Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire : Des manœuvres militaires virent au drame Trois éléments des Frci meurent par noyade

le Jeudi 4 Avril 2013 à 07:39 | Lu 1344 fois

Trois éléments des Forces républicaines de Côte d’Ivoire ( Frci) ont trouvé la mort, hier mercredi 03 avril 2013, au petit matin et ce, par noyade. Kamagaté Hamadou, né le 12 septembre 1987 à Bouandougou, Fanny Brahima, né le 21 novembre 1991 à Guibéroua et Doumbia Bakary, né le 27 décembre 1989 à Tchebleguhé à Issia, ont péri dans la rivière Guerrhy très tôt le matin, aux environs de 7 h, non loin du pont au quartier commerce de Garahio, à Gagnoa.



Côte d'Ivoire : Des manœuvres militaires virent au drame Trois éléments des Frci meurent par noyade
Leurs corps ont pu être repêchés aux environs de 11 h. Ce drame survient en pleines manœuvres militaires au bord de cette rivière que l’ont dit « sacrée » et qui, du reste, est adorée par les populations autochtones de Gagnoa. La rivière Guerrhy traverse la ville de Gagnoa. Selon les informations recueillies sur place, depuis quelque temps, les éléments des Frci s'adonnent régulièrement à des manœuvres militaires dans la cité.

Ainsi, ce matin-là, l'exercice portait sur la traversée de l'eau. Et c'est la rivière Guerrhy qui a été choisie par les hommes en treillis. Ils ont alors décidé de passer sur un arbre que le vent a fait tomber pour rallier les deux rives. Les premiers réussissent sans aucune difficulté cette évaluation. Mais, ce ne sera pas le cas pour la deuxième vague qui va vivre un drame. En effet, un des militaires qui exécutait sa manœuvre sans difficulté apparente, glisse littéralement et tombe brutalement dans l'eau. Deux des militaires qui ont vu leur collègue en danger, descendent eux-aussi précipitamment dans l'eau afin de lui porter assistance.

Malheureusement, non seulement ils n'y parviendront pas, mais ne sachant pas nager correctement, les trois militaires sont engloutis par la rivière. C'est ainsi que leur chef, sans plus tarder, va donner l'alerte. Informés, la police, la gendarmerie, les éléments des Frci, les gardes pénitentiaires et les soldats de l'Onuci, dans un esprit de solidarité de corps, se rendent sur le lieu du drame.

Les chefs militaires font alors appel à M. Blé Alphonse, chef de terre de Garahio qui est venu offrir, en guise de sacrifice, un poulet aux « génies » de l'eau, avant que les pêcheurs maliens (les bozos) ne repêchent les corps des trois soldats. Ces trois victimes, conformément à la tradition Bété, ont été enterrées le même jour au bord de la rivière. Notons que ce genre de situation est récurrente à Gagnoa, surtout avec cette rivière.



GUY NEZO, correspondant régional
Soir Info


Jeudi 4 Avril 2013
Vu (s) 1344 fois



1.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARAT le 04/04/2013 09:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Job a dit à ses amis venus le soutenir face aux épreuves que Dieu avait permis contre lui : " DIEU PARLE D'UNE MANIERE, TANTOT D'UNE AUTRE..".

Que ceux qui ont des yeux pour voir, voient.

Que ceux qui ont des oreilles pour entendre, entendent.

Que ceux qui ont des nez pour sentir, sentent.

Que ceux qui ont une langue pour apprécier la saveur, s'y emploient.

Regardez un peu autour de vous : Tous ceux qui prennent fait et cause pour l'injustice, verront leur sort réglé par le patron lui-même...

Cette affaire ivoirienne, n'est pas une affaire humaine. Ceux qui estiment qui nous voyons les choses sous ce prisme, sont des illuminés, qu'ils s'obstinent à être du mauvais côté. Le côté OUATTARA.

Tchoco tchoco, celui qui se hasarde de ce côté là, verra son sort. Il est certes difficile d'être en ce moment du côté de la vérité. Mais de ce côté que l'espoir naîtra.

Ce n'est plus loin.....

2.Posté par Fati le 04/04/2013 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Enbon ! Et quand un frci meurt ca faire quoi ? Rien ! C’est eux qui devraient mourir. De toutes les façons chez eux ils ne pleuvent pas donc pas de souci. C’est Dieu qui a donné c’est lui qui a reprit. Tout ses fr cons pour qui des vrais militaires de notre pays ne travaillent plus aujourd’hui et qui se prennent pour les fesses et testicules de mossi drame mort visage serpent, ne vont jamais trouver la paix dans ce pays, comme ça ils sauront qu’ont dire Dieu d’armées et pas Dieu de frci .
Qu’ils partent ENFER
Toutes mes respect a toi mon colonel et bien de choses a mon Général N'da , dont je ne lire pas trop ces temps, j’espère que tout va bien mon Gen, que Dieu continue de veiller sur toi .

3.Posté par tene oume le 04/04/2013 17:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CA C,est rien la lagune n,a pas encore dit son dernier mot .

4.Posté par blaz le 04/04/2013 19:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je presente mes condoléances aux familles des victimes ,c'est Dieu seul qui paut les consoler ,car ces enfants mots representaient quelqje chose pour leurs différents famille . Vraiment yako .

5.Posté par doriane le 04/04/2013 22:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et alors? L'Eternel combat pour nous, et son nom c'est l'Eternel des armées! Et l'eau constitue aussi son armée! alors CHUUUUUUUUUt! Gardez le silence; et voyez la délivrance que notre Dieu nous apporte peu peu. Tchrrrrr! Rien qu' à lire les noms, on voit le caractère bien tribal de cette armée de souillons!
Alors, aux suivants!
Coucou Fatim, Fati, Yuotam, LaRédemption; Tchèdjougou; fatim.1 et Général Hermann N'da, où êtes-vous? Vous allez bien j'éspère!
Signé: doriane, la vraie

6.Posté par Lea le 04/04/2013 23:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ça s est leur problème

7.Posté par LaRédemption le 05/04/2013 00:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Coucou Doriane, combattante intrépide. T'inquiète, je suis à mon poste et je continue le combat. Seulement ces derniers temps, trop busy et même si je n'écris pas souvent, je vous lis néanmoins tous les jours et la fatigue a souvent aussi raison de moi à tel point que mes doigts refusent de tapoter le clavier; Concernant les frci morts noyés, j'avoue que j'ai essayé d'être compatissant mais peine perdue et pour cause, ils (ces macchabées) ne méritent la compassion des dignes fils de la Côte d'Ivoire car ceux sont des enfants du diable qui ont massacré les ivoiriens. Ils n'ont que le juste prix de leurs actes et comme l'a précisé Lt-Colonel Tchedjougou, Dieu parle tantôt d'une manière tantôt d'une autre. Dans ce cas précis, cette rivière représente une arme de l’Éternel des armées. Merci Doriane pour cette assertion. Salut à tous les autres membres de la RP et que Dieu nous garde.

8.Posté par labilam le 06/04/2013 23:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Does it make you feel happy to see another men suffering? this is not good,that's called .les morts ne savent plus rien.Si vous aviez des coeurs humains,vous auriez de la compassion pour les familles des morts.car,nous mouront tous les un apres les autres,d'une maniere ou d'une autre.D'ailleurs,chaque parent a besoin de voir son enfent travailler.meme vos propre parents de meme son dans ce corps.sachons faire la part des choses malgre nos divergences pour que Dieu[exalte soit-il] nous soit clement.notons bien qu'ils n'etaient pas des politiciens.Et meme vous qui vous moques de ces mort,vos parents qui sont dans cette armee respecterons l'ordre qu'on leur donnera meme s'il ne sont pas d'avis.car,dans l'armee,c'est comme cela.respectons donc la dignite humaine.je presente donc mes condoleance a la famille des victimes et que la terre leur soit legere.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !