Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire : Koné Zakaria : « Nous n’avons pas peur, nous sommes prêts … »

le Vendredi 19 Octobre 2012 à 03:21 | Lu 1400 fois

Le jeudi 18 octobre 2012, en marge de la cérémonie marquant la fin de stage du certificat d’arme n°1 (Ca1) de la première promotion de la Police militaire, à l’aéroport international de Yamoussoukro, le Commandant Koné Zakaria, patron de la Police militaire, que nous avons interrogé, s’est prononcé sur les récentes attaques des positions des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci).



Côte d'Ivoire : Koné Zakaria : « Nous n’avons pas peur, nous sommes prêts … »
La première promotion de la Police militaire vient de sortir. Face à l'attente des populations qui réclament des soldats respectueux des valeurs républicaines, pensez-vous que les soldats de cette promotion, seront à la hauteur ?
Kon é Zakaria : En ce qui me concerne, c’est ce que nous savons faire qu’on vient de donner à ces soldats. Je pense que je ne peux pas vous faire des promesses. Mais c’est le terrain. Donc, vous allez voir la différence sur le terrain, sans faire de promesses, parce que je ne suis pas politique, je suis soldat.



Quelle sera la mission de vos éléments qui sont à cheval entre la police et l’armée ?
Je pense que vous connaissez déjà la mission sans que je vous le dise. Ils sont déjà sur le terrain et vous connaissez les différentes missions. Donc, chacun de vous sait ce que chaque soldat doit faire. Vous le savez déjà.



Que peuvent-ils apporter de spécial par rapport aux autres forces qui existent déjà ?
Un soldat ne finit jamais d’apprendre le métier des armes. Je pense que c’est cette connaissance qu’on vient de leur donner pour qu’ils la pratiquent sur le terrain. Et je pense que la population ne sera pas déçue de leur travail sur le terrain.



Après trois mois de formation quelle sera la mission précise qui leur sera assignée ?
Mais vous connaissez déjà les différentes missions données par le président de la république, le Chef d'état major général et le ministre de la défense. Les missions ne vont pas changer. Ce sont les mêmes missions.



Un appel à la population qui a peur ces derniers temps par rapport aux attaques intempestives ?
Par rapport à ces attaques, nous n’avons pas peur. Donc, c’est pour rassurer la population que nous, on est en train de travailler. Ce que nous demandons aux populations, c’est de bien collaborer. Quand tu entends qu’une armée est forte, ce sont les renseignements, c’est la collaboration des populations. Il ne faut pas qu’elles restent dans leurs maisons pour dire : ‘‘on a peur’’. Vous avez peur, mais ce que vous voyez, nous on ne voit pas. Donner les informations à vos forces de l’ordre pour que nous, on puisse exploiter ces informations. Ce que je demande aux populations ivoiriennes, à nos frères et à nos sœurs, c’est la collaboration, la franche collaboration. Nous sommes ouverts et nous sommes prêts à aider la population.

Propos recueillis par
Camille SIABA
(A Yamoussoukro)
Soir Info

Vendredi 19 Octobre 2012
Vu (s) 1400 fois



1.Posté par antu le 19/10/2012 13:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Nous n'avons pas peur, nous sommes pret...cache derriere les mercenaires burkinabes, venez nous chercher si vous etes garcon"

2.Posté par antu le 19/10/2012 13:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Nous n''avons pas peur, nous sommes pret...cache derriere les mercenaires burkinabes, venez nous chercher si vous etes garcon"

3.Posté par Observateur le 19/10/2012 17:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Nous n'avons pas peur..." La question posée n'est pas est ce que vous avez peur mon Commandant... mais plutôt que faites vous pour nous rassurer... J'en déduit que (je peux me tromper) vous êtes morts de trouille. L e vrai problème dans cette histoire c'est que vous n'êtes plus trop terrain vu le poids que vous avez pris. Soyez rassuré l'avenir nous dira qui a peur et qui n'a pas peur...
Que Dieu protège la Côte d'Ivoire

4.Posté par Fatim le 19/10/2012 18:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toi meme qui te calcule? Tchrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr
Si vous etes aussi tres fort pourquoi le mossi drame va chercher DES mercenaires burkinabes pour polluer notre pays?
Analphabete la freme ta gueule et ce sera mieux pour toi. Idiot.

5.Posté par tout mi le 19/10/2012 21:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci les gars. Ils ne savent pas ce qu'ils veulent. Non seulement c'est bouki qui dirige mon pays en plus il envoie ses parents nous tuer.

6.Posté par tout mi le 19/10/2012 21:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci les gars. Ils ne savent pas ce qu'ils veulent. Non seulement c'est bouki qui dirige mon pays en plus il envoie ses parents nous tuer.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !