Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire : L'ancien chauffeur de Blé Goudé , Zady Djédjé, devient chef des patriotes...Avec la bénédiction d'Hamed Bakayoko

le Lundi 5 Novembre 2012 à 08:38 | Lu 1297 fois



Zady Djédjé, chef des patriotes du régime, et son créateur le ministre Hamed Bakayoko
Zady Djédjé, chef des patriotes du régime, et son créateur le ministre Hamed Bakayoko
Le 05 novembre 2012 par IVOIREBUSINESS – Le ministre de l’intérieur Hamed Bakayoko est-il en passe de réussir son pari : Celui de décapiter la

jeunesse patriotique proche de Charles Blé Goudé (ex-ministre de la Jeunesse de Gbagbo et président du Cojep, en exil) et de Koua Justin (président de la Jeunesse du FPI), et d’installer des jeunes patriotes à lui.
En effet, le sécurocrate en chef du régime vient de se commander des patriotes sur mesure, en mettant sur orbitre un certain Zady Djédjé, ancien chauffeur de Charles Blé Goudé, et en le bombardant président de la Coalition des jeunes patriotes pour la paix et la réconciliation (Cjppr).

Ce sont les patriotes du CJPPR qui sont aujourd’hui les seuls à manifester dans les rues d’Abidjan.
Dimanche dernier à la place CPI1 de Yopougon, ils ont manifesté avec la ferme volonté de collaborer avec le pouvoir. Zady Djédjé lui-même se reconnait l’âme d’un traitre : «Si être traître signifie dialoguer avec le gouvernement pour avoir du travail demain, alors je suis fier d’être un vendu», a revendiqué Zady Djédjé.

Devant un maigre public, il a exhorté les jeunes à ne plus se laisser manipuler mais de saisir la main tendue du gouvernement. «Ce n’est pas dans la belligérance que nous allons préparer notre avenir » a-t-il poursuivi.

Lui aussi a demandé et obtenu séance tenante, la libération de ses camarades, le retour des exilés politiques, la libération du siège du FPI à Yopougon, etc…

En effet, le député de Duékoué Privat Oula, au nom du ministre de l’Intérieur Hamed Bakayoko, a répondu favorablement aux doléances de Zady Djédjé, lui demandant même de dresser la liste de ses camarades emprisonnés.

Plusieurs analystes pointent déjà l’échec de la manœuvre du ministre Bakayoko et sa volonté de se tailler des patriotes dociles et inoffensifs.
Ils pensent plus tôt que la solution réside dans la discussion avec les vrais patriotes connus de tous, et non avec des patriotes de pacotille, pour un retour véritable de la paix en Côte d’Ivoire.

Eric Lassale


Lundi 5 Novembre 2012
Vu (s) 1297 fois



1.Posté par Yuotam le 05/11/2012 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est ça le pays où le régime des rattraper, à affamer la populace pour les rendre plus docile à des bôhgnôrôdjans, Mossi Drame et son pitbull GBAKA-YOKO peuvent se foutre le doigt là où je pense et faire plaisir à satiété, peine perdu.

C‘est pour ça que le nain de jardin Gaulois SARKOZI, à foutue le savoir faire des techniciens et ingénieurs de la SOTRA, en nous fourguant des bus Renault, et c’est pour ça également le Drame MOSSI, c’est abattu sur des milliers d’emplois au détriment des travailleurs FranSSais, car ce savoir faire dans la fabrication des bus SOTRA par nos salariés étaient vendus jusqu’au GABON ainsi que dans toute la sous région

C’est quand le Mossi DAWA, va être intelligent pour comprendre que les petits blancs flatteurs vivent au dépend de chien errant de son acabit, foutre un pays en air pour des clopinettes, comme dirait les dioula de la république des rattraper, « ni téssé y bôye » « si tu es incapable quitte là ».

Quand ce mossi dawa fout les cadres intelligents Ivoiriens dans ses Goulags dans la partie septentrionale du pays et veut diriger la nation avec les conducteurs de Gbaka, des zozos et dozos consorts et même que les préfets sont d’anciens ivrognes zozos buveurs de tchapalo, et ce n’est pas pour rien qu’ils ont jeté leur dévolue sur ce ancien chauffeur du Ministre et patriote Blé GOUDE, toujours dans la minabilité.

2.Posté par Fati le 05/11/2012 16:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci beaucoup Yuotam !

3.Posté par KID le 05/11/2012 16:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pauvre Côte d'IIvoire. Je t'aime malgré tout car tu te relèveras bientôt.

4.Posté par Hermann N'da le 05/11/2012 17:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Patriote Yuotam

Merci pour ta pertinente intervention. La vérité est que toutes ces pratiques sont d'un autre âge, donc sérieusement démodées. Le vaurien de BAKAYOKO se croirait encore en 1990 où il s'adonnait à cœur joie, à ce type de comportement. Les temps ont bien changé. Seulement pour comprendre ce changement, il faut avoir un minimum d'intelligence. Ce minimum manque cruellement à ce brutal de loubard. Il fera lui-même l’amère expérience de l'échec d'une vaine tentative de retournement de la jeunesse patriotique. La vraie jeunesse patriotique l'attend au tournant; un tournant décisif bien proche. Suivez mon regard !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !