué. Bien sûr, les juges de la Chambre préliminaire 1 de la Cour pénale internationale semblaient gênés aux entournures, en juin 2013, lorsqu’ils demandaient à la procureure Fatou Bensouda des preuves additionnelles. Pourtant rien ne prédit ni un non-lieu, ni une libération provisoire pour ce prisonnier soupçonné de crimes contre l’humanité. L’enflammé Pascal Affi N’Guessan restera-t-il fidèle à promesse : "nous allons crier jusqu’à ce que Gbagbo soit libéré" ?
_______
Damien Glez
Jeune Afrique


Afrik53.com : Infos 7J/7
Mercredi 4 Juin 2014
Vu (s) 1624 fois



1.Posté par Odile le 04/06/2014 14:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ja journal torchon d koi j me mêle com on dit a Abidjan"les jaloux vont maigrir " C est vs les même ki avez dit q la ferveur GBAGBO était passée il y a qq tps.Vs avez tt essayé pr q LG soit oublié mais rien n''y fit bandes de menteurs ou mettez vs ad

2.Posté par Odile le 04/06/2014 14:46 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Où mettez vs le bouki ado chef rebelle et sa band d rebelles analphabètes ki ont mis l''économie du pays à genou d 2002 à c jour mais Dieu ki est notre créateur sera récompenser chac1 d ns selon ses actes é sé actions alors bon vent journaleux d merde

3.Posté par Odile le 04/06/2014 19:22 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lisez:"saura récompenser"

4.Posté par ALLEHAHIN le 04/06/2014 19:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Damien Glez de jeune Afrique vieilli; méa culpa à qui? l'agressé devenu agresseur par la machination de sarko nazy, de choi et de ban ki moon tous des bandits de grands; des assassins à col blanc; des auteurs de massacres à travers le monde; c'est à ceux là de demander méa culpa à mon peuple, à toute l'Afrique entière.
Arrêtez de vous contredire car vous nous pomper l'air. éclipsez-vous car vos torchons ne nous intéressent plus.
Quand allez vous comprendre que les choses ont bougé depuis que les réseaux sociaux nous donnent le pouvoir de réaction rapide pour réduire les effets de vos entreprises de nuisances? Nous on vous combattra jusqu'au bout.

5.Posté par MERMOZ le 05/06/2014 07:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Slt Mr Damien Glez, Journalist Indigne. Vou faite votr mea culpa impeu impeu. Vou le savez, mieux kè ki contr, ki est veritablemt le Pdt Laurent Gbagbo. Just un peti rapel: son SEM LAURENT GBAGBO, est le Président élu Democratiquemnt de CIV lors des élections du 30 Novembr 2010, c''est le seul Père de la Démocratie en CIV, il est l''Espoir de tout un Peuple. Nous prions pour le Triomphe d la Verité afin kè vous soyez tous confondus. Par la grâce de Dieu, vous le serez. Vous êtes des Plaisantain, Bande de Journalistes Vendus!! Merci...

6.Posté par la Main de Dieu le 08/06/2014 14:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
on doit comprendre que c'est lui le vrai gagnant des élections. c'est lui qu'on appelle" SEPLOU "

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !