Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote d'Ivoire : Déçue, une militante du Rdr s’interroge : “Dans quel pays sommes-nous ? ”

le Mardi 24 Janvier 2012 à 07:55 | Lu 604 fois



« S’il vous plaît monsieur, je ne vais pas vous dévoiler mon identité. Mais sachez que je suis déçue. Très déçue, en tant que militante du Rdr, par tout ce qui se passe. Dans quel pays sommes-nous ? Ce n’est pas ce qu’on nous avait dit. Je suis déçue ». Ces propos sont d’une dame, d’ethnie Koyaka (ressortissante du nord du pays) et militante du Rdr d’Alassane Dramane Ouattara.

C’est ainsi qu’elle s’est présentée à nous au téléphone, dimanche dernier. Au lendemain du giga meeting de rentrée politique du Fpi, parti créé par le Président Laurent Gbagbo. Un rassemblement organisé, le samedi 21 janvier 2012, à la place Ficgayo de Yopougon qui a été le théâtre d’une violence inouïe perpétrée par des jeunes militants armés du Rdr. Faisant 1 mort, 68 blessés dont plusieurs cas graves et de nombreux dégâts matériels ainsi que des pillages.

Cette militante du Rdr a ouvertement stigmatisé la violence et l’exclusion qui prévalent depuis l’accession au pouvoir du mentor de son parti, Alassane Dramane Ouattara. Une violence et une exclusion dans lesquelles «ils ont entrainé nos enfants », dit-elle. Avant d’ajouter que « le samedi après le meeting du Fpi où ils ont semé le cafouillage, nos jeunes sont arrivés à Abobo carrefour «Sans manquer » où des militants de notre parti les ont accueillis avec joie. Alors qu’ils ont blessé et tué des gens à Yopougon. Ce n’est pas normal. J’ai voulu leur exprimer mon désaccord, une amie militante me l’a déconseillé si je tenais à ma vie ».

Concernant l’exclusion, notre interlocutrice a donné un exemple édifiant : « Je vis à Abobo. Lorsque le joueur Didier Drogba a marqué le but pour notre pays, dimanche, des militants de mon parti ont posé la question : qui a marqué ? C’est Drogba, a répondu un jeune garçon. Ils ont dit ensuite : toujours les Bété, on ne veut plus de Bété dans ce pays. Maintenant, c’est Dioula qui est là. On ne veut plus de Bété dans l’équipe-là. Quand j’ai entendu ça, j’ai eu mal. Voilà pourquoi, je vous appelle, Monsieur. Dénoncez-ça ! ». Comme on le voit, la Côte d’Ivoire sous Ouattara va réellement à vau-l’eau. Seuls les aveugles refusent de le voir.



Didier Depry didierdepri@yahoo.fr
notrevoie

Mardi 24 Janvier 2012
Vu (s) 604 fois



1.Posté par je taime le 24/01/2012 09:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
oui et c'est comme ça ,nous avons tous mal dans ce pays,jusqu'à quand?nous sommes tous des fils et des filles de ce pays,même dans le foot il montre des comportements désagréable;c'est nous les hommes qui sommes pressé,sinon Dieu est Dieu et son second nom c'est le temps.wait and see.

2.Posté par gnowlè le 25/01/2012 08:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ecoutez,arrêtez vos mensonges grotesques.Et même si c'est vrai ce que vous racontez,il ya plein de militant fpi qui ont ete déçus du pouvoir de gbagbo et qui l'ont dit haut et fort.Donc ce n'est pas nouveau.Un pouvoir ne peut jamais faire l'unanimité dans un pays.Arrêtez donc.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !