Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire : Grève dans l'Education nationale: Six enseignants mis aux arrêts

le Mardi 9 Avril 2013 à 02:40 | Lu 822 fois

Le bras de fer entre l’Intersyndicale du secteur Education-Formation (ISEF) et le gouvernement enregistre déjà ses victimes tant du côté des élèves, qui subissent la perturbation des cours, que chez les enseignants qui comptent des arrestations dans leurs rangs.



Côte d'Ivoire : Grève dans l'Education nationale: Six enseignants mis aux arrêts
Pour la première journée de grève illimitée entamée par l'ISEF, hier lundi 8 avril, six enseignants grévistes , membres de cette organisation syndicale, ont été mis aux arrêts à Yopougon et à Cocody. Ils ont été conduits à la préfecture de police Plateau pour être auditionnés, pour motif de trouble à l'ordre public. Notre équipe de reportage a pu constater leur présence dans les bureaux des enquêtes générales de la Préfecture de police.

Un commissaire aux enquêtes générales, qui nous a reçu, a requis l'anonymat. « Ces six enseignants mis aux arrêts ont été conduits à nous pour trouble à l'ordre public. Nous sommes en train de vérifier l'information », a-t-il confié, se gardant d'en dire plus relativement à la suite à donner au dossier. « Nous prenons nos consignes auprès du procureur de la République, responsable de la police judiciaire, parce que nous sommes soucieux de légalité », a relevé le commissaire-enquêteur.

L'officier de police nous a fait voir les grévistes assis dans une salle dans le cadre de leur audition sans pouvoir échanger avec eux. Ces détenus pour fait de grève affichaient une sérénité et ne portaient aucune trace de tortures. Faut-il le souligner, l'instituteur et le directeur de l'école primaire publique (Epp) municipale 3 de Yopougon ont été pris sur leur lieu de travail et 4 professeurs ont été arrêtés au Lycée Sainte-Marie de Cocody.

Marcelle AKA

Encadré

Liste des enseignants arrêtés

1- Yapi Jean (Professeur)

2-Ngonian Dominik (Professeur)

3-Kouassi Assi Camille (Professeur)

4-Téhé Douhosson (Professeur)

5- Dabré Gnagne (Directeur d'école)

6-Ahua Kouadio (Instituteur)







Mardi 9 Avril 2013
Vu (s) 822 fois



1.Posté par doriane le 09/04/2013 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que Dieu délivre ces enseignants qui ne font que demander la régularisation de leurs salaires. Mais sous Dramane dents taillées, aucune forme d'expression démocratique n'est permise. Messieurs de la communauté internationale, voilà votre super démoncrate,que vous nous avez flanqué! Merci beaucoup.
Signé: doriane, la vraie

2.Posté par zoumana le 09/04/2013 14:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est par les arrestations que le problème aura-t-il son dénouement ? Désolé. crevons l'abcès et donnons l'argent des gens. Gbagbo a gouverné ce pays avec la moitié de entrées douanières. comment se fait-il qu'avec l'unicité de la caisse de l'Etat, vous n'arrivez pas à respecter les engagements de l'Etat.
Question: Où est passé nle nom DRAMANE de Allassane ??????

3.Posté par Yuotam le 09/04/2013 19:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Coucou DORIANE la vraie, et ZOUMANA, vous avez tout dit KOUDOU LAURENT GBAGBO KAFISSA, avait mis en place le budget sécurisé avec feu Bohoum BOUABRE, comme à dit ZOUMANA avec les recettes de 40 % du territoire, et même qu'il payait le salaire des zones CNO « Centre Nord Ouest », qui dit mieux.

Avec les Bandits de grands chemins des voleurs et pillards de Mossi Dawa l’émir du golf hôtel sous lagune ébrié, il n’ya plus rien qui m’étonne en éburnie, le BURKINABAIS est déjà voleur comme cela maintenant on lui donne la clef du coffre, et en plus on dit qu’il est gardien de notre richesse autant mettre un éléphant dans un magasin de porcelaine bonjour les dégâts.

4.Posté par Ziguehi le 09/04/2013 19:53 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A l\'endroit de tous ceux qui interviennent dans ce forum:
Les Enseignants grévistes comptent dans leur rang des personnes de tous les bords politiques ou ou des personnes neutres. Notre lutte n\' a rien de politique et rien de personnel. Tout ce que nous demandons, c\'est le respect des engagements pris par l\'Etat ivoirien en nous versant tout notre blé. Nous ne sommes pas des
encore moins des faiseurs de coup d\'Etat. Notre blé pour qu\'on passe à autre chose.

5.Posté par zagazaga le 10/04/2013 12:03 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui dit mieu. Le droit de greve est passé. Nous allons payer nos pechés.
Sitation: si je tombe vous tomberai. Il ne s adressais pas aux hommes en tenu mais aux ivoirien qui ne rien. Que Dieu nous pardonne

6.Posté par zagazaga le 10/04/2013 12:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui dit mieu. Le droit de greve est passé. Nous allons payer nos pechés.
Sitation: si je tombe vous tomberai. Il ne s adressais pas aux hommes en tenu mais aux ivoirien qui ne comprennent rien. Que Dieu nous pardonne

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !