Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire: L’Onu devant le défi de la vérité

le Lundi 8 Octobre 2012 à 00:36 | Lu 1271 fois



Porte-Parole ONUCI
Porte-Parole ONUCI
L’Onu devant le défi de la vérité, quasiment deux ans après avoir œuvré aux côtés de la force française Licorne à installer Alassane Ouattara au pouvoir.

Il s’agit de ce rapport confidentiel dont RFI s’est procurée une copie, on ne sait comment. Rapport dans lequel l’instance onusienne, comme il y a deux ans, demeure globalement dans le camp du nouveau président ivoirien.

En effet, dans ce document, les experts, bien que reprochant quelques conduites troubles à la nouvelle équipe, réservent les accusations les plus accablantes aux pro-Gbagbo.

Des pro-Gbagbo qui, de leurs pays d’exil ouest-africains, caresseraient le rêve de renverser le pouvoir d’Abidjan. Mais les mis en cause n’ont pas attendu une éternité pour réagir de la plus vive des manières. Ils rejettent en bloc les allégations du rapport. Certains vont même jusqu’à mettre au défi les auteurs du rapport, d’apporter les preuves de certaines accusations. Du coup, si le document est un pain béni pour Alassane Ouattara, il pourrait se révéler « partisan » pour l’ONU. Parce qu’elle a désormais sa crédibilité en jeu.

Par rapport à la publication de ce rapport, qui devait manifestement demeurer confidentiel, la première interrogation qui vient à l’esprit c’est bien celle de savoir à quelle fin ce caractère de confidentialité a été violé. Parce qu’il est évident qu’il s’agit d’une « fuite organisée ».

Autrement, des rapports de ce genre sont des milliers à dormir dans les tiroirs et à l’abri de la clameur publique. Mais pour celui-ci, quelqu’un a trouvé nécessaire de « l’ébruiter ». Alassane Ouattara étant le principal gagnant dans l’affaire, on peut penser que celui qui est à la base de la publication a voulu apporter un peu de baume au cœur du président ivoirien, pour lui permettre de respirer un peu, après cette série d’attaques ciblées dont certains camps et autres commissariats de son pays on été l’objet.

L’auteur de la fuite, s’il n’est pas un ami de l’actuel chef de l’Etat, il n’est certainement pas celui de Laurent Gbagbo. Car le contenu du rapport fait tout pour accréditer les thèses qu’Alassane Ouattara met en avant contre les partisans de son prédécesseur.

Incontestablement, les pro-Gbagbo sont les cibles du rapport. Mais les auteurs du document ne sont pas, eux non plus, en meilleure posture. En effet, l’ONU est désormais dans la position d’un procureur devant apporter la preuve des accusations dont il affuble un mis en cause. En tout cas, dans leurs premières réactions après la fuite, les principaux barons de défunt régime de Gbagbo, ont catégoriquement rejeté le contenu du rapport.

L’ex-directeur du port d’Abidjan, qui se dit être au Maroc depuis plus d’un an met au défi les auteurs du rapport à fournir les preuves sur lesquelles ils se fondent pour le désigner comme ayant pris part à une réunion à Tokoradi au Ghana, le 12 juillet dernier.

La véhémence et la passion que certains mettent dans leurs réactions amènent alors à relativiser un peu le caractère impartial du document. Ce qui est hautement dommageable à une institution de la trempe des Nations unies. Et c’est pourquoi, pour ne pas accréditer l’idée selon laquelle elle fonctionne selon les caprices des grands du monde, l’Onu ne doit pas s’abriter derrière la réserve diplomatique. Elle doit parler.

Boubacar Sanso Barry pour GuineeConakry.info

Lundi 8 Octobre 2012
Vu (s) 1271 fois



1.Posté par Manolo le 08/10/2012 01:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ces énergumènes ne parleront pas ! Mais le monde entier les connaît maintenant pour les avoir vus charger des fosses communes pour le compte de ouatrat.

2.Posté par antu le 08/10/2012 07:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Rien de nouveau sous les tropiques. ONUCI, les ivoiriens savent depuis que le président officiel de la cote d'ivoire qui les a fait venir pour resoudre un probleme, les a déclaré hors la loi sur le territoire ivoirien.

Des lors toute les manoeuvres pour rester dans le coin le plus longtemps possible sont bonnes a prendre. L'ONU a toujours tirer sur l'ambulance. Elle n'a qu'une seule politique, celle de la terre brulée. Sinon elle n'a pas de raison d'etre.

Quand le diable montre son visage, y a qu'une seule chose a faire...

3.Posté par kplcity le 08/10/2012 10:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher BOUBACAR,
Tu rêves. C'est vous qui êtes en déhors de mon pays, qui avez cru en tout ce que l'ONU à travers CHOI, disait sur les élections en côte d'ivoire. L'ONU est là pour servir les puissances de ce monde. Tant que les africains n'ont pris concience de cela, on restera comme nous sommes.
Toi même tu es journaliste. Pourtant , tu attends que l'ONU te dise la vérité. As tu vu les diplomates se dédire? Pourquoi tu ne ferais pas tes investigations toi même?

4.Posté par Fatim le 08/10/2012 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L onu est un instrument de ces soit disant grandes puissances. Mais nous, a nos yeux elle ne represente plus rien. Eux meme avaient trouve le nom: " l onu est un machin".
Je reviendrai...

5.Posté par Hermann N'da le 08/10/2012 11:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est comme cela que l'ONU et ses collabos locaux avaient découvert les vrais faux ossements de KIEFFER ,à Issia. On connait la suite. Elle était à la limite de l'auto humiliation.

6.Posté par doriane le 08/10/2012 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'onu dire lq vérité? soit ce journaliste est naif, soit il ne connait pas bien cette institutition de prostitution impérialiste.L'onu n'est pas en cote d'ivoire pour dire la vérité mais pour faire les mensonges des franc maçons et de la france pour de la vérité. Elle n'a fait que cela depuis sa création; mentir pour faire tuer Lumumba, mentir pour envahir l'irak et faire tuer Sadham Hussein, mentir pour faire la guerre en lybie et tuer Kadahafi, mentir sur les résultats des élections en cote d'ivoire et tenter d'assasiner le président Laurent Gabgbo déténu à la haye. L'onu a été créée pour couvrir les mensonges impérialistes. Elle ne peut que s'enfoncer davantage dans ses mensonges. Seulement les vrais ivoiriens ne croient plus en elle et la considèrent désormais comme leur première ennemie, au meme titre que le france.

7.Posté par doriane le 08/10/2012 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour faire passer les mensonges des franc maçons et de la france pour de la vérité. Excusez moi les omissions.
Coucou à Hermann N'da, Fatim, Ignacio, Grace, Anonyme, Tchédjougou, Traoré et à toute la révolution permanente.

8.Posté par bou le 08/10/2012 16:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
comme on le dit chez nous, quand on demande à quelqu'un de cacher une partie de son corps qui peut lui donner la honte, c'est bien la bouche qu'il faut cacher au lieu du sexe, car c'est ce qui sort de la bouche qui fait qu'on est crédible ou pas. Alors vu de ce que cette fameuse ONUCI s'est rendu coupable en CI, elle doit pouvoir la fermer maintenant; on est fatigué de ses contrevérités.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !