Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote d'Ivoire : Koné Zakaria (chef de guerre) : “Quand on se préparait au Burkina, Alassane Ouattara nous envoyait 25 millions par mois ”

le Samedi 25 Février 2012 à 07:50 | Lu 1239 fois



La décision des juges de la Cour pénale internationale d’étendre leurs enquêtes en Côte d’Ivoire sur la période de 2002 à 2010 a été acueillie avec joie par l’opinion ivoirienne. D’autant qu’enfin la lumière sera faite sur la rébellion armée qui a défiguré la Côte d’Ivoire et causé tant de morts.

Cependant de nombreux Ivoiriens sont habités par l’inquiétude parce qu’ils se demandent si le procureur Ocampo dont les accointances avec le camp Ouattara sont connues de tous, pourra conduire avec équité ces enquêtes. Même si elle est justifiée, cette inquiétude devrait constituer une source supplémentaire de motivation pour tous ceux qui se battent pour que justice soit faite en Côte d’Ivoire. En effet, ce n’est nullement par magnanimité que les juges de la Cpi ont décidé d’étendre les enquêtes à la période de 2002 à 2010.

C’est le prix de la forte mobilisation qui se fait à travers le monde en faveur du Président Gbagbo et de la Côte d’Ivoire souveraine. C’est cette même mobilisation qui va contraindre la procureure Fatou Bensouda, successeur d’Ocampo en juin 2012, à conduire les enquêtes avec impartialité. Il faut donc garder le cap. Nous sommes tous des contemporains de la rébellion armée déclenchée en septembre 2002. Tout s’est passé sous nos yeux. S’agissant, par exemple, de la paternité de la rébellion armée, la procureure Bensouda n’aura aucune difficulté à l’établir. Sa tâche a été facilitée par les chefs de guerre Koné Zakaria et Chérif Ousmane. Au cours d’un meeting tenu en 2003 à Mankono, koné Zakaria a été très explicite : « quand on se préparait au Burkina, c’est Alassane Ouattara qui envoyait 25 millions par mois.

On n’a pas pris les armes pour IB (feu le chef de guerre, Ibrahim Coulibaly, ndlr), on n’a pas pris les armes pour Soro. C’est pour Alassane ». Cette information avait été confirmée par Chérif Ousmane au cours d’un autre meeting à Séguéla, la même année. Les films de ces rencontres existent. Et les concernés sont vivants. Ouattara les a même promus dans sa « nouvelle armée » ivoirienne. Les enquêtes peuvent-elles objectivement ignorer, par exemples, le massacre des 60 gendarmes et leurs familles à Bouaké, les massacres de Petit-Duékoué, de Guitrozon, le génocide Wê ?

Comment la paire Ocampo-Bensouda va-t-elle faire pour camouffler la destruction de la flotte aérienne de l’armée ivoirienne et le massacre des jeunes ivoiriens aux mains nues devant l’hôtel Ivoire en novembre 2004 ? Ce d’autant plus que les images de ces évènements ont fait le tour du monde. En tout état de cause, les patriotes ivoiriens et africains doivent intensifier leur combat jusqu’à la victoire finale. Celle de l’éclatement de la vérité. « Le temps est un autre nom de Dieu », aime à dire la Président Gbagbo. Et bien, cette maxime se traduit progressivement dans les faits en Côte d’Ivoire.



Boga Sivori, bogasivo@yahoo.fr
notrevoie

Samedi 25 Février 2012
Vu (s) 1239 fois



1.Posté par Getaime le 25/02/2012 10:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce n'est pas Ocampo qui protège ou qui va protéger Ouattara et Soro ! Ocampo, même procureur de la CPI, il peut quoi ? C'est Sarkozy qui utilise sa position de président de la France pour utiliser ses armes et ses médias pour protéger Ouattara et Soro. Ocampo n'est qu'une simple marionnette corrompu sans dignité, pour qui l'argent est une fin en soi, un tout petit malheureux qui ne peut pas vivre sans être corrompu.

2.Posté par mèh le 25/02/2012 12:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
UN JOUR TOUS CES MAUDITS IMPLORERONT LA PITIE DE DIEU. ET CE JOUR N'EST PLUS AUSSI LOIN. C'EST L'HOMME QUI EST PRESSE, DIEU AGIT SELON SON TEMPS.

3.Posté par SILUE SEKONGO le 25/02/2012 19:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La vocation de l'enquête, c'est justement de vérifier ces déclarations des fameux Koné Zakaria et Chérif Ousmane. S'ils étaient tentés de se raviser, l'enquête se poursuivra auprès de ceux qui l'ont écouté ce jour. Donc, même si cela relève de l'évidence, la responsabilite de Ouattara 1er sera rétablie par tous les moyens dont une multitude foisonne;

Dans tous les cas, ceux qui espèrent dans l'esprit corrompu d'OCAMPO et autres devront savoir qu'au de-là de ces deux magistrats du parquet qui ont déja vendu leurs âmes au diable et bafoué les règles élementaires de la déontologie du corps de magistrats relatives à l'impartialité objective et subjective, il faudra leur dire, comme l'a relevé mon prédecesseur qu'il sera difficile d'imputer encore à GBAGBO la rébellion dans le nuit du 18 au 19 septembre 2002.
Il ne sera pas aisé non plus pour OCAMPO et autre Fatou d'imputer à GBAGBO l'extermination des gendarmes et leurs enfants à Bouaké.

Il sera moins facile à OCAMPO et Fatou de démontrer que GBAGBO est l'auteur de la mort de BOGA DOUDOU, YACE Marcellin, des 99 personnes étouffées dans les conteneurs de KOUAKOU FOFIE à Korhogo, l'extermination des wê...

L'analyse qui s'impose est simple. Elle permet à ceux des ADOrateurs qui tentent de noyer leur confusion de leur poser une simple question de logique : On dit que cette extension de l'enquête à la période de 2002, est propre à empirer la situation de GBAGBO et les siens.

Mais une simple question de bon sens et ses réponses mettent à nu la fébrilité qui s'empare de Ouattara 1er et ses ADOrateurs : " Si tant est que l'extension de l'enquête à la période de septembre 2002 était vraiment de nature à compliquer les choses pour le Président GBAGBO, pour quel motif Monsieur OUATTARA 1er s'était-il ravisé, après avoir, au départ, demandé une enquête couvrant la période de septembre 2002 à la crise post-électorale, pour faire des mains et des pieds afin que cette période soit exclue de cette 'enquête qu'il avait expressément demandée ?

Etait-ce par amour très prononcé pour le Président GBAGBO ? Par souci de lui éviter une situation compliquée après l'avoir fait déporter dans des circonstances des plus inhumaines et illégales ?

Ce qui précède à suffisance que l'extension de l'enquête à la période de septembre 2002 ne saurait empirer la situation du Président GBAGBO. Bien au contraire, sa simple évocation permet de renouer avec la vérité sur ce qui s'est réellement passé en C.I.

Il s'agira de dire ce qui s'est passé dans le nuit du 18 au 19 septembre 2002 et son lien avec ce qui s'est passé et se passe à ce jour en C.I

Personne, ni même OCAMPO et FATOU ne pourront rien changer à l'histoire notoire de la C.I

Maintenant, si par des manoeuvres, SARKOZY parvenait à les amener à s'abstenir de réserver le traitement que méritent de tels évènements, ces magistrats seront tenus pour responsables de ce qui adviendra en C.I Car, s'ils peuvent user du droit dans le sens qui leur plaît, ils seront incapacables de contrôler les conséquences de leurs agissements au niveau de la C.I.

4.Posté par Marie21 le 25/02/2012 19:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est du cinema,des bavardages pour nous berner.entre temps,nous sommes traquer,tuer sur place,brimés dans tous les sens,pillés.Réveillez-vous

5.Posté par SILUE SEKONGO le 26/02/2012 15:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SOEUR, J'ESPERE QUE TU CONNAIS DIEU. COURAGE. ET REGARDE. LORSQUE NELSON MANDELA ETAIT EMPRISONNE, ET LES SUD AFRICAINS NOIRS TUES ATROCEMENT, IL SE TROUVAIT DES NOIRS SUD AFRICAINS POUR SOUTENIR, ACCOMPAGNER LES AFRICANERS. MAIS LA VERITE A FINI PAR TRIOMPHER.

JE SUIS D'ACCORD AVEC TOI. LES VEUVES, LES ORPHELINS, LES EXILES INTERNES ET EXTERNES, LES PRISONNIERS, LES VICTIMES POTENTIELLES QUE DEMEURENT LES IVOIRIENS NON COMPRIS DANS LES 40 % D'IVOIRIENS A RATTRAPER, GEMISSENT, POUSSENT CHAQUE JOUR DES CRIS DE DETRESSE. PERSONNE PARMI LES PUISSANTS DE CE MONDE QUI ONT INSTALLE UN MOSSEY A LA TETE D'UN PAYS QUI N'EST PAS LE LEUR, NE VEUT ENTENDRE CES CRIS DE DETRESSE.
MAIS SOEUR, SOIS SURE D'UNE CHOSE : QUELQU'UN DE PLUS IMPORTANT ENTEND CES CRIS DE DETRESSE, CES INJUSTICES. OBSERVE ! IL REAGIRA TRES BIENTOT POUR LIBERER NOTRE NATION AFIN QUE CELLE-CI LE SERVE. CELUI-LA, JE L'AI NOMME L'ETERNEL DES ARMEES.

OUI, CET ETERNEL DES ARMEES QUI, APRES AVOIR OBSERVE DE SIMPLES MORTELS FAIRE DES PREPARATIFS DE LA FETE D'UNE COUPE DE CAN 2012 QU'ILS CROYAIENT ETRE DANS LEUR POCHE, A REAGI EN UNE SEULE FRACTION DE SECONDE POUR DIRE : MENTEURS, POURQUOI VOULEZ-VOUS ETOUFFER LES GEMISSEMENTS DE LA VEUVE, LES ANGOISSES DE L'ORPHELIN, LES CRIS DU PRISONNIER INJUSTEMENT ARRETE AVEC DES BRUITS A L'OCCASION D'UNE VICTOIRE DE COUPE ? JE NE PERMETTRAI JAMAIS. SOEUR, TU SUIS MON REGARD.

A CE JOUR, LORSQU'ON PARLE DE L'ETERNEL DES ARMEES, JE N'EN VOIS PLUS UN SEUL QUI OSERA DIRE QU'IL N'EXISTE PAS. QUE CERTAINS MORTELS SONT CAPABLES D'INSINUER LES OBSEQUES DE L'ETERNEL DES ARMEES.

SOEUR, SECHE TES LARMES. REGARDE...REGARDE EN FRANCE...REGARDE..REGARDE AU SENEGAL, REGARDE, REGARDE AU NIGERIA...TU REGARDERAS TRES BIENTOT LE BURKINA QUI VEUT FAIRE DE NOTRE COTE D'IVOIRE, L'UN DE SES DEPARTEMENTS. REGARDE....TU VERRAS CE QUE DIEU FERA DANS PEU DE TEMPS DE CE BURKINA...COURAGE..PRIE..DIEU EXISTE VRAIMENT. ET TOUS CEUX QUI SERONT CONCERNES PAR LA SITUATION DE LA COTE D'IVOIRE, AURONT INDIVIDUELLEMENT LEUR PART. ON ME TRAITERA D'"ILLUMINE, DE FAUX PRO¨PHETE...". MAIS NON. JE FAIS LE CONSTAT QU'IL Y A UN DIEU AU-DESSUS DES LOGES MYSTIQUES DE ROSE-CROIX, DE LA FRANCMACONNERIE, DU BOUDHISME, DU VAUDOU, DU MARABOUTAGE. CELUI QUI CROIT AUTRE CHOSE, ON VERRA A LA FIN LE DIEU DE CELUI QUI EST FORT. SOEUR, AIT LA MEME SERENITE QUE CONFERE LE VRAI DIEU A CEUX QUI LE CROIENT....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !