Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote d'Ivoire : En mission secrète: «Ben Laden » activement recherché par la police ghanéenne

le Mardi 17 Janvier 2012 à 08:13 | Lu 903 fois



Cote d'Ivoire : En mission secrète: «Ben Laden » activement recherché par la police ghanéenne
Le régime de Ouattara hanté par la phobie de coup de force ne cesse de dépêcher des espions de tous genres en terre ghanéenne, pour filer les nombreux exilés Ivoiriens. Samedi dernier, c’est le commandant Ben Laden et une quinzaine de ses hommes que le régime à envoyer en mission au Ghana. Grâce à la vigilance des exilés et de la police ghanéenne plusieurs d’entre eux ont été mis hors d’état de nuire et le Cdt Ben Laden est activement recherché.

Le commandant Ben Laden des Frci, ex-Com zone d’Odienné, s’est rendu samedi dernier avec une quinzaine de ses hommes dans la capitale ghanéenne, Accra. Officiellement, ils accompagnaient le ministre de l’intérieur, Hamed Bakayoko, de passage à Accra. Seulement, le Cdt Ben Laden avait un agenda très particulier, dont le contenu était a priori méconnu des autorités du pays de Kwamé N’Krumah. Il était en mission secrète d’espionnage en territoire ghanéenne. Aussitôt débarqués au Ghana, Ben Laden et ses hommes ne perdent pas le temps.

Le chef du commando qui n’est autre que celui qui se présente comme un spécialiste du «renseignement», Ben Laden, et quelques-uns de ses hommes prennent leur quartier à l’Hôtel Zeus, au quartier Alajo. C’est à bord d’un véhicule de marque Ford de couleur bleu nuit et immatriculé 3507PP01 que l’ex-chef rebelle prend la température d’Accra, avant de jeter ses «loups» sur les traces des leaders politiques et autres exilés ivoiriens. Ainsi, selon les informations reçues plus tard de deux de ses hommes interceptés au camp de refugiés d’Ampain, Ben Laden a détaché cinq hommes pour les camps d’Elubo et Ampain. Avec pour mission d’espionner tous les faits et gestes des refugiés dans ces différents camps.

Arrivés au camp de réfugiés d’Ampain aux environs de 14h, les éléments de Ben Laden ont été pris la main dans le sac. En pleine séance d’espionnage des réfugiés ivoiriens. C’est seulement deux qui ont pu être arrêtés. Et remis à la police d’Esiama. Mais bien avant, selon les informations reçues, ces deux apprentis espions qui sont des éléments des Frci ont affirmé avoir été recrutés pour venir espionner, suivre les faits et gestes des réfugiés pour le Cdt Ben Laden qui a été mandaté par le régime Ouattara. De leurs aveux, il ressort qu’ils sont logés à plusieurs dans une grosse résidence à Half Assinie et ont été payés, pour glaner des images et toutes sortes d’informations dans les deux camps de réfugiés d’Ampain et d’Elubo.

Le commandant Ben Laden activement recherché

Un troisième élément a été plus tard arrêté. Et contrairement aux deux autres arrêtés un peu plus tôt, il a été un peu plus bavard. Affirmant que le régime les a envoyés pour espionner les mouvements dans les camps de refugiés, parce qu’un coup d’Etat contre le régime Ouattara se préparerait. Ce dernier a rejoint ses compères en cellule à la police d’Esiama. N’dri Konan Valerie, Konaté Yacouba, Niava Faustin, Djré Ernest seraient quelques noms des apprentis-espions du régime Ouattara déversés dans les environs des camps de réfugiés, pendant que d’autres devraient opérer dans la capitale Ghanéenne.

Suite aux aveux des premiers apprentisespions arrêtés, les autorités ghanéennes, une fois informées, ont déployé les grands moyens. La police ghanéenne est depuis hier aux trousses du Cdt Ben Laden. Ce dernier est activement recherché dans la capitale ghanéenne. Selon nos informations, à deux reprises, la police a fait irruption à l’hôtel Zeus au quartier Alajo, où il avait pris ses quartiers, sans mettre la main sur lui et ses hommes. C’est désormais l’extrême vigilance chez les exilés politiques et les nombreux refugiés Ivoiriens, quand du côté des autorités ghanéennes, on digère mal cette attitude du régime d’Abidjan. Serait-ce là les prémices du premier couac diplomatique entre Abidjan et Accra ? Les jours à venir nous situeront.

Frank Toti

Complément d'information

Dimanche le 15 Janvier 2012, cameroonvoice a reçu à sa rédaction cette dépêche provenant d'une source depuis Accra au Ghana. Nous la publions « as is » :


Hamed Bakayoko, Ministre de la sécurité de Dramane Ouattara était ce jour a Accra et a laissé sur place le chef rebelle Ben Laden (à l’état civil Ousman Coulibaly) et 15 autres FRCI. Ces quidams sont pour le moment basés au quartier ALAJO d’ACCRA. Il est recommandé à tous les exilés une extrême prudence dans tous leurs déplacements.
Ben Laden roule actuellement à bord d'un Ford bleu nu immatriculé 3507EP01. La plaque est ivoirienne. Il est en ce moment même a l'hôtel ZEUS dans le quartier d'Alajo avec 12 autres Frci (IL EST 1H40GMT)

Compléments d'informations(Steve Beko)

Un premier groupe de 32 rebelles dont 16 jeunes filles commandé par Ben Laden est déjà au Ghana. Les autres suivront par petits groupes. Objectif : assassinats, exécutions sommaires, empoisonnements, agressions des cadres LMP, des leaders de la galaxie patriotique et de certaines personnalités ghanéennes et en définitive créer l’insécurité au Ghana.

Les filles sont en possession d’informations très précises : des contacts et des précisions sur les différents mouvements des cadres [Accra, Takoradi, Koumassi, Elubo]. Hier nuit, les filles ont été posté de la manière suivante : 2 a Achimota, 2 à Malam Junction, 2 à East Legon. Les autres sont restés à l’Hôtel pour le moment.

D’un moment a l’autre nous recevrons certaines photographies d’elles que nous nous ferons le plaisir de publier. - Hier, deux de ces rebelles se sont rendu dans un maquis francophone dans le quartier de Tessano ou ils ont interrogé la gérante jusqu’à 4 heures du matin dans le but d’avoir un certains nombres d’informations. La prudence est recommandée a tous les ivoiriens en exil au Ghana


Source : Nouveau Courrier


Mardi 17 Janvier 2012
Vu (s) 903 fois



1.Posté par 100/100 Camerounais le 17/01/2012 18:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ces apprentis sorciers seront craques . la tete de ce ben laden sera servie sur un plateau. just wait and see.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !