Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire : La mise en garde de Koné Zakaria aux Dozos

le Vendredi 2 Novembre 2012 à 14:27 | Lu 816 fois



Côte d'Ivoire : La mise en garde de Koné Zakaria aux Dozos
Rencontre de vérité hier jeudi 1er novembre 2012 à la salle des conférences du ministère des affaires étrangères au Plateau . Le ministre d’Etat ministre de l’intérieur, Hamed Bakayoko qui était face à la confrérie des Dozos (Chasseurs traditionnels du nord), n’a pas eu sa langue dans la poche. Il leur a signifié les complaintes des chancelleries, des organisations internationales et des populations, notamment en ce qui concerne l’insécurité. ‘’Après la guerre, le Président Alassane Ouattara est en train de mettre de l’ordre à tous les niveaux.

Alors, que chacun retourne à sa place’’, a-t-il suggéré à l’immense groupe de Dozos présents dans la salle. Tout en rappelant les vertus du ‘’Dozoya’’(la science des Dozos), Hamed Bakayoko leur a demandé de tout mettre en œuvre pour qu’il n’y ait pas de dérives dans leur comportement. ‘’Faites en sorte que les faux dozos ne viennent pas salir votre nom, votre réputation’’, leur a-t-il conseillé. Non sans prévenir en ces termes: ‘’Un Dozo qui se comporte mal, peut aller en prison…Que la loi s’applique aux faux Dozos’’. Le patron de la sécurité en Côte d’Ivoire, n’a pas manqué de souligner à ses hôtes, leur limite quand bien même, ils sont considérés à l’origine comme des ‘’protecteurs’’.

‘’Le Dozo ne peut pas se substituer aux juges, aux policiers, aux gendarmes ou aux militaires’’, a martelé Hamed Bakayoko. Selon le ministre d’Etat-ministre de l’intérieur, la ren- contre avec les Dozos est une réponse aux doléances de Wê qui avaient soulevé la question face au chef de l’Etat, récemment. ‘’Le Président de la République a donné des instructions fermes. A savoir reprendre en main les Dozos, les organiser, faire en sorte qu’ils ne dérangent pas la quiétude des populations’’, a-t-il révélé. Aussi, a-t-il suggéré à la confrérie des Dozos de s’organiser en une seule organisation afin que le gouvernement ait un seul interlocuteur. ‘’Je vous demande d’être unis. Ainsi, s’il y a un problème dans un endroit, on saura à qui s’adresser.

Et ce dernier sera responsable en cas de dérapages’’, a soutenu Hamed Bakayoko qui a rendu hommage aux Dozos pour leur ‘’contribution à la libération du pays pendant la guerre’’. ‘’L’Etat de Côte d’Ivoire n’a pas honte de le dire et de l’assumer. Cela se fait partout. En tant de guerre, tout le monde peut aider à libérer le pays’’, a-t-il ajouté. Par ailleurs, le ministre d’Etat s’est convaincu de ce que ‘’person- ne ne peut supprimer les Dozos’’. Il a rassuré la confrérie de l’engagement de l’Etat à prendre en compte les problèmes des Dozos, et à faire en sorte que ‘’des gens ne viennent pas transformer la réalité du Dozoya’’. Le ministre d’Etat a annoncé qu’après un huis clos avec des chefs Dozos, ‘’des responsables de la confrérie iront à l’intérieur du pays pour recenser les Dozos’’.


Bamba Drissa
Soir Info

Vendredi 2 Novembre 2012
Vu (s) 816 fois



1.Posté par BESSE le 03/11/2012 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LA COTE D'IVOIRE EST DEVENUE UN PAYS DE VRAIS CANCRES! DES DOZO EN CHARGE DE LA SECURITE. que dieu nous protège.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !