Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire - L'ONU redoute des violences sexuelles lors des législatives

le Mardi 22 Novembre 2011 à 21:49 | Lu 395 fois



Une responsable de l'ONU a dit mardi "avoir peur" que des violences sexuelles soient commises en Côte d'Ivoire à l'occasion des élections législatives du 11 décembre, étant donné les exactions survenues lors de la crise qui a suivi la présidentielle de 2010.

"Nous avons évidemment peur que toute cette situation de viols commis avant, pendant et après l'élection présidentielle ne se reproduise lors des échéances législatives en décembre", a déclaré Margot Wallstrom, représentante spéciale du secrétaire général de l'ONU chargée de la lutte contre les violences sexuelles dans les conflits armés.

Actuellement en visite dans le pays, elle s'exprimait à l'issue d'un entretien à Abidjan avec le ministre de l'Intérieur Hamed Bakayoko, indique un communiqué de l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (Onuci) rapportant ses propos.

"La police joue un rôle important s'agissant de la prévention de ces crimes", a estimé Mme Wallstrom, précisant avoir discuté avec le ministre des moyens de "s'assurer que la police n'est pas impliquée dans les crimes tels que les violences sexuelles". Elle a proposé "des formations" dans ce domaine.

Les législatives sont destinées à accélérer la normalisation après la crise née de la présidentielle de novembre 2010, qui a fait quelque 3.000 morts. La sécurité s'est nettement améliorée ces derniers mois mais demeure fragile, en particulier dans l'Ouest, théâtre des pires tueries durant la crise.

Les forces de l'ex-président Laurent Gbagbo, notamment la police, et les combattants du nouveau chef de l'Etat Alassane Ouattara ont été accusés de violences sexuelles pendant la crise post-électorale.

La Cour pénale internationale (CPI) enquête sur de présumés crimes contre l'humanité et crimes de guerre imputables aux deux camps.

© Agence France-Presse

Mardi 22 Novembre 2011
Vu (s) 395 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !