Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote d'Ivoire : Insécurité dans l’Ouest du pays: Des individus armés attaquent Taï, 6 morts

le Mercredi 22 Février 2012 à 07:32 | Lu 595 fois



Un petit campement d’agriculteurs situé à 13 km du parc national de Taï (600 km d’Abidjan extrême Ouest du pays) a été pris pour cible dans la nuit du lundi au mardi dernier à 22 h par des individus armés non identifiés. Bilan de l’attaque : 6 morts. Selon des sources jointes par téléphone hier à Taï, les campements situés à proximité du village de Ziriglo (lui-même déjà visité par des hommes armés, il y a 4 mois) sont tous peuplés d’agriculteurs baoulés et burkinabés.

Ce qui laisse penser à des crimes crapuleux.Certains témoins sur place le disent même assez clairement. « Pendant la journée, entre les villages de Para et Ziriglo, des coupeurs de route ont d’abord opéré en dépouillant les motocyclistes et les automobilistes, en tirant même sur eux. Ce sont les mêmes coupeurs de route qui pendant la nuit ont attaqué le petit campement, faisant 6 morts. Ils leur prennent d’abord leur argent avant de les exécuter.

On a voulu faire croire que des assaillants étaient venus du côté du Libéria voisin. Mais cette piste a été abandonnée», soutient un témoin joint, hier en fin de journée, dans le chef- lieu de la Sous-préfecture, Taï. Le sous-préfet de Taï, M.Yao Etienne, que nous avons joint également, n’a pas communique de bilan.

« Je ne peux pas vous communiquer à l’état actuel des choses, le nombres de morts. J’ai envoyé des gendarmes sur le terrain, j’attends leur retour pour le point. C’est pour le moment difficile de dire quoique ce soit .Ce que je puis vous dire cependant c’est que des individus non identifiés armés ont tué et sont rentrés dans la forêt. Je n’ai pas de commentaire à faire », a-t-il affirmé. Il y a 4 mois, le village de Ziriglo avait fait les frais d’une attaque similaire ayant occasionné 15 morts. Et les populations avaient formellement pointé le doigt accusateur vers les éléments des Frci. Les circonstances dans lesquelles cette attaque a été opérée ressemblent étrangement à celles de Ziriglo.




Félix Teha Dessrait dessrait@yahoo.fr
notrevoie

Mercredi 22 Février 2012
Vu (s) 595 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !