Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire : Grève dans le primaire et le secondaire public : Voici les plus gros perdants

le Mardi 9 Avril 2013 à 02:30 | Lu 816 fois

Les écoles sont encore paralysées, pour la troisième fois, depuis la rentrée de septembre 2012. Cela, depuis le lundi 8 avril 2013. Les plus gros perdants sont les élèves et leurs parents.



Côte d'Ivoire : Grève dans le primaire et le secondaire public : Voici les plus gros perdants
De fait, le niveau des apprenants, déjà jugé bas, le sera encore davantage parce que celui qui s’éloigne du livre désapprend. Si la grève se poursuit sur un long temps, l’Etat, pour ne pas prononcer l’année blanche, va la valider, au regard des deux trimestres passés. Ce qu’il nous a déjà été donné de voir, sous nos tropiques, il y a quelques années.

L’élève qui va ainsi passer en classe supérieure, aura encore un manque à gagner, en plus de son niveau déjà bancal. Les parents qui auront investi dans l’Education de leur enfant pour des résultats scolaires qui reflètent leur niveau, éprouveront des regrets d’avoir jeté de l’argent par la fenêtre. Surtout, quand l’élève, parlant en public alignera des fautes que ne ferait pas un apprenant du même niveau, il y a une trentaine d’années.

Aussi, parent et enfant se seront-ils affectés, si avec son diplôme, l’élève se voit rétrogradé au moment où il voudra s’inscrire dans une école de la sous-région ou en Europe (si ce n’est déjà fait). Il faudra encore trouver des moyens pour payer encore les cours qu’il aura censé avoir fait. Ce qui retardera l’entrée de l’élève dans la vie active, pourtant attendu pour permettre aux géniteurs de souffler. Tout cela, le Gouvernement et les enseignants n’en ont cure. Sinon comment comprendre que chacun, de son côté, soit aussi intransigeant alors que dans la sous région, de récents rapports sur l’Education indiquent que la Côte d’Ivoire occupe la dernière place.

En tout cas, il est dans l’intérêt du Gouvernement et des enseignants d’accorder leur violon pour que l’année qui a bien commencé s’achève, en juillet, en passant par les examens de fin d’année qui démarrent en mai. Le drapeau de la Côte d’Ivoire qui a commencé, après la descente aux abimes, lors de la crise post électorale, à se hisser parmi celui des grandes nations, ne sera qu’apprécié.

Notons que les enseignants demandent que les ponctions effectuées sur leurs salaires pour la grève de février 2013 leur soient reversées. Ce que refuse le Gouvernement qui soutient que celui qui ne travaille pas n’a pas droit au salaire. Aussi, les professeurs exigent-ils le paiement des 25% restants, cette année, des effets financiers de leur reclassement de 2009. Ici également, le Gouvernement invité les mécontents à attendre 2014.

Dominique FADEGNON
Soir Info

Mardi 9 Avril 2013
Vu (s) 816 fois



1.Posté par doriane le 09/04/2013 12:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Le drapeau de la côte d'Ivoire qui a commencé (...) à se hisser parmi celui des grandes nations"? Mon œil! Cochon fadegnon, arrête de raconter des fadaises,diantre! Où tu es complètement aveugle, où tu es vraiment un journaleux très fade! Ne vois-tu pas que la côte d'ivoire est dans le tréfonds des nations dictatoriales après la crise post électorale? Ne vois-tu pas tous les démons de la paupérisation mettre le pays en charpie?
penses-tu vraiment que ton Dramane dents taillées est un constructeur de"grande nation"? Ouvre bien les yeux, fils d'immigrés béninois!
Signé: doriane, la vraie

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !