Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote d'Ivoire : Insécurité: Un commando attaque encore l'Ouest

le Mercredi 23 Mai 2012 à 01:34 | Lu 1271 fois

Rebelote. Encore une attaque à l'Ouest. Deux morts. En moins d'un mois. Décidément, le mystérieux commando qui sévit dans l'ouest du pays semble défier les autorités militaires et au delà, les gouvernants, qui clament, au lendemain de chaque attaque du même genre, avoir renforcé la sécurité aux frontières Ouest.



Avant-hier, lundi 21 mai, ces individus armés se sont à nouveau signalés. Selon l'agence Xinhua qui rapporte l'information, les tueurs de l'ombre ont surgi tard dans la nuit dans le village de Dahoua, en pleine célébration d'un mariage coutumier. Sous la menace de leurs armes de guerre, ils se sont mis à déposséder les villageois de leurs biens, à piller les boutiques. Au passage, ils ont molesté des habitants, occasionnant la mort de deux personnes.

Leur forfait accompli, ils se sont fondus dans la nature, emportant avec eux leur butin. Et laissant les populations dans la désolation. Cette énième incursion d'inconnus armés dans le village de Dahoua, intervient moins d'un mois après la dernière attaque du genre. En effet, le mercredi 25 avril 2012, des individus surgis de nulle part ont endeuillé le village de Sakré dans la région de Taï, près de la frontière avec le Liberia. De source officielle, huit personnes ont péri dans cette opération, dont deux enfants et une femme.

Le Bureau des Nations Unies pour la coordination humanitaire (Ocha) avait en son temps rapporté que sept cas de viol avaient été enregistrés et plusieurs maisons incendiées et pillées. Cette autre attaque avait encore occasionné le déplacement des populations, fuyant les exactions des agresseurs. L'attaque du village de Sakré intervenait 24h seulement après une visite d'Etat du président Alassane Ouattara dans la région.

Plusieurs mois plus tôt, soit en septembre 2011, un autre commando mystérieux avait frappé l'Ouest. Des inconnus lourdement armés ont en effet attaqué simultanément les villages du de Ziriglo et de Nigré, dans la sous-préfecture de Taï, situé à une centaine de kilomètres de Guiglo. A l'occasion, un élément des forces républicaines de Côte d'Ivoire et plusieurs civils ont été tués soit près de 20 personnes au total. Il est à noter que la dernière attaque, celle du village de Dahoua intervient au moment où une mission du conseil de sécurité séjourne en terre ivoirienne.

Assane NIADA
Source : l'inter

Mercredi 23 Mai 2012
Vu (s) 1271 fois



1.Posté par slaye le 23/05/2012 05:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
cè la fote au mossi dramane ouattara.il è inofensif face a tte cè atak à l'ouest e il fè croir o mde entier ke sa va.ns on le conè 2ja cè sa comunoté intènatinal ki ne le conè pa.1présiden ki ne se souci pa de la vie 2 sè population.

2.Posté par KOFFI KONAN STEPHANE le 23/05/2012 09:32 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Selon moi, ttes ces obstacles sont coses par les mossi qui envahisent notr pays. il devai etre bani du pay meme.

3.Posté par Konan Stephane le 23/05/2012 09:38 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dans ce pays on reconait meme plus ivoirien car les etrangers ont occupe tous les territoirs. tou sa a cose d' ALASSANE.

4.Posté par kalou balet dieudonne le 23/05/2012 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la cote d'ivoire sera au rendez vous d'ici peu

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !