Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire – L’Etat-malfaiteur est là avec Ouattara

le Jeudi 27 Décembre 2012 à 06:47 | Lu 1631 fois



Côte d’Ivoire – L’Etat-malfaiteur est là avec Ouattara
L’armée régulière de Côte d’Ivoire (Frci), créée en mars 2011 par ordonnance par Alassane Ouattara, convoque désormais les commerçants d’Azaguié pour exiger des cotisations mensuelles en vue de lui permettre de prendre en charge son séjour longue durée dans la localité.

Outre le fait que l’on peut s’étonner de voir qu’une armée dite régulière comporte encore en son sein des Com zones et des Com secteurs, il faut surtout s’offusquer de ce que des « soldats » puissent convoquer des opérateurs économiques pour affaire les concernant, sans avis du sous-préfet d’Azaguié ou du préfet d’Agboville, comme on peut le constater sur la photo.



Cette vaste extorsion de fonds est appuyée par le député local Rdr Bamba Mamadou, qui fait du porte-à-porte chez les commerçants pour les inciter au paiement. À Azaguié-Ahoua, les populations lui ont opposé une fin de non recevoir catégorique. À Azaguié-Gare, le député Bamba Mamadou fait pression, mais il semblerait que là aussi, les opérateurs économiques renâclent.

Le député est donc au service des Frci. Tout comme Soro et Ouattara le sont eux aussi, entre deux élections. Et au moment des scrutins, les Frci leur font un retour d’ascenseur en intimidant, terrorisant et molestant les électeurs afin de les inciter à « faire le bon vote ». Le peuple est pris en otage.

Ainsi va la vie dans la dictature criminelle et l’Etat de non-droit d’Alassane Ouattara.

Avec (Lider)



Politique nationale – Koulibaly, personnalité à observer en 2013 en Côte d’Ivoire

Le journal panafricain «The Africa Report» révèle

L’adage est bien su de tous. Nul n’est prophète chez soi. Et Mamadou Koulibaly n’est pas forcément prophète chez lui. Raison pour laquelle, il n’a fait exception à la règle. Le journal panafricain «The Africa Report», vient de reconnaître le combat politique du président de lider (Liberté et Démocratie pour la République), en faisant de lui, l’une des personnalités africaines à observer au cours de l’année 2013. Mieux, au plan national, Mamadou Koulibaly est seul en lice dans ce classement.

«Le président de Lider est la seule personnalité ivoirienne à être recensée dans le classement des personnes qui feront l’actualité sur le continent en 2013, dans la double édition décembre/janvier du mensuel panafricain «The Africa Report». Qui présente Lider comme « l’opposition forte » au « pouvoir présidentialiste absolu d’Alassane Ouattara. » Une reconnaissance internationale qui met en pôle position l’opposant ivoirien, qui a toujours revendiqué la paternité d’une opposition responsable face au régime du Président Alassane Ouattara.

Récemment encore, Mamadou Koulibaly est monté au créneau, sans gant ni langue de bois, l’ex-président de l’Assemblée nationale a crié son ras-le-bol à la gouvernance du Président Alassane Ouattara sur laquelle il a déversé sa bile. Puis, il a fait cette confidence à la presse : «vous n’êtes pas obligés d’écrire ce que je dis. Mais je vous montre des pistes, je vous donne de la matière, pour que lorsque vous serez en présence du Président de la République, que vous lui posiez de bonnes questions». Mamadou Koulibaly est donc friand des débats d’idées.

Comment cette annonce est perçue par ses proches ?

Pour Nathalie Yamb, conseillère du Pr. Mamadou Koulibaly, il n’y a point de doute. «En Côte d’Ivoire, il n’y a pas d’opposition à part, Lider». Voila qui est clair. «Quand il a fallu dénoncer la forclusion de la Cei, c’est Lider. La dénonciation de la distribution d’argent par la Première dame, à travers son association ‘’Children of Africa’’, c’est encore nous. Une opposition, elle critique non seulement, mais elle fait aussi des propositions. Toutes les fois que nous nous sommes opposés au pouvoir en place, nous dénonçons mais nous faisons aussi des propositions», a renchéri un militant du parti au flambeau.

Mais est-ce une veste trop grande à porter pour le président de Lider ? Lui-même y répondait récemment. «Quand jeune étudiant on s’opposait au père fondateur de ce pays, Félix Houphouët-Boigny, on me demandait si je n’avais pas peur pour ma vie. Le Président Bédié venu au pouvoir, j’ai continué à critiquer. On m’a encore demandé si je n’avais pas peur pour ma vie. Sous Robert Guéi, je me suis toujours opposé. Lorsque j’étais encore ministre de l’Economie, le général me faisait envoyer des personnes à qui je devais remettre de l’argent, je leur répondais qu’il n’en était pas question et que le budget était sécurisé. Même avec mes compagnons de lutte, je me suis opposé lorsque, une fois au pouvoir, mes camarades ont commencé à dévier le combat. Sous l’ère du Président Ouattara, je continuerai à dénoncer les travers de la gouvernance», a-t-il indiqué.

Diversement perçu

La perfection n’est point de ce monde. Diversement perçue, cette distinction reste pour les adversaires du président de Lider, comme un épiphénomène. «Comment se fait-il que Mamadou Koulibaly soit le seul à parler et rien ne lui arrive ?», s’interroge un pro-Gbagbo. «Il est sûrement dans un deal avec le pouvoir en place», poursuit-il. Pourtant, lui aussi (Mamadou Koulibaly) se dit visé, mais indirectement. Quitte au président de Lider de rester sous les projecteurs en 2013, toujours dans la droite ligne de pensée de Lider.

A.Dedi

L’Intelligent d’Abidjan

Jeudi 27 Décembre 2012
Vu (s) 1631 fois



1.Posté par gasparo hina le 28/12/2012 04:32 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
elle t-il pensable qu'un jour un abbey,un ébrié,un attié même un baoulé soit député à ferké,kong,odiénné,séguela,korogho etc???

2.Posté par Mister BIG le 28/12/2012 23:44 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce n'est qu'une question de temps! " Never interompt your enemy when he's makin' a mistake ". Salut à tous !

3.Posté par Hermann N'da le 29/12/2012 00:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LU POUR VOUS

SONDAGE PUBLIE LE JEUDI 27 DÉCEMBRE 2012 SUR Abidjan. net

Qui, selon vous, est l`Homme ou la Femme de l`année pour avoir marqué 2012 (par ses œuvres) ?

Laurent Gbagbo (en jugement à la CPI) 45.11% 5546 votes

Alassane Ouattara (Président de la République) 15.82% 1945 votes

Didier T. Drogba (football) 4.51% 554 votes

Dominique Ouattara (charité et travail des enfants) 4.42% 543 votes

Médecins (1ére transplantation de reins) 3.60% 443 votes

Anne Désirée ouloto (assainissement) 2.74% 337 votes

Yaya Touré (football) 2.66% 327 votes

Murielle Ahourie (athlétisme) 2.50% 307 votes

Hamed Bakayoko (sécurité) 1.98% 243 votes

Charles Koffi Diby (ex-Finances) 1.86% 229 votes

Guillaume Soro (Assemblée nationale) 1.83% 225 votes

Achi Patrick (routes et ponts) 1.75% 215 votes

Katinan Koné (exilé) 1.51% 186 votes

Thierry Tanoh (banques) 1.42% 174 votes

Autre 1.31% 161 votes

Le Magnific (humour) 1.10% 135 votes

Charles Blé Goudé (exilé) 1.00% 123 votes

Ahoussou Jeannot (ex-Premier ministre) 0.85% 104 votes

Daniel Kablan Duncan (Premier ministre) 0.72% 88 votes

Isabelle Anoh (mode) 0.65% 80 votes

Beugré Mambé (gouverneur) 0.56% 69 votes

Kandia Camara (Education nationale) 0.46% 57 votes

Tiken Jah Fakoly (musique) 0.46% 57 votes

Cissé Bacongo (universités) 0.38% 47 votes

Miaka Oureto (Fpi) 0.34% 42 votes

Charles Konan Banny (réconciliation) 0.24% 30 votes

Soumahoro Manssa Ben Néfaly (consommateurs) 0.22% 27 votes
TOTAL : 12294 votes

MON COMMENTAIRE:
Même détenu hors du pays, le WOODY est DEVANT !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !