Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire - Guy Labertit : "Il ne peut y avoir de paix et de réconciliation sans le président Laurent Gbagbo" -

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Presse Africaine & Internationale le Dimanche 17 Avril 2011 à 17:44 | Lu 648 fois




Afrik53 - Presse Africaine & Internationale
Dimanche 17 Avril 2011
Vu (s) 648 fois



1.Posté par assouma assani le 18/04/2011 00:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le débat ivoirien est un débat trop sérieux qui ne mérite pas que n'importe qui s'y mêle. quel sérieux pourrait-il avoir à ouvrir un débat national de réconciliation en CI en invitant GBAGBO? une chose est de vouloir réconcilier les frères ivoiriens entre eux, mais une autre est de bien penser la chose et de ne guère plagier l'Afrique du Sud qui est un cas excptionnel. en effet, l'Afrique du Sud a connu l'apartheid sur plusieurs générations de sorte que même les exactions enrégistrées sous le régime de peter botha venaient presque à propos et même se comprenaient. de génération en génération, les noirs ont été victimes du comportement des blancs qui eux aussi qu'on le veuille ou non sont des victimes de génération en génération de l'éducation qu'on leur a donné à savoir que les noirs ne sont pas des hommes à part entière et que même sont un outil de développement pour l'Afrique du Sud des blancs. toute la question de ce peuple était là c'est à dire héréditaire. alors le génie sud-Africain a vu juste en initiant la commission vérité réconciliation
il ne pouvait d'ailleurs en être autrement parceque dans le contexte de l'apartheid, n'était pas concidéré comme crime l'assassinat d'un noir par un blanc. c'est le contraire qui l'était. le cas ivoirien ne s'apparente nullement à celui sud-africain. en cote d'ivoire un président mal élu en 2000 s'est armé lourdement pour confisquer le pouvoir et bien qu'ayant jouir de ce pouvoir illicitement pendant 10 ans n'a pas cru devoir le quitter après des elections en 2010 qu'il avait perdu, bravant toute la communauté internationale, allant de folie en folie. quelqu'un qui a libéré volontairement des prisonniers et les a armé? faisant des étudiants des machines à prendre la rue? c'est quoi ça? et pour la sécurité de GBAGBO il serait mieux qu'il se mette au vert pour une décénie au moins. la mort de TAGRO traduit bien la frustration qu'ont subit les soldats qui sont venu les débooqueriser. comment demander aux ivoiriens de regarder quelqu'un qui leur a offert volontairement la guerre en face sans avoir envie de l'étripper? au delà de toutes les propagandes politiques, il faut rappeler qu'il s'agit des humains qui ont perdu un proche parent ou ami par la faute d'une seule et unique personne. GBAGBO a fait trop de mal il ne peut pas ne pas être juger et payer pour ce qu'il a fait à la CI. il a d'ailleur intérêt à ne pas bénéficier d'une impunité. avant ce que moi j'appelerais plutôt conférence nationale pour la réconciliation des ivoiriens, la barons et faucons du régime GBAGBO doivent passer devant les tribunaux et payer à la nation ivoirienne ce qu'ils lui doivent. autrement il n'y aura pas la paix en CI

2.Posté par bob marlaid le 19/04/2011 09:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est l'évidence même!!Alors que GBAGBO est le seul et unique président reconnu par les ivoiriens ( et élu démocratiquement conformément à la Constitution et au code électoral ivoirien).Traduire GBAGBO devant la CPI??Ou même en Côte d'Ivoire? Foutaises!!Qui demandera enfin la comparution de OUATTARA devant la CPI, pour les crimes dont ses hommes sont responsables DEPUIS 2002 jusqu'à ce jour en Côte d'Ivoire? Quelle désinformation....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !