Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire : Insécurité à l'Ouest/ après Bloléquin, Toulepleu attaqué hier

le Vendredi 22 Mars 2013 à 01:16 | Lu 1643 fois

Les armes ont encore tonné, dans la nuit de mercredi à hier jeudi 21 mars 2013, à l'Ouest. Cette fois, c'est la localité de Tuobly, située à sept (7) km de la frontière libérienne, dans le département de Toulepleu, qui a été prise pour cible.



Côte d'Ivoire : Insécurité à l'Ouest/ après Bloléquin, Toulepleu attaqué hier
Selon le sous-préfet de Tuobly, M. Kouassi Koffi, dont les propos ont été rapportés par l'Agence ivoirienne de presse (Aip), «les assaillants composés de jeunes libériens et de miliciens originaires de la région sont venus du Libéria. Aux environs de 1h du matin, ils ont encerclé ma résidence. Selon leurs propos, ils voulaient en faire leur base», a expliqué le sous-préfet, soulignant que ces visiteurs armés avaient infiltré la localité la veille de l'attaque.

Alertées de la présence de ces assaillants, les éléments des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) se sont déportés sur les lieux. S'ensuivront alors des échanges de tirs, à l'issue desquels des assaillants seront faits prisonniers. «Heureusement que la riposte des FRCI a été prompte. Cela leur a permis d'appréhender deux assaillants, un Libérien et un fils de la région», a poursuivi M. Kouassi. D'autres sources dénombrent trois assaillants arrêtés, dont deux Ivoiriens et un Libérien. Il a été enregistré, toujours selon les mêmes sources «quelques blessés» du côté de la gendarmerie qui a pris part à la riposte.

Une enquête a été ouverte, et des opérations de ratissage ont été lancées dans toute la zone jusqu'à la frontière du Libéria d'où seraient venus les assaillants. Jusqu'à ce que nous mettions sous presse, aucune perte en vie humaine ne nous avait été signalée. Faut-il le souligner, cette attaque survient seulement une semaine après celle perpétrée contre la localité de Zilébly dans le département de Bloléquin, et qui avait fait plusieurs morts dont deux éléments de FRCI.

Le Mouvement Ivoirien des Wê pour le Retour à l'Ouest (MIWRO) avait revendiqué cette attaque de Zilébly, avant d'annoncer une autre attaque «plus violente». Le ''général'' Guéi Flavien, commandant du Miwro, et ses hommes disent vouloir récupérer, ainsi, leurs terres et leurs biens occupés par des populations allogènes. Serait-ce cette attaque annoncée qui a été perpétrée hier ? Difficile de dire ! Ces bruits de canons, précédés de folles rumeurs d'attaque dans la région, ont fini par créer une psychose généralisée au sein des populations, notamment dans la région du Cavally (Guiglo, Toulépleu, Bloléquin, Taï). C'est, donc, à un exode massif des populations que l'on assiste dans la zone. Les habitants des localités ciblées par les assaillants fuyant leurs villages vers des zones plus sécurisées.

Hamadou ZIAO
L'Inter

Vendredi 22 Mars 2013
Vu (s) 1643 fois



1.Posté par DKO le 22/03/2013 01:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VRAIMENT LES MEMES CAUSES PRODUISENT LES MEMES EFFETS.

2.Posté par Fati le 22/03/2013 02:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si c’est pour cette cause don c’est une bonne cause que tout ses Burkinabes et d’autres qu’ont fait de notre parents réfugier au Liberia quitte notre forets et laisse leurs biens pour qu’ils puissent revenir chez eux. Les ingrats des Mossi ont tué cinq jeunes à Diboké, la semaine passée et personne ne parle de ca.
Chez nous ils disent un bébé qui empêche les parents de dormir ne trouvera pas de sommeil aussi.
Quoi qu’il arrive notre frères vont continue a combat pour récupérer ce qu’est a nous puis que nous n’avons personne pour nous défendre. Quand tu es dans l’eau il ne faut pas avoir peur de se noyer mais nage comme tu peux pour trouver une sortir.
Que Mossi dramort visage serpent le veut ou pas nous a l’ouest c’est Koudou Laurent Gbagbo Kafissa

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !