Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire. Deux détenus meurent torturés chez Koné Zakaria

le Mardi 6 Novembre 2012 à 08:59 | Lu 1359 fois



Côte d'Ivoire. Deux détenus meurent torturés chez Koné Zakaria
Le nouveau Courrier

Le gouvernement ivoirien n’avait pas hésité à ruer dans les brancards face au dernier rapport d’Amnesty international donnant plus d’écho aux enquêtes du Nouveau Courrier sur les tortures infligées à des détenus politiques pour leur arracher des aveux. Selon des civils transférés récemment à la Maca, en provenance du camp Génie d’Adjamé sous le commandement de Koné Zakaria, deux civils sont morts sous la torture.

Transférés le 2 novembre dernier à la Maca, les prisonniers politiques pro Gbagbo arrêtés par les hommes de Koné Zakaria, à la faveur des attaques contre les positions des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci), ont fait des révélations sur leurs conditions de détention au camp Génie à Adjamé. Des séances de tortures à n’en point finir, qui mettent en exergue l’électrocution des prévenus, les coups de cross sur les tibias et sur la tête pendant que les mains sont attachées dans le dos et les pieds ligotés, certains détenus suspendus à des fourches comme du gibier… L’intensité des tortures au camp Génie de Koné Zakaria, qui a été érigé en lieu de transit pour les prisonniers politiques avant leur transfert à la Maison d’arrêt militaire d’Abidjan (Mama) ou la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca), était telle que deux détenus ont succombé.

Il s’agit, selon les révélations faites par certaines personnes parmi les détenus déférés le 2 novembre dernier, de Zan Bi Eric et du surnommé «Petit Serpent». Ces deux jeunes enlevés et incarcérés au camp de Koné Zakaria depuis plusieurs semaines, et à qui les parents n’ont jamais eu accès, sont morts à la suite des séances de tortures précisément le 24 août en ce qui concerne Zan Bi Eric et le 6 septembre pour ce qui est de «Petit Serpent». Leur corps ont été extraits nuitamment du camp Génie à Adjamé et conduits à une destination inconnue jusqu’à ce jour.

Les prisonniers politiques du régime Ouattara ont indiqué qu’avant leur départ du camp placé sous le commandement de Koné Zakaria, le vendredi dernier, ils étaient un effectif de 93 personnes emmagasinées dans une pièce de 5m2. Et avaient senti leur présence à la Maca comme une véritable délivrance des mains de leur tortionnaire, d’autant plus que le camp Génie était devenu pour eux un véritable enfer avec des séances de bastonnade à n’en point finir. Selon les révélations de ces mêmes détenus politiques, les hommes de Koné Zakaria extrayaient des détenus sur instructions de leur chef pour les conduire dans d’autres lieux secrets.

Certains détenus ont témoigné que des responsables du camp Génie ont exigé à leurs parents des sommes allant de 200.000 Fcfa à un millions Fcfa pour leur libération. Ceux dont les parents ont pu réunir ces sommes ont été sauvés des griffes de leurs bourreaux. Les autres, financièrement démunis, ont dû s’abandonner à la cruauté de Koné Zakaria et ses hommes au camp Génie. Aux parents qui vont plaider auprès du commandant de la police militaire pour la relaxe de leurs proches arrêtés à partir de dénonciations calomnieuses, voilà ce que répond Koné Zakaria : «Si les autorités décident de les libérer, on les libère. Donc tout ne dépend pas de nous».

Gilles Naismon

Mardi 6 Novembre 2012
Vu (s) 1359 fois



1.Posté par MOSSOEEN le 06/11/2012 10:03 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est aujourd'hui ke le reveil sait ke des hommes meurent torturer par c'est b f ces hommes ki vivent de sang.tu devrais plutot les interpeles ke de nous tenir informer.nous le savons deja

2.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 06/11/2012 10:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que dit le minable Coulibaly Gnenema ? Un soi-disant petit magistrat qui a abandonné son poste de juge de section de sassandra en septembre 2002 pour devenir rebelle. Quel est ce magistrat ? Un nul. Un petit drogué qui tirait partout dans les boîtes de nuit à Abengourou ou il exerçait comme Substitut avant d'être promu à Sassandra. Il a la voyousie dans le corps. Sa piètre carrière de magistrat n'a survécu à des tirs incompréhensibles des coups de feu tirés dans dans une boîte de nuit parce qu'il voulait prendre de force la compagne d'un autre client, que grâce à l'entregent de M. FOLOGO. Un tel individu, qu'attendre de lui ? Peut-il stigmatiser la mise en oeuvre de son jeu favori ? Le piétinement des droits humains. Ce voyou à col blanc n'a-t-il pas déclaré ce week-end avec son homologue de la défense, aux dents toujours en récréation, que les camps de torture par eux visités étaient une vue de l'esprit ? Dans tous les cas, la justice de l'Eternel est imparable. Tuez seulement. Mais une chose est certaine : vous n'êtes pas immortels.

3.Posté par Fatim le 06/11/2012 13:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ah bon! Que DES VOYOUX a la tete de ce pays!
Tous ca prendra fin un jour" anyway".
C est DIEU qui est fort.....

4.Posté par Hermann N'da le 06/11/2012 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ci-dessus, l'image de deux criminels ( KONE ZAKARIA et SORO GUILLAUME) donnant le sentiment, à tout observateur sérieux, de préparer un complot.

"Le plus fort n'est jamais assez fort. pour être toujours le maitre, s'il ne transforme sa force en droit et l'obéissance en devoir"

Jean Jacques Rousseau

5.Posté par Hermann N'da le 06/11/2012 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Coucou DORIANE

Comment vas-tu, infatigable combattante
Je suis dispo sur
kouadio470@yahoo.fr

6.Posté par RODNEY le 06/11/2012 17:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien dommage pour ceux qui naissent "humains" et deviennent plutard des animaux face a des problemes dont ils sont incapables de trouver une solution humaine.

Too bad for those who lack problem-solving skills and result to violence as a tool to solve problems.

7.Posté par doriane le 06/11/2012 20:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
coucou Hermann, c'est noté. Je vais bien mon frère, j'ai eu un problème de connexion.
Ce chien rebelle koné zakaria, qui pue le nassidji à la ronde ne paie rien pour attendre. Il peut tuer autant qu'il veut, mais au jour de l'Eternel, toute la ferraille maléfique qui étrangle ses doigts d'assassin en guise de bagues ne le sauvera pas.
Que les âmes de ces deux jeunes reposent en paix. Mes condoléances à toutes leurs familles.
Signé: doriane, la vraie

8.Posté par gadson le 06/11/2012 23:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
>zakaria ce vilain analphabete se crois immortel.il n'a rien vu encore!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !