Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote d'Ivoire : Enquête sur la crise post-electorale: Ces chiffres qui contredisent le Rdr

le Samedi 11 Août 2012 à 08:34 | Lu 1379 fois

Les premiers chiffres sortis de l'enquête nationale sur la crise post-électorale dénotent le souci d'objectivité qui a guidé les auteurs du rapport. Il ressort en effet des chiffres qui ont été, pour l'heure, rendus publics, que les forces qui combattaient pour les deux camps belligérants se sont rendues coupables de graves violations des droits de l'homme, notamment du droit à la vie.



Cote d'Ivoire : Enquête sur la crise post-electorale: Ces chiffres qui contredisent le Rdr
L'enquête révèle que les forces favorables à l'ancien président Laurent Gbagbo, tout comme celles favorables à Alassane Ouattara, ont commis des crimes.

Sur les 3248 morts dénombrés par la commission d'enquête, 1452, dont 1009 exécutions sommaires, sont attribués aux ex-Forces de défense et de sécurité (Fds) pro-Gbagbo. Quant aux Forces républicaines de Côte d'Ivoire( Frci), elles sont accusées d'avoir tué 727 personnes, dont 545 exécutions sommaires. Les dozos, considérés comme des supplétifs des Frci, sont accusés d'avoir causé la mort de 200 personnes. Le moins qu'on puisse dire, c'est que ces premières données statistiques entrent en collision avec les chiffres balancés, le 1er août dernier, par le parti au pouvoir.

Dans une déclaration produite par son secrétariat national aux droits de l'homme, le Rdr avait en effet communiqué sur certains chiffres supposés refléter les crimes commis pendant les violences post-électorales. A l'approche de l'audience de confirmation des charges de l'ancien président, initialement prévu pour le 13 août, il s'agissait d'accabler le célèbre prisonnier de Scheveningen en montrant les horreurs dont les forces combattant pour son compte se sont rendues coupables. Sous la plume de Me Coulibaly Soungalo, le parti au pouvoir avançait que, sur les 3000 morts occasionnés par la guerre de mars-avril 2011, « il y a au moins 98% de personnes dont les noms patronymiques sont de consonance nordique ou malinké ».

Autrement dit, sur les 3000 morts, 2940 sont des Nordistes ou Malinké. Comment le parti au pouvoir a-t-il fait pour savoir que ces 2940 victimes portaient des noms à consonance nordique ? Par ailleurs, contrairement à ce qu'avance le Rdr, l'enquête diligentée par le gouvernement est pour l'instant muet sur l'identité et l'état civil des tués. Mieux, elle indique que les pro-Gbagbo ont tué 1452 personnes sur les 3248 morts répertoriés par les enquêteurs.

Si on suppose que les forces proches de l'ancien président ne pouvaient s'en prendre qu'aux partisans de Ouattara et ses alliés, on pourrait en déduire qu'elles ont ôté la vie à 1452 pro-Ouattara et non à 2940 soit les 98 % dont parle le Rdr. Encore que l'enquête n'a pas encore dit si les 1452 personnes tuées sont des ressortissants du Nord ou des Malinké. Par ailleurs, la même enquête contredit un autre chiffre avancé par le Rdr. Dans la même déclaration signée de Me Soungalo, il est en effet indiqué que 96 % des 3000 tués sont des militants du Rdr, soit 2880. Or, l'enquête ne fait état que de 1452 personnes tuées par les forces pro-Gbagbo. Des morts qu'on pourrait considérer comme des partisans de Ouattara.

On est donc loin des 2880 soit 96 % dont parle le Rdr. Encore qu'on est bien curieux de savoir comment le parti au pouvoir s'y prend pour savoir que ces morts sont des militants de son parti, d'autant que l'enquête officielle n'a jusque-là rien sur la couleur politique des personnes tuées. Au total, les premiers chiffres révélés par l'enquête diligentée par le gouvernement battent en brèche les statistiques avancées récemment par le Rdr en vue d'accabler Laurent Gbagbo dans l'espoir de voir confirmer les charges qui pèsent sur lui.

A.N
L'Inter

Samedi 11 Août 2012
Vu (s) 1379 fois



1.Posté par Hermann N'da le 11/08/2012 11:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le RDR n'est pas un parti politique. C'est le Rassemblement Des Rebelles. Il faut le comprendre. il Rassemble aussi la plupart des illettrés et autres analphabètes vivant sur notre sol. Tous des fils d'immigrés se caractérisant par l'ingratitude. Bientôt nous allons leur montrer le chemin de leurs origines qu'ils méprisent, maudits qu'ils sont.

2.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 11/08/2012 19:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sur cette terre des hommes, loisibles à Ouattara, Mato Cissé, Badjo Paulette....etc de se plier en deux pour donner des chiffres qui apaisent leur coeur.

Mais l'Eternel des Armées, celui dont ils prétendent avoir célébré les obsèques alors qu'ils ne le peuvent, connaît le détail des wê exterminés jusqu'à ce jour. Dieu, l'omniscient, l'omnipotent a le plus petit détail des forfaits de Ouattara qui n'a jamais daigné se repentir sur le mal qu'il a représenté pour ce peuple ivoirien.

Ouattara et ses affidés n'ont pas affaires maintenant aux hommes. Que Ouattara le veuille ou non, ils répondra de ses ros gros oeuvres en C.I depuis son intrusion dans la vie de ce pays.

Au plan humain mais fondé sur du spirituel, car il n'existe aucune action dénudée de fonement spirituel, Ouattara connaîtra une fin qui instruira à suffisance les survivants sur ce qu'il a fait de plus bons aux ivoiriens. Ce n'est pas aux hommes de se débattre pour cela. Quelques seront les mesures humaines mises en oeuvres pour l'en épargner, de la bouche de Ouattara sortiront la vérité sur la différence entre " Ceux pris en flagrant délit de crimes lors de la crise post-électorale..." et " Ceux qu'on accuse d'avoir tué....". M. Ouattara, d'une manière ou d'une autre démontrera aux hommes l'alchimie par laquelle il est parvenu à surprendre GBAGBO, Aké N'gbo, Affi N'guessan, Louis Dakoury Tabley, Michel GBAGBO....etc, en train de tuer, et celle qui ne lui a pas permis de savoir que depuis la nuit du 18 au 19 septembre 2002, une rébéllion dirigée par Soro pour que lui Ouattara soit candidat aux forceps dans son " pays" n'est pas l'auteur de la mort de Boga, GUEI Robert, de nombreux gendarmes à Bouaké, des tués dans des conteneurs à Korhoo par Kouakou Fofié, des danseuses d'Adjanou..

Au plan spirituel, non porteur du moindre dessous, Ouattara se retrouvera devant l'Eternel. Ce jour, il lui sera demandé de commenter lui-même la cassette de sa naissance que le Seigneur jouera. Ce jour, il aura un doigt sur la bouche pour constater qui de Nabintou Cissé et de Nabiton Ouattara est sa vraie génitrice par le plan de Dieu, ce, au regard des enregistrements de l'Eternel. Il acquiescera de sa tête lequel du Burkina et de la C.I est le pays que l'Eternel lui avait choisi comme terre d'accueil. Ce jour le nom " Dramane" qu'il refute viendra se coller, écrit sur une bande collante, sur sa bouche déjà fermée.

Il sera doté ce jour d'une capacité à parvenir à identifier et à compter ses victimes en C.I

Malhueursement, il reardera à droite, à gauche, point de NOUVIAN, point d'Ahmed BAKAYOKO, point de SOUMAHORO AMADOU....

Récupéré au moyen de son petit slip, Ouattara sera proprement jeté dans l'étan de feu d'où il ne ressortira plus jamais pour être homme fait nuisance...

Ce n'est pas de la légende. Observons. Au moins, pour la phase terrestre, nous serons tous témoins....

3.Posté par tieba yeo le 12/08/2012 20:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
moi tieba fils du nord de la cote d'ivoire .je n' ais pas de doute de ce qui va arrive a dramane .toute la C I s’attend a sa .c'est un menteur .li va le paye cher .

4.Posté par FRANCAIS REVOLTE le 14/08/2012 22:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
RDR RASSABLEMENT DES REBELLES

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !