Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire /Grippe aviaire: Les autorités préviennent « Nous n'arrivons pas à contrôler le virus »

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Vendredi 23 Septembre 2016 à 07:37 | Lu 275 fois

«Il y a des accalmies mais les foyers sont toujours là » a lâché le Dr Cissé Diarra Aman, Directrice des services vétérinaires, au ministère des ressources animales et halieutiques. C’était ce 20 septembre lors d'une session de formation des agents d'hygiène des communes d'Abidjan.



La Directrice des services vétérinaires s’est voulue claire, même si les foyers ont été circonscrits, ils persistent : « En août, nous avons eu un foyer sur la route de Dabou. Nous l'avons circonscrit, nous avons procédé aux abattages et à la destruction sanitaire, et nous observons. Il y a des zones qui sont déjà déclarées infectées. Ces zones-là, nous les connaissons. Par exemple, Dabou et Bingerville sont déclarées zones infectées. Il faut attendre 21 jours de vide sanitaire, pour lever la mesure, s'il y a plus de cas de mortalité ».

En cause, des facteurs qui tiennent pour l’essentiel, du fait de l’homme. « Les éleveurs ne disent pas. Et puis, les animaux morts sont vendus, et les gens les transportent d'un lieu à d'autres lieux, tels que les maquis et les marchés. Donc, ils propagent le virus. C'est cela qui fait qu'on ne maîtrise pas », a justifié Docteur Aman.

Des solutions additionnelles à celles déjà testées sont envisagées. « Après les sensibilisations, on sent que les gens ne sont pas encore aguerris. Donc, pour maîtriser cette maladie, il va falloir former les acteurs sur le terrain. C'est pour cela que nous sommes en train de former les agents des mairies et les para-vétérinaires qui suivent les fermes (avicoles).

Ensemble, ils vont remonter l'information afin que nous, responsables de la Direction des services vétérinaires, puissions réagir promptement sur le terrain. Nous avons déjà initié la sensibilisation des forces de l'ordre, pour qu'elles contrôlent les mouvements, pour éviter que les gens achètent les poulets morts », a expliqué le Dr Cissé.

Afrik53.com : Infos 7J/7
Vendredi 23 Septembre 2016
Vu (s) 275 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !