Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote d'Ivoire : Laurent Akoun : “Le monde doit comprendre que derrière Gbagbo le Fpi reste debout”

le Lundi 27 Février 2012 à 02:39 | Lu 701 fois



Le comité central du Fpi qui s’est réuni le samedi 25 février a pris d’importantes décisions dont la tenue d’une convention.Ce comité central qui s’est tenu au siège du Cnrd a été présidé par le secrétaire général par intérim, porte-parole du Fpi, Laurent Akoun.
Le comité central du Fpi s’est réuni en session ordinaire, samedi dernier, au siège du Congrès national pour la résistance et la démocratie (Cnrd) à Cocody sous la présidence effective du secrétaire général par intérim et porte-parole du Fpi, Laurent Akoun, en l’absence du président par intérim du parti, Sylvain Miaka Ouretto.

Après avoir réaffirmé les positions du Fpi par rapport à la situation sociopolitique, le comité central a pris d’importantes décisions. Notamment la tenue d’une convention qui coïncidera avec la fête de la liberté, le 30 avril prochain. Cette rencontre aura pour objectif, selon M. Laurent Akoun, de faire une autre démonstration de force après celle du 21 janvier dernier à Yopougon-Ficgayo. «Il faut qu’au moment où le Président Gbagbo sera devant les juges de la Cpi en juin prochain que le monde sache qu’il a derrière lui un parti plus que debout et mobilisé, déterminé à se battre pour sa libération», a indiqué Akoun.

Avant d’ajouter que l’objectif visé par la convention impose aux responsables de base du Fpi de redynamiser toutes les structures qui sont sous leur responsabilité. Ils doivent pour cela se rendre sur le terrain pour relancer la machine à la base. Le bureau de la convention sera dirigé par l’ancien ministre Alphonse Douaty, secrétaire général adjoint du Fpi chargé du suivi de l’action gouvernementale. Cette convention entre dans le cadre du programme d’activités de la direction intérimaire sur la période de janvier à juin 2012.

Ce programme prévoit également la commémoration de la journée internationale de la femme, le 11 avril. La députée Marie Odette Lorougnon en est la présidente du comité d’organisation. Un autre point au programme, la commémoration de la fête de la liberté, le 30 avril. Qui marque de chaque année, depuis 1991, le retour de notre pays au multipartisme. La deuxième importante décision prise par le Comité central est le rejet de la commission d’enquête mise en place par le régime Ouattara sur la crise postélectorale et dirigée par la magistrate Matoh Loma Cissé.

«Le Fpi ne se sent pas du tout concerné par cette commission et nous demandons à nos militants de ne pas collaborer avec elle. On ne peut pas comprendre qu’on mette une commission d’enquête en place alors que nos amis ont été déjà arrêtés. Sur quelle base ont-ils été arrêtés alors ? Nous considérons que cette commission est une mascarade et nous ne pouvons pas nous y associer », a soutenu le secrétaire général, Laurent Akoun.


Boga Sivori bogasivo@yahoo.fr
notrevoie



Lundi 27 Février 2012
Vu (s) 701 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !