Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo demande à la CPI le report de son audience du 18 juin

le Vendredi 8 Juin 2012 à 08:37 | Lu 1448 fois



Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo demande à la CPI le report de son audience du 18 juin
Le 08 juin 2012 par Jeune afrique - Pour appuyer sa demande de report de l'audience de confirmation des charges de Laurent Gbagbo devant la CPI, le 18 juin, l'avocat de

l'ex-président ivoirien met en avant deux éléments. La détérioration de la santé de son client depuis sa détention à Korhogo et la nécessité d'avoir plus de temps pour étudier le dossier.
L’avocat principal de Laurent Gbagbo, Me Emmanuel Altit, a déposé le 7 juin devant la Chambre préliminaire I de la Cour pénale internationale (CPI) une demande de report de l’audience de confirmation des charges de son client, prévue au siège de la juridiction à La Haye à partir du 18 juin prochain.

Dans sa requête, Me Altit invoque la mauvaise santé de l’ex-président ivoirien, qui serait due à ses conditions d’assignation à résidence dans une pièce obscure à Korhogo, au nord de la Côte d’Ivoire, entre avril et novembre 2011.
Pour appuyer sa requête, l’avocat produit le témoignage du médecin expert qui a examiné le détenu à son arrivée à La Haye : « Laurent Gbagbo est en mauvaise santé, non pas en raison d’une pathologie particulière mais d’une absence d’activité physique et mentale qui peut être apparentée à de la torture ».

Audience équitable

Me Altit évoque aussi les besoins de la défense. Le bureau du procureur a produit 1 381 documents, 409 vidéos et 9 060 pages d’annexes, dont beaucoup ont été transmises ces dernières semaines. Il souhaite avoir un délai supplémentaire pour étudier au mieux toutes les pièces afin que l’audience se tienne de la manière la plus équitable qui soit.

Il rappelle « la nature particulière de l'affaire et ses enjeux considérables » en soulevant les responsabilités des différents protagonistes de la crise politique ivoirienne lors de la dernière décennie. Il pose enfin la question de la légitimité de la prise du pouvoir par les ex-rebelles ivoiriens et celle de la légalité du soutien des pro-Ouattara par les Nations Unies et les grandes puissances dont la France.

Le bureau du procureur et les représentants des victimes apporteront les jours prochains leurs réponses à cette requête. La chambre préliminaire devra rendre sa décision avant l’ouverture de l’audience de confirmation des charges

Pascal Airault

Vendredi 8 Juin 2012
Vu (s) 1448 fois



1.Posté par Rogers Donald le 08/06/2012 15:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est honteux !!!!!!!!!!!

2.Posté par Labi le 08/06/2012 21:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Libérez le President LG si vous voulez une paix durable entre nations. LG veut s' occuper du peuple Ivoirien, comme tout pres en Occident. Libérez-le incondionellement!

3.Posté par AAA le 09/06/2012 00:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
http://www.kamayiti.com/hommes/la-colonisation-travaille-a-deciviliser-le-colonisateur

LA CIA ET EN ACTION EN CI

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !