Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire : «La médiation de la Cédéao a peu de chances d'aboutir»

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Media Libre pour tous le Mardi 28 Décembre 2010 à 15:08 | Lu 540 fois

INTERVIEW - Philippe Hugon, chercheur à l'Institut de relations internationales et stratégiques (Iris) et auteur de «Géopolitique de l’Afrique», estime que les médiateurs manquent d'arguments pour faire fléchir Laurent Gbagbo...



Côte d'Ivoire : «La médiation de la Cédéao a peu de chances d'aboutir»
La Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) envoie ce mardi trois émissaires en Côte d’Ivoire pour encourager une nouvelle fois le président sortant Laurent Gbagbo à quitter le pouvoir. Mais selon Philippe Hugon, directeur de recherche à l’Iris, cette médiation est vouée à l’échec.

La médiation proposée par la Cédéao en Côte d’Ivoire peut elle déboucher sur une sortie de crise?

On peut l’espérer mais cela me parait peu probable. C’est la médiation de la dernière chance. Les précédentes, emmenées Thabo Mbecki, l’ex chef d’Etat sud-africain, puis par Jean Ping, le président de l’Union africaine, ont déjà échoué. Il semblerait que Laurent Gbagbo soit décidé à rester à son poste.
Je ne vois pas de quels atouts supplémentaires disposent les trois médiateurs. Que pourront-ils proposer à Laurent Gbagbo? Ils peuvent toujours lui rappeler la position de la Cédéao, qui a reconnu la victoire d’Alassane Ouattara, et brandir la menace – peu probable – d’une intervention militaire mais je ne vois pas pourquoi Gbagbo fléchirait. A moins que les médiateurs aient dans les mains des cartes que nous ne connaissons pas, mais j’en doute.

Le fait que les émissaires viennent d’Afrique de l’Ouest n’est-il pas un avantage?

Bien sûr, il est très important que la médiation passe par la Cédéao. C’est une intervention nettement mieux perçue que celle de la communauté internationale. Laurent Gbagbo s’est d’ailleurs dit victime d’un «complot» franco-américain. Les médiateurs – les présidents du Bénin, de la Sierra Léone et du Cap-Vert – viennent par ailleurs de petits pays, qui ne sont pas les plus hostiles à Laurent Gbagbo et ne sont pas particulièrement va-t-en-guerre, contrairement au Nigeria par exemple. Mais ils ne peuvent pas faire grand-chose pour faire fléchir le président sortant.

Si cette médiation échoue, que peut-il se passer ensuite?

On peut prévoir que la Cédéao va déployer sa force militaire, Ecomog, notamment aux frontières pour empêcher des mercenaires libériens d’intervenir.
Mais la seule chose qui pourra faire fléchir Laurent Gbagbo, ce sont les sanctions économiques. Quand son trésor de guerre se sera épuisé, qu’il ne pourra plus payer les fonctionnaires, la situation sera différente. Le camp d’Alassane Ouattara, lui, ne peut pas faire grand-chose. Ce n’est pas lui qui dispose de la force militaire et sa seule arme est la reconnaissance de la communauté internationale.


Afrik53 - Media Libre pour tous
Mardi 28 Décembre 2010
Vu (s) 540 fois



1.Posté par antu le 28/12/2010 18:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
... Donc y a des mercenaires libériens alors que le president dispose de l'armée ivoirienne entierement dévoué a jouer son role..

j'aimerais savoir quels sont les cours enseignés dans les amphi :
le droit et les relations internationales ou la strategie de la guerre...

Serieusement quelles etudes vous faites pour arriver a ce type de resultats et de combinaisons

Le fait deja de parler de fléchir veut dire qu'aucun ne veut parler avec lui..et personne ne veut prendre la dimension du pays et du droit légitime de ce pays de faire respecter ses institutions....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !