Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote d'Ivoire : La triste fin d'Henri Konan Bédié

le Lundi 9 Janvier 2012 à 06:45 | Lu 649 fois



Cote d'Ivoire : La triste fin d'Henri Konan Bédié
Qu'on l'appelle (insolemment) «Konan le barbant» ou (plus tendrement) «Nzueba», le «Buddha de Daoukro» Henri Konan Bédié, dauphin et putatif fils du vieux (...) Houphouët-Boigny, est manifestement perturbé, pour ne pas dire déstabilisé ou moralement atteint par la situation dans laquelle sa faiblesse politique a contribué à conduire la Côte d'Ivoire.

Ancien président, déposé le jour de Noël en 1999 par feu le général Gueï, et quelques commanditaires et hommes de mains qu'on retrouvera dans l'ombre de Ouattara, Bédié fut longtemps l'ennemi juré de ce même Ouattara contre qui il popularisera la fameuse ivoirité et infléchira la constitution ivoirienne (c'est Gbagbo, au fort de sa "dictature" en 2005 qui permettra à ADO d'être éligible)... Avant, sur consigne de Paris, de s'allier à cet adversaire de toujours, en vue de battre Laurent Gbagbo lors des présidentielles. On comprend qu'un chapeau ainsi avalé et ravalé ait pu laisser l'ancien président quelque peu hagard et l'estomac lourd. Mais à ce point...

Il y a déjà quelques semaines, un jeune responsable socialiste sénégalais, Malick Noël Seck, est jeté en prison pour "outrage à magistrat" et "menace de mort". Son crime : avoir porté au président du Conseil constitutionnel sénégalais une lettre de doléance lui demandant de ne pas laisser, anticonstitutionnellement, le président Wade se présenter une troisième fois à la présidentielle de février 2012. Au terme d'un procès ridicule (il n'y a évidemment ni magistrat outragé ni menace de mort dans la lettre de doléance), Malick Noël Seck a écopé de deux ans ferme, puis, après appel, un an de prison, dont quatre mois ferme (pour pouvoir justifier de sa détention provisoire ?). Il devrait donc sortir le 12 février prochain.

Durant sa détention, on a décidé unilatéralement et arbitrairement de le déporter à Tambacunda, à plusieurs centaines de kilomètres de Dakar. Loin des siens. Parmi les proches de sa famille, un homme, dont nous tairons ici l'identité, ancien diplomate et homme politique sénégalais de premier plan, a décidé, face à cette injustice, d'essayer d'agir : il a appelé son vieil ami Henri Konan Bédié. Bien que son parti fut privé de Primature (malgré les accords, ultime humiliation imposée par ADO et son RDR au PDCI de son vieil ennemi), on suppose que le président Bédié a sinon quelque influence sur Ouattara, au moins la possibilité de lui parler...

L'ami des Seck compose donc le numéro de Nzueba, espérant que celui-ci intercède auprès de Ouattara, afin qu'ensuite celui-ci joigne Wade et essaie de l'attendrir... Diplomatie à trois bandes old school. À peine avait-il prononcé au creux de l'oreille de Bédié le nom du jeune Sénégalais que celui-ci entra dans une colère incroyable ! Inimaginable et impensable pour son vieil ami... Comment ! On ose venir auprès de lui plaider la cause de ce Malick Noël Seck qui "a soutenu Gbagbo" !!! De rage, Nzueba a raccroché au nez de son vieil ami. Qui depuis cherche à comprendre quelle mouche a bien pu piquer son ami de plus de quarante ans...


grigriinternational

Lundi 9 Janvier 2012
Vu (s) 649 fois



1.Posté par Marie21 le 09/01/2012 12:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OH! Bédié sait que il est sous écoute téléphonique et a peur comme toujours pour ses fesses,sans oublier sa haine,sa jalousie pour notre Woodji,L.G.Triste individu qui ne veut pas se remettre en question

2.Posté par SILUE SEKONGO le 09/01/2012 20:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
REGARDONS SEULEMENT. NOUS ALLONS TOUS VOIR CE QUE LA HAINE PROCURE A SON AUTEUR. DIEU MERCI. IL EST DE NOTORIETE PUBLIQUE RECONNU QUE GBAGBO EST SANS HAINE. POUR PERSONNE. WAIT DONC AND SEE....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !