Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire : L’épouse du DG de la SICTA assassinée

le Mardi 19 Mars 2013 à 15:28 | Lu 3225 fois



Côte d'Ivoire : L’épouse du DG de la SICTA assassinée
Abidjan Côte-d’Ivoire

L’épouse de Ya Emile, DG de la SICTA [Société Ivoirienne de Contrôle Technique Automobile] a été assassinée hier soir par des braqueurs, vient-on d’apprendre ce mardi matin, de sources proches de la SICTA, filiale du groupe Suisse SGS. Cet assassinat fait suite à deux récentes tentatives d’assassinats contre les DG de l’École nationale de police et de l’Ecole Normale supérieure d’Abidjan. Les deux directeurs généraux ont eu plus de baraka que Mme Ya. Grièvement blessés, le général Yao Brou Alain ([ENP] et le professeur Sidibé Valy [ENS] sont tous deux, encore hospitalisés dans des états jugés « critiques ».

Connectionivoirienne.net

Mardi 19 Mars 2013
Vu (s) 3225 fois



1.Posté par Fati le 19/03/2013 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quel dommage pour un pays et gouvernement qui se dit bien sécuriser.
Mossi Dramort, a quoi sert tes appareils et CCDAsshole?
Les chiens commencent à bien se manger entre eux.
Que Dieu veille et protégé toute la RP

2.Posté par kone cote divoire* le 19/03/2013 20:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ TOUS LES COLLABOS QUI AURONT COLLABORER AVEC LE DIABLE A CAUSE D'ARGENT...VOUS VOYEZ CE QUI NOUS ARRIVENT PEUPLE EBURNIE...TOUS CEUX QUI AURONT COLLABORER NOUS VOUS DISONT QUE VOUS ETES DANS NOTRE ECRAN DE MIRE LE MOMENT ARRIVE OU NOUS ALLONS VOUS NETTOYER A COMMENCER PAR LES CORPS HABILLES COLLABOS EN PASSANT AUX CIVILS COLLABOS...A BON ENTENDEUR SALUT...GUERRIER COMBATTANT INVISIBLE...

3.Posté par Fatim le 19/03/2013 21:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ma chere Fati ce pays fait peur. On ne sait plus ce qui se passe. Si ces gens ont decide de se manger entre eux alors c est tant mieux . Mais si c est le cas contraire, j ai peur pour nos parents qui y vivent. Ils ont deja assez de problemes.....

Il faut absolument que ce Mossi degage de ce pays..... Plus rien ne va. C est grave!

Bonne nuit ma soeur. Kiss!

4.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 19/03/2013 22:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dans tous les cas, au suivant :

5.Posté par Fati le 20/03/2013 01:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ca c'est vrai et c'est grave copine. Mais c'est des choses qui arrivent quand les rebelles sont dans la cité. Que Dieu protégé notre parents et amies.
Kiss & hugs to you dear.

6.Posté par Hermann N'da le 20/03/2013 20:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lors de la crise post électorale, au moment où le Président Laurent GBAGBO proposait le recomptage des voix pour connaitre le vrai vainqueur des élections, Dramane l'envieux a opté pour une solution militaire.

Son objectif était d'user de la force brutale pour accéder au pouvoir d’État comme il l'a toujours tenté, le 24 décembre 1999 contre BEDIE et le 19 septembre 2002 contre GBAGBO.

Pour y parvenir, l'homme qui n'a déposé sa valise en CI qu'en 1989, a recruté des dizaines de milliers de mercenaires à travers toute la CEDEAO et principalement au Mali et au BURKINA Faso. avec la promesse de donner à chaque tueur la bagatelle de 5 Millions de Francs C FA.

Une fois parvenu au pouvoir par la violence, l'imposteur Mossi qui a renié SINDOU, son village natal situé au FASO, tente de distraire la galerie en feignant d'oublier ses nombreuses promesses.

Les malfaiteurs qu'il a engagés réclament leurs dus après le sale boulot. Mais Dramane le voleur de nationalité, l'indigne burkinabé fait la sourde oreille.

Que faire?

Les mercenaires ont alors décidé d'en finir avec tous les responsables que le vilain burkinabé habitué à la fraude a nommés ou avec leurs proches.

Ce que nous avons déjà enregistré comme assassinat et ou tentatives d'assassinat n'est rien en comparaison avec ce qui reste à venir.

De nombreux responsables du régime d'usurpation sont dans le viseur des tueurs importés par l'homme qui a juré de "mélanger" la CI.

Les jours qui viennent seront encore plus graves. Voilà ce qu'ont fait de notre cher pays, la communauté internationale et sa marionnette mossi.

Dramane est devenu le problème de la CI et pire de toute la sous région. Il est temps, grand temps de mettre fin à l'hémorragie sinon, après, il sera, peut-être , déjà trop tard.

7.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 20/03/2013 22:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci mon Général pour cette démonstration-constat magistrale.

Une précision ; Dramane " n'est pas devenu un problème...". OUATARA est de naissance PROBLEME. Il a tété problème pour sa propre mère qui est décédée aussitôt après sa sa naissance qu'il refuse de reconnaître au profit de la belle ivoirienne NABINTOU CISSE.

OUATTARA est problème pour la Haute-Volta qu'il a humiliée en la reniant.

Il est problème pour son propre nom. En un mot, OUATTARA est le papa de PROBLEME.

Mais il sera guéri ici en C.I....... Apprêtez-vous pour assister à sa guérison-disparition....


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !