Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire : Grâce présidentielle / le ministre de la Justice clarifie tout: "elle concerne des prisonniers de droit commun"

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Mercredi 6 Janvier 2016 à 07:25 | Lu 678 fois

Le ministre de la Justice ivoirien a clarifié lundi les grâces pour les prisonniers annoncées par le président Alassane Ouattara le 31 décembre 2015. Selon Gnénéma Coulibaly cette grâce présidentielle concerne essentiellement les prisonniers de droit commun, soulignant qu'"une centaine de détenus" de la crise postélectorale allaient bénéficier de liberté provisoire dans l'attente de leur jugement.



La presse d'opposition qualifiait lundi le discours du président de "propagande".

Dans son discours à la Nation, le président avait assuré s'être "engagé personnellement en faveur de la réconciliation nationale" et s'était félicité de la libération provisoire de détenus de la crise postélectorale. Juste après, il avait annoncé user de son droit de grâce, soulignant que la mesure concernait 3.100 personnes, générant une confusion sur qui allait bénéficier de la mesure.

En fait, la grâce concerne essentiellement des prisonniers de droit commun, même si une poignée de personnes détenues dans la cadre de la crise postélectorale pourront en bénéficier.

"On ne parle de grâce que quand il y a condamnation. Par principe, la plupart des dossiers issus de la crise postélectorale n'ont pas fait l'objet de jugement et il ne peut s'agir de ces personnes-là", a tranché le ministre de la Justice Gnenema Coulibaly.

La grâce bénéficiera à "3.000 personnes auxquelles il faut ajouter 100 autres qui ont bénéficié de la liberté provisoire qui n'est pas la grâce. Cette mesure concerne les personnes dans le dossier de la crise postélectorale. La plupart n'ont pas encore fait l'objet de jugement. Il y en 234 au total , il y en a une centaine à qui les juges ont estimé pouvoir accorder la liberté provisoire", a indiqué M. Coulibaly.

"C'est cet aspect que l'on peut regarder comme une passe à la cohésion sociale dans le message du chef de l'Etat", a-t-il ajouté, précisant: "Mais la Côte d'Ivoire a toujours dit +zéro impunité+"

Le ministre a également souligné: "Si vous avez été condamné pour trouble à l'ordre public et rien que trouble à l'ordre public, vous bénéficiez de la grâce (...) Donc certaines personnes qui ont été condamnées devant le tribunal correctionnel, dans des procès (de la crise postélectorale) qui n'ont pas été retentissants, pour troubles à l'ordre public ou violences bénéficient de la grâce".

"Je ne peux pas vous donner un chiffre exact pour le moment", a précisé le ministre alors que de source proche du gouvernement cela pourrait représenter "entre 50 et 100 personnes".

Le ministre a précisé que l'ensemble de la population carcérale avant la grâce s'élevait à 12.000 détenus (pour 7.000 places) et donc qu'un "quart" des prisonniers allaient être libérés.


(Avec AFP)

Afrik53.com : Infos 7J/7
Mercredi 6 Janvier 2016
Vu (s) 678 fois



1.Posté par L''indigné le 06/01/2016 09:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C''est pour vous fourvoyer sans convaincre que vous refusiez depuis 2011 de faire juger les soit disant bourreaux de la crise post-électorale? C''est pour dire la maudite grâce présidentielle de l''imposteur Ouattara ne peut pas profiter aux prisonniers non encore jugés que vous avez ignoré tout droit humanitaire aux innocentes personnes rendues bourreaux de force pour assouvir votre rage de vengeance?

2.Posté par L''indigné le 06/01/2016 09:27 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si c''est cela, monsieur le ministre, c''est que vous êtes maladroit, gauche et incompétant comme votre mentor qui parle de réconciliation sans acte sincère comme s''il n''en parlait pas, il perdrait d''office son pouvoir et sa crédibilité auprès de ses maîtres toubabous. Parce que ce que vous et votre mentor ne savez pas si vous étiez sincères avec votre mot phare , c''est que les gens s''accepteront que si vous libérez vraiment les personnes innocentes détenues illicitement et au détriment de tout droit de la personne humaine protégé par la constitution ivoirienne. Votre clarification de la grâce n''a donc aucun sens et ne convainc personne.

3.Posté par badouin le 06/01/2016 14:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CHERS COMPATRIOTES ,COMME VOUS N'ARRIVEZ PAS A SAISIR CE QUE MES AMIS ET MOI VOUS DISONS ,ALORS CELA VOUS ENVERRAIT DANS VOTRE IGNORANTE CONCERNANT LA REALITE DE LA SITUATION DE NOTRE PAYS .
CECI ETANT QUANT ON VOUS DIT QU'ALASSANE DRAMANE OUATTARA EST DECEDE DEPUIS JANVIER 2011 AVANT QUE LE PR GBAGBO NE SOIT CHASSE ET QUE CELA LE PR GBAGBO ET SES AMIS LE SAVENT ET QUE ,JOUER CE PETIT JEU FRANçAIS ALORS QUE LA GRANDE MAJORITE DU PEUPLE EST EN SOUFFRANCE PARCE QUE LES ABDRAMANE SANGARE ET CONSORTS ONT PEUT ÊTRE PEUR DE L'ANNONCER AUX IVOIRIENS AFIN CE PROBLEME PUISSE PRENDRE FIN UNE FOIS QUE CE SECRET DU DECES SERA SU PAR TOUS LES IVOIRIENS ,ET Là CE PAYS POURRA AVANCER .
ALORS SI AUJOURD'HUI CES IVOIRIENS SONT EN PRISON C'EST PARCE QUE CETTE FRANCE A DECIDE DE LES METTRE EN PRISON POUR NE PAS FAIRE ENTRAVE OU OBSTRUCTION A SON PILLAGE DE NOS RESSOURCES.
POUR FINIR J'AIMERAIS QUE VOUS SACHIEZ QUE NOTRE PAYS EST PILOTE PAR CETTE FRANCE QUI TAPIS DANS L'OMBRE DONNE DES DIRECTIVES A SES ALLIES OU AMIS IVOIRIENS POUR LE BON DEROULEMENT DE LEUR REPUBLIQUE DOZZO ET REBELLES.
DONC AETEZ UNE BONNE FOIS POUR TOUTE DE PARLER D'ADO PARCE QUE CE MONSIEUR NE VIT PLUS.

4.Posté par ALLEHAHIN le 06/01/2016 21:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Rien d'étonnant. Peut on redresser ce qui est tordu avec des partisans du faux? Mais comme le dernier mot appartient au Maître Suprême de l'Univers. J'ai foi que la justice sera rendue coûte que coûte. C'est une question de temps.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !