Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire : La magouille autour de l'organisation du concours de la magistrature!

le Samedi 3 Novembre 2012 à 19:32 | Lu 879 fois



Les recrutements dans la fonction publique ivoirienne ne se font plus conformément sur les principes de transparence, d’équité et de justice, comme c'est le cas à l’Institut National de Formation Judiciaire (INFJ), où à l'issue d'une enquête KOACI.COM s'est rendu compte que les mauvaises pratiques de corruption, de tribalisme et de népotisme tant décriées par les jeunes diplômés sans emplois ont refait surface, selon des témoignages de candidats au concours de la magistrature.

Ouvert uniquement aux juristes de formation titulaires d’au moins une Maîtrise en droit, ce concours serait depuis, le cadre de bien d’excès et abus, tant en amont qu’en aval de son organisation. Des droits d'examen élevés sont imposés aux candidats alors que l'institut pouvait s'en passer. "Curieusement, chaque année, avant le lancement du concours, il est fait obligation à tous les candidats de payer la somme d’au minimum vingt et un mille francs CFA (21000FCFA), prétendument en vue de recevoir des cours de préparation se déroulant sur deux (02) mois.

S’il est normal que les candidats aux différents concours payent un droit pour y faire acte de candidature, il faut cependant faire en sorte que les frais desdits concours ne soient pas un frein pour des candidats potentiels qui ont déjà passé plusieurs années dans nos universités et grandes écoles publiques ou privées pour obtenir leur diplôme de fin de formation," affirment ces candidats, s'interrogeant au passage sur la nécessité des cours dits de préparation de deux (02) mois. En dépit de ces contraintes justifiées ou non, le candidat au concours de la Magistrature en Côte d'Ivoire doit selon nos investigations faire face à d'autres réalités une fois le concours officiellement ouvert.

"Contrairement aux autres concours où les candidats sont libres de faire leurs photos d’identité en tous lieux qui leur siéent, les candidats aux concours de l’INFJ sont tenus de faire les leur dans un seul laboratoire photo, sis au boulevard Latrille, sur le prolongement du Groupe Scolaire «La Farandole," imposé par la Direction dudit Institut sous peine de rejet de leur dossier de candidature," déplorent des candidats. Cette pratique peu recommandable daterait d'aujourd'hui. "Il s’agit d’une pratique toute nouvelle « expérimentée » l’année dernière, et reconduite encore cette année 2012, très certainement au regard de ses résultats juteux pour ses initiateurs.

Et dans ce studio qui a "l’exclusivité" de cette opération, les six (06) photographies d’identité sont faites à 2 500 FCFA, alors que les candidats peuvent faire leurs photos dans d’autres laboratoires à des coûts nettement plus avantageux," décrient des candidats au concours 2012, précisant qu'avec la vulgarisation des outils technologiques en Côte d’Ivoire, le coût des six (06) photos d’identité dans tous les cybers- café ou studio de photos minutes à tous les coins de rues d’Abidjan, excèdent rarement la somme de 700 francs CFA. KOACI.COM apprend sur le terrain que ces photos numériques ne sont pas acceptées à l'INFJ.

Alors, sur quelle base impose-t-on ce studio aux candidats et quelles en sont les motivations ? Qui sont les bénéficiaires de cette mesure contraignante et appauvrissante ? Autant de questions restées sans réponses lors de notre enquête. Tous les moyens seraient bon pour l'administration de l'institut pour soutirer de l'argent aux candidats. D'autres sources toujours proches des candidats réaffirment que les enveloppent qui leur sont imposées sont vendues à 1000 FCFA au lieu de 650 FCFA. Face donc à tous ces frais injustifiés les candidats souhaite l'intervention du président ivoirien, Alassane Ouattara.

"Excellence Monsieur le Président, pour qui vous connait pour votre rigueur, votre dévouement contre les injustices de tous ordres et votre ferme détermination à faire le bonheur de la Côte d’Ivoire en générale et de la Jeunesse en particulier qui est l’épine dorsale de votre programme de Gouvernement, il serait souhaitable que vous vous investissiez personnellement ainsi que vous en êtes coutumier chaque fois qu’il s’est agi de promotions de valeurs, sur les procédures d’organisation des concours afin de traduire en réalité votre programme de gouvernement dans ce domaine."

En attendant, KOACI.COM constate qu'en Côte d'Ivoire, si les hommes ont changé avec Ouattara les pratiques au regard de tout ce qui se passe dans l'organisation des concours de la fonction publique ont encore la dent dure.

Wassimagnon


Samedi 3 Novembre 2012
Vu (s) 879 fois



1.Posté par contribution le 03/11/2012 22:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
qu'est ce qui peut etonner encore dans cette republique de rebelle, fallait s'y attendre et comme d'habitude wonderhuman viendra jouer les redresseurs avec ses fameuses solutions a la va vite........

2.Posté par Hermann N'da le 03/11/2012 22:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les Ivoiriens doivent avoir le courage de dénoncer leur propre hypocrisie. pour sortir notre pays de l'impasse dans laquelle il s'enfonce chaque jour.Qui veut faire croire aux gens que OUATTARA est un homme intègre, méprisant l'injustice, défenseur des causes de la jeunesse et patati et patata?
Qui ne se souvient pas de la célèbre affaire "ALLASSANE vend et rachète"? Qui a vendu à des francs symboliques toutes les richesses de la CI aux prédateurs? Qui a fait tuer plus de 4 000 jeunes à la résidence présidentielle lors de la crise post électorale? Qui vient d'exclure, sans raison, plus de 5 000 étudiants (donc jeunes) de nos universités?
Qui vient d'instaurer la honteuse pratique de rattrapage ethnique dans notre Administration?
Arrêtons de nous mentir à nous-mêmes. A moins que la stratégie ne consiste qu'à faire intervenir l'auteur du mal pour éradiquer le mal.

3.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 03/11/2012 22:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci frère HERMANN. Laisse ces énergumènes à leur hypocrisie : OUATTARA DRAMANE, tu es le plus beau. Tu es le protecteur des valeurs...gnin gnin gnin...". Quelqu'un a dit que ce n'est pas parce qu'on a faim qu'on se voie dans l'obligation de manger ses dents. Depuis quand Dramane OUATTARA a été vertueux. Hermann a bien fait de rappeler au souvenir de ces vauriens de candidats le passage de Dramane à la Primature. Les salaires a 2 vitesses n'ont-ils pas été l'oeuvre d'un tel homme, vertueux à vos yeux. Regardez le personnel de la Présidence. Depuis Houphouët Boigny à Gbagbo, a-t-on vu les parents, tous les membres de la famille d'un Président de Côte d'Ivoire compter ensemble, chaque soir l'argent du pays avant de rentrer avec chez eux ? C'est à un tel programme de gouvernement vous en appellez face à ce que vous prétendez souffrir. Vous-mêmes êtes des minables. Le rattrapage permet-il d'engager des candidats des autres régions que la nôtre. Ou bien à vous lire, ce sont les question de photo numériques et les frais de cours de préparation qui vous préoccupent. Cela suppose que vous satisfaites la condition du " rattrapage". Et même si vous étiez admis à ce concours, sans remplir les conditions du rattrapage, êtes-vous sûrs que la Justice des vainqueurs en place vous garantit une carrière porteuse ? Ou bien, comme vous êtes au chômage, vous voulez avoir seulement quelque chose à mettre sous la dent. Ne savez-vous pas que la semaine dernière, plusieurs magistrats, éminents d'ailleurs ont été radiés de la magistrature sus la seule base du crime Pro- Gbagbo. Le président du Tribunal, le dénommé Ahmed Coulibaly, fils de Tchoco tchoco, le Procureur Général FOFANA Ibrahim et le Premier Président de la Cour d'Appel, Monsieur N'guessan qui venait de condamner arbitrairement le Gl DOGBO BLE et qui avaient eu leurs noms par mégarde, ont été retirés de la liste des suppliciés. C'est dans une telle justice que vous voulez travailler. Et vous vous sentez dans l'obligation d'encenser un énergumène qui fait de telles choses. Vous êtes indignes de compassion. Ouattara a quel programme en dehors de la persécution des ivoiriens. Quelles valeurs respecte-t-il et il fait tuer les ivoiriens à longueur de journée. Donc pour vous, la suppression des frais de concours sera synonyme de l'exécution d'un bon programme de gouvernement par Ouattara. Vous êtes de véritables enfoirés. Mais qu'il vous donne l'argent pour payer. Son petit frère Photocopie détient les caisses de l'Etat de C.I. Qu'attendez-vous. Enfoirés que vous êtes !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !