Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire: En tournée aux Etats-Unis KKB assène ses vérités au régime Ouattara

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Dimanche 14 Septembre 2014 à 17:13 | Lu 1037 fois



De tous les politiciens ivoiriens, Konan Kouadio Bertin, député Pdci de Port-Bouët, se révèle depuis quelques années comme l’un des rares leaders politiques de la Côte d’Ivoire qui donnent un sens à la maxime selon laquelle “la politique est une saine appréciation des réalités du moment”. En tout cas, pendant sa tournée qu’il effectue en ce moment aux Etats Unis sur invitation des jeunes du Pdci Renouveau, l’ex-Président des jeunes du parti d’Houphouët-Boigny n’utilise pas, comme à ses habitudes, la langue de bois pour dépeindre la situation socio-politique de son pays dirigé aujourd’hui par quelqu’un pour qui il a d’ailleurs battu campagne lors des dernières élections présidentielles.

Après New York, KKB était le samedi 6 septembre 2014 dernier à Rockville dans la région de Washington DC où il a lancé une fois encore son éternel cri de coeur pour demander à ses compatriotes, toutes tendances politiques confondues de “se mobiliser pour sauver la Côte d’Ivoire car elle se porte sérieusement mal”. L’ex-directeur de campagne de l’actuel président de Côte d’Ivoire avoue “ne plus reconnaître la nation que Houphouët-Boigny avait minutieusement bâtie sans privilégier une quelconque ethnie par rapport à une autre”.

Selon lui, “c’est parce qu’il y a des gens qui pensent, une fois arrivés au pouvoir, que c’est leur tour”. Faisant certainement allusion, aux dégâts de l’épuration ethnique observée dans l’administration ivoirienne, même s’il ne l’a pas dit clairement dans ces termes. Une réalité dont malheureusement son candidat est foncièrement responsable avec sa fameuse politique de “rattrapage ethnique”.

Rien de nouveau sous les tropiques Jetant un regard furtif sur le bilan partiel de celui qu’il a aidé à installer au pouvoir, KKB révèlera que, dans certains domaines, “il n’y a rien eu de nouveau sous nos tropiques”. C’est par exemple le cas “du fameux pont Konan Bédié dont on parle tant et qui ne pouvait ne pas porter le nom de Bédié car c’est lui qui a tout mis en oeuvre pour sa réalisation.

Tout comme le palais de la culture à Treichville”. Le député de la nation fera savoir à l’auditoire que “la Côte d’Ivoire, après Houphouët, se bâtit sur du faux”. Même s’il n’a pu situer les responsabilités de chacun des chefs d’Etat ivoiriens dans l’introduction du faux dans ce pays, il reconnait par contre que “Alassane Ouattara n’a rien fait pour arranger la situation. Bien au contraire”, “On ne vient pas à la politique pour tuer”

Insistant sur la situation socio-politique ivoirienne, l’honorable KKB qui avait à ses côtés le Dr Boga Sako Gervais, Président de la FIDHOP, “ne comprend pas que Laurent Gbagbo et ses partisans soient les seuls à être persécutés aujourd’hui alors qu’il y avait deux camps en conflit”. Pour lui, “si Gbagbo se trouve éloigné à La Haye parce qu’il est le “tueur”(?) des Ivoiriens, on ne devrait plus entendre parler d’assassinats aujourd’hui en Côte d’Ivoire. Et pourtant…”.

C’est pourquoi, il dira à l’endroit de tous ceux qui menacent leurs compatriotes pour une simple divergence d’opinion – se révélant ainsi comme des gens qui ont la violence et les tueries dans les gênes – qu’ils se trompent de métier: “On ne vient pas à la politique pour tuer”. Selon lui, “tous les exilés devraient se départir de la peur pour rentrer et mener le combat pour sauver leur pays”. De toute façon, Kouadio Konan Bertin a bon espoir que, “tôt ou tard, tous ceux qui tuent iront là où l’on envoie les tueurs”.

Revenant, pour terminer, au combat interne qu’il mène au sein de sa formation politique, le député Pdci de Port-Bouët est resté fidèle à sa logique qu’il essaie de faire comprendre depuis quelques années à certaines têtes pensantes du plus vieux parti de Côte d’Ivoire.

KKB “ne comprends toujours pas, comment des cadres du Pdci peuvent ils se permettre de battre campagne pour que leur parti ne présente pas son propre candidat aux élections présidentielles mais, le font plutôt pour soutenir des gens qui ont volontairement quitté ce parti pour aller créer un autre”.

L’ancien Président des jeunes du PDCI trouve “foncièrement aberrante cette démarche qui frise le suicide, l’aliénation ou la disparition pure et simple du parti d’Houphouët”. Il reste confiant tout de même que cette cacophonie créée pour des intérêts égoïstes, “ne passera pas car la grande majorité des militants du Pdci ne sont pas prêts à ce que leur parti serve éternellement de béquille à qui que ce soit”. Il précisera d’ailleurs que, “ceci n’est écrit nulle part dans les clauses du Rhdp”, cette alliance dont il “a été l’un des précurseurs”.

Par Mathieu Bouabré
Correspondance particulière depuis Washington DC

Afrik53.com : Infos 7J/7
Dimanche 14 Septembre 2014
Vu (s) 1037 fois



1.Posté par Hermann nda le 14/09/2014 19:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le RHDP a été créé le 18 mai 2004 à Paris a l'initiative et sous l'égide de Michel de Bonnecorse, Conseiller Afrique de Jacques Chirac .

Quel était le but assigné à cette organisation?

Quels sont ses principes de fonctionnement ?

Est-elle au service des Ivoiriens ou de la francafrique?

Pourquoi KKB insiste-t-il pour que les "textes" du RHDP soient respectés alors qu'il n'a pu réussir à faire respecter les textes au PDCI, permettant ainsi à BEDIE de se présenter et de remporter les élections en toute illégalité à la tête du PDCI ?

Pourquoi BEDIE ne se prononce-t-il toujours pas sur la candidature unique au RHDP et s'en remet à la convention du PDCI, lui qui n'est pas habitué au respect des textes?

À quel jeu jouent KKB et BEDIE ? Travaillent -il de connivence en donnant l'apparence d'être opposés l'un à l'autre?

KKB mène-t-il un combat de vengeance personnelle et solitaire après son assassinat manqué à BONON lors des élections locales et attribués aux FRCI de dramane OUATTARA ?

Seul le temps nous réservera les vraies réponses à ces questions.

2.Posté par Tigro le 15/09/2014 13:37 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci camarade pr ta bonne pensée

3.Posté par Angoua d'Abolikro le 16/09/2014 09:55 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci camarade Herman N'da pr toute 7 série d refléxion. Le tps c bien l'otre nom d Dieu. ki vivra verra donc.

4.Posté par SOHOTAHOUO DE YROZON le 17/09/2014 07:12 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JE suis vraiment etonne de ce faite la. oui un k kb parler ainsi ! vraiment la politique. K K B LES GUERES n ont pas eu peur de ce combat la; et pourtant tes parents et toi vous les avez massacrer. et aujourdhui.personne n.en parle..tu parles de combat idiot tu connais le sens! le pauvre ouphouet boigny qui disait au soir de sa mort que mes enfants n accepteront ce que vous me faite aujourdhui, son nom a servi a quoi . chez vous.VOUS associez a des mossis, maliens , nigerians et son nom vous prenez pour comertre vos crime.oui de rentrer pour terminer cette fois ci votre sale boulot.Moi sohotahouo je te conseille de commencer a 8h du matin et les 5 mn qui vont suivrent tu veras. merci cas meme pour ton courage que dieu t inspire plus.SOOOOHOOOTAAHOOUUO

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !