Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire. Koulibaly attaque Ouattara en justice

le Mercredi 18 Avril 2012 à 08:56 | Lu 1669 fois



Côte d'Ivoire. Koulibaly attaque Ouattara en justice
L'ex-numéro 2 ivoirien, Mamadou Koulibaly a décidé d'ester en justice contre l'Etat de Côte d'Ivoire qui refuse de payer ses indemnités de président de l'Assemblée nationale depuis la prise de pouvoir par Alassane Ouattara.

En réalité, même si c'est l'Etat ivoirien qui est concerné par cette procédure judiciaire, c'est bien Alassane Ouattara, en sa qualité de chef de l'Etat, qui est visé par cette saisine de la justice.

L’affaire sera entendue par le Tribunal de 1ère instance d’Abidjan le 26 avril prochain. C'est Alassane Ouattara qui, en avril dernier, après sa prise du pouvoir, a informé le Pr Mamadou Koulibaly alors président du Parlement ivoirien, par un simple coup de fil, de la dissolution de l'Assemblée nationale. En violation flagrante des dispositions constitutionnelles prévues. Le faisant, il avait rassuré Mamadou Koulibaly que les députés continueraient de percevoir leurs indemnités. Avant de se rebiffer plus tard, s'étant entre temps rendu compte que cette législature ne comportait pas officiellement en son sein des députés de son parti, le Rdr.

Ouattara avait même osé avancer que c'est sur recommandation de ses conseillers juridiques qu'il avait "dissout" l'Assemblée nationale, pour justifier sa décision anticonstitutionnelle. A maintes reprises, le désormais ex-président du Parlement ivoirien avait tenté de rencontrer l'actuel chef de l'Etat, afin de plaider la "cause" des députés et de le "raisonner" à revenir sur une décision lourde de conséquences. Mais sans jamais obtenir gain de cause.

"Après avoir épuisé toutes les voies de recours pour un règlement à l’amiable du litige qui l’oppose à l’État de Côte d’Ivoire relativement à la séquestration illégale de ses revenus depuis l’arrivée au pouvoir d’Alassane Ouattara il y a un an, l’ancien président de l’Assemblée nationale a entamé la procédure juridique pour entrer dans ses droits en assignant l’État de Côte d’Ivoire en paiement. L’affaire sera entendue par le Tribunal de 1ère instance d’Abidjan le 26 avril prochain", lit-on dans un communiqué signé du service de communication de Lider, le parti dont Mamadou Koulibaly est le président.

L’ex-président de l'Assemblée nationale dénonce par ailleurs le fait que les nouveaux députés aient perçu une partie de leurs émoluments, quand, durant toute une année, les députés de la 9ème législature ont été affamés. "Alors que les émoluments des députés de l’Assemblée nationale sortante sont toujours séquestrés par le régime Ouattara dans l’intention de les asphyxier financièrement afin de limiter leur ardeur à exercer leurs nouvelles fonctions d’opposants et d’annihiler toute possibilité de préparation de l’alternance démocratique, les nouveaux membres du parlement, qui appartiennent quasiment tous à la majorité au pouvoir, ont discrètement reçu 2.000.000 de Fcfa chacun comme avance sur salaire", révèle le communiqué. Mamadou Koulibaly a donc décidé de régler son "différend" avec Alassane Ouattara devant les tribunaux ivoiriens, espérant pour une fois que le droit sera dit, au moment où les vagues d'une justice des vainqueurs se font bruissantes. La justice ivoirienne va-t-elle oser condamner Alassane Ouattara?

Frank Toti
Nouveau Courrier

Mercredi 18 Avril 2012
Vu (s) 1669 fois



1.Posté par Jesus fils du Dieu très Haut le 18/04/2012 13:19 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais ce gar la il ne sait plus quoi faire pour attirer l'attention sur lui toujours a penser a lui son égoïsme l'aveugle a un tel point qu'il ne voie même plus le ridicule de ses démarche et intervention, minable qu'il est va

2.Posté par Jesus fils du Dieu très Haut le 18/04/2012 13:19 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais ce gar la il ne sait plus quoi faire pour attirer l''attention sur lui toujours a penser a lui son égoïsme l''aveugle a un tel point qu''il ne voie même plus le ridicule de ses démarche et intervention, minable qu''il est va

3.Posté par Gnrego GUELIE le 18/04/2012 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous savez le mauvais finit par être pris à son propre piège, Monsieur Coulibaly Mamadou pensait qu'il était quelque chose dans la politique ivoirienne à part le FPI qui t'a fait. On peut être intellectuel et ne pas être connu du grand publique. Le FPI a fait Coulibaly, il pensait qu'en dehors de cette formation politique il pouvait se faire, malheureux non. Tu n'es rien sans le FPI. Donc c'est à cause de tes indemnités que tu voulais vendre le parti au attrapeur du nord. Dieu ne dort jamais. Un numéro deux d'un régime défunt qui n'est pas inquiété par un pouvoir aussi violant , brutal , sanguinaire comme au temps de Hitler que le Rattrapeur du nord nous donnait à réfléchir . Bravo le Pauvre.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !