Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote d'Ivoire : Guillaume Soro, l'heure de ton sacrifice a sonné !

le Jeudi 19 Janvier 2012 à 08:44 | Lu 1724 fois



Cote d'Ivoire : Guillaume Soro, l'heure de ton sacrifice a sonné !
Cela ne fait aucun doute : lors de sa visite à Abidjan, la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton a demandé la tête de l’ex porte-parole de la rébellion sur un plateau d’argent. Ouattara pourrait se servir de ses «injonctions» pour assouvir ses propres désirs. Et Soro n’a pas dit son dernier mot...

Guillaume Soro, ancien secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) propulsé à la tête de la rébellion qui a balafré la Côte d’Ivoire pendant près de neuf ans, sera-t-il le sacrifié de la nouvelle pacification de la Côte d’Ivoire, façon «communauté internationale» ? Si l’on en croit le site Internet de Jeune Afrique, le Premier ministre a été au centre des échanges entre Hillary Clinton, la secrétaire d’Etat américaine en visite à Abidjan, et Alassane Ouattara. Au-delà de «la langue de bois diplomatique» qui «a été bien respectée», «la chef de la diplomatie américaine n’a pas hésité à employer son franc-parler habituel avec son interlocuteur», nous apprend l’article.

Qui précise : De sources diplomatiques américaines, il a été fortement recommandé au chef de l’État ivoirien de former un gouvernement de réconciliation nationale avec, à la clé, le départ de l’actuel Premier ministre. «Les États-Unis souhaitent que Guillaume Soro et tous les proches du pouvoir qui auraient pu commettre des crimes et exactions comparaissent devant la Cour pénale internationale (CPI), même en qualité de simples témoins. Ce message très clair a été passé au président ivoirien », confie une source américaine consultée par Jeune Afrique.

« Briser » le noyau de l’ex-rébellion

Bien entendu, le «même en qualité de simples témoins» est une formulation purement rhétorique. L’Oncle Sam a lancé l’opération de criminalisation de Guillaume Soro, sur lequel les regards des juges de la Cour pénale internationale sont priés de s’appesantir, alors même que le chef des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), créées par décret le 17 mars 2011, a été et reste Alassane Ouattara. Le sacrifice d’un gros poisson comme Guillaume Soro est considéré par les grandes puissances et la «bulle explicative mondiale» comme un moyen de faire accepter aux opinions africaines et à la communauté des défenseurs des droits de l’homme l’incarcération du président Laurent Gbagbo, voire une inculpation possible de figures centrales de la Résistance ivoirienne, comme Simone Gbagbo ou Charles Blé Goudé.

Mais là n’est pas le plus important. Désormais que la Côte d’Ivoire est conquise, il faut désormais la pacifier pour mieux l’exploiter. Il faut donc «briser» le noyau de l’ex-rébellion des Forces nouvelles, qui s’est emparé de l’appareil sécuritaire du pays – et grâce auquel Soro impose une sorte de «co-présidence» à Ouattara. Il faut faire place nette pour que l’armée française et l’ONUCI «prennent le pouvoir» et mettent en oeuvre la réforme du secteur de la défense et de la sécurité qui rassurera les milieux d’affaires occidentaux – et achèvera la mise sous contrôle totale de la Côte d’Ivoire. Soro doit donc s’effacer.

Que fera Ouattara ? Dans le fond, il ne veut pas maintenir aux affaires son actuel Premier ministre. Il a trop vu, avec Ibrahim Coulibaly dit «IB» et Gbagbo, à quel point Soro pouvait servir un chef puis le poignarder dans le dos. Il pourra donc s’abriter derrière les injonctions de la «communauté internationale» pour assouvir ses propres desseins, et donner une dimension inédite à son « hyper-présidence » qui, dans sa conception, ne doit être redevable qu’aux parrains américain et français.

Les armes que pourrait utiliser Guillaume Soro

Il reste que Guillaume Soro garde un vrai pouvoir de nuisance. S’il n’est pas clairement rassuré – et les fuites orchestrées sur son cas ne sont pas faites pour le rassurer –, il peut réagir de plusieurs manières.

Premièrement, se débrouiller pour que le thermomètre politique se réchauffe brusquement, pour que
l’adversité avec l’opposition se renforce au point de menacer un Ouattara à qui il présentera ses «comzones» et ses «dozos» comme un irremplaçable rempart.

Deuxièmement, se dresser contre le chef de l’Etat dans un faceà-face très risqué pour lui, dans la mesure où «ADO» dispose de la protection française.

Troisièmement, faire comprendre à son «patron» qu’il peut mettre au jour les secrets partagés, et faire voler en éclats la répartition des rôles qui exonère Ouattara de tout rôle actif dans la violence militaire qui s’est abattue pendant près d’une décennie sur le pas des Eléphants. L’arme du chantage, en somme.

«Sécuriser ces gains pour la démocratie, la prospérité et la sécurité - pour les gens d`ici comme pour vos voisins - demandera beaucoup de travail. Il sera particulièrement important d`inclure toutes les voix, y compris celles qui sont discordantes, dans le dialogue politique», a dit à Abidjan Hillary Clinton, appelant à la reprise des négociations avec l’opposition, voire à un gouvernement d’ouverture. Guillaume Soro sait aussi que le gouvernement d’union nationale auquel appelle la «communauté internationale », soucieuse d’éviter un retour à la tension alors que la base du régime qu’elle a contribué à installer s’effrite à vue d’oeil, ne sera pas facile à mettre en place. Il sait que Ouattara est quasiment incapable de concéder des compromis à une opposition dont il n’ignore pas la force.

Il peut donc faire le mort, et essayer de gagner du temps en se disant qu’il peut réussir à rester à la Primature, en dépit des pressions internationales, jusqu’à ce que son anniversaire arrive le 8 mai prochain (ses 40 ans) et qu’il puisse conquérir le perchoir, au prix du prolongement pendant quatre longs mois de l’état d’exception dans lequel le pays est plongé depuis l’installation de Ouattara.

Une chose est sûre : la méfiance est désormais à son paroxysme au sommet de l’Etat ivoirien. Et il ne faut pas avoir le don de divination pour chuchoter à l’oreille de l’enfant de Ferkéssédougou : «Guillaume, l’heure de ton sacrifice est arrivée !»

Philippe Brou


La grande hypocrisie des Américains

Bien entendu, au Nouveau Courrier, nous ne mouillerons pas notre chemise pour éviter à Guillaume Soro une éventuelle comparution devant la Cour pénale internationale. Mais il nous semble nécessaire de pointer du doigt la grande hypocrisie des Etats-Unis. La plus grande puissance mondiale, dont l’armée est active sur de nombreux théâtres de conflit, ne reconnaît pas la compétence de la CPI pour ses ressortissants, et n’a jamais ratifié le statut de Rome.

Les Etats-Unis, non membres du statut de Rome, ne financent pas l’institution. Pourtant, ils instrumentalisent cette institution dans le cadre de la politique étrangère. La CPI serait-elle bonne pour le monde entier en dehors des Américains ? Incohérence. De plus, alors que la CPI est censée être indépendante, l’on entend les grandes puissances occidentales dire, pour ce qui est de la Côte d’Ivoire, qui doit aller à La Haye, en qualité d’accusé, en qualité de témoin, etc.

De deux choses l’une. Ou ces grandes puissances tentent d’influencer la Cour, ou elles ont bien l’intention de montrer que la justice internationale n’est rien d’autre qu’un jouet dont elles se servent.


Nouveau Courrier

Jeudi 19 Janvier 2012
Vu (s) 1724 fois



1.Posté par antu le 19/01/2012 14:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je pense qu'il faut arreter d'analyser les racontage de Jeune Afrique.
Y a un groupe d'assassins au pouvoir en CI et la france et les US sont la pour s'installer peu importe qui fait quoi ou qui va ou...

...le droit n'existe pas, uniquement la loi du plus fort.
Le seul combat c'est d'éduquer le peuple le reste suivra...

2.Posté par 100/100 Camerounais le 19/01/2012 14:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Soro, les murs de Jericho sont tombes.

3.Posté par Mèh le 19/01/2012 16:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LA JUSTICE INTERNATIONALE N'EST RIEN QU'UN JOUET AUX MAINS DES USA. ET C'EST TOUT, TOUT./.

4.Posté par Jesus fils du Dieu très Haut le 19/01/2012 19:33 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Message a Soro mon nom est Jesus officier du commando Beinguiste. Croix s en ma parole je ne laisserai pas le CPI voler ma vengence car je me réserve l honneur de m occupé personnellement de toi et de toute ta descendance.

5.Posté par Jesus fils du Dieu très Haut le 19/01/2012 20:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ces écris ne sont pas une menace mais sonne plutôt comme une promesse d un officier supérieur a un assassin meurtrier tel que G. Soro. Notre rencontre est pour bientôt et croix s en ma parole je te ferais diner cher Hadess

6.Posté par AFRICAIN le 19/01/2012 22:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ SOROS L AFRICAIN DOIT LIRE CE CI

Quand même, Charles taylor ex agent de la cia? ne doit surprendre personne. Charles taylor est afro-américain, descendant d'afro-américains qui une fois débarqué et réinstallé sur le sol africain ont reproduit la gestion des plantations cotonnière dans cette contrée (les autochtones sont traités comme des esclaves et les afro-américains libériens les maitres).
Taylor a fait ses études supérieurs aux usa, y est retourné en exil, puis s’échappe d'une prison de haute sécurité américaine(tiens! tiens!), prend l'avion tranquillement sans être inquiété ni interpellé, revient tranquillement au Liberia intégrer une rébellion dont-il en devient le chef principal et la tête pensante, trouve les fonds pour s'acheter des armes (la présidente actuelle du pays en sait quelque chose), massacre une partie de la population (250 000 morts sur1 million hbts) le tout sans être inquiété dans un Liberia étant la seule enclave américaine en Afrique ou ces derniers disposent d'immenses intérêts en ressources minérales, forestières et financières.
Analysez vous même et retenez que ce n'est pas logique que Taylor puisse venir "jeter du sable dans attiéké des yankees" sans leur consentement.

Fanfaronner tout à coup que taylor a travaillé pour la cia pfffff ces grattés prennent les africains pour des imbéciles quoi.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !