Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire. De nouveaux corps découverts à Duékoué

le Samedi 23 Novembre 2013 à 12:29 | Lu 1090 fois

Le massacre de fin mars 2011 où une chape de plomb s’est abattue sur les populations Wê du quartier Carrefour de Duékoué n’a pas encore fini de livrer ses secrets.



En effet, deux nouveaux corps ont été découverts le mois dernier à Carrefour dans un puits, plus de deux ans après les tueries. Il s’agit d’une vieille dame et de sa petite fille qui, fuyant les atrocités, à l’instar de nombreuses autres personnes ont été tuées et jetées dans un puits. C’est le 16 novembre dernier que les restes des corps ont été correctement enterrés. L’information nous a été donnée hier dans le village de Diéhiba. C’était à l’occasion de la visite du président du Front populaire ivoirien dans ce village. Un village où les populations ont confié que 52 personnes ont perdu la vie pendant cette crise.

A Guézon, 32 personnes ont également été tuées. Mais dans cette sous-préfecture, un incident a été évité de justesse. En effet, alors que le président Affi s’adressaient aux populations, et contrairement aux autres étapes où ils étaient présents, les soldats des FRCI étaient curieusement surexcités. Leur chef de détachement ne manquait pas de défiler de manière intempestive au plein milieu du meeting, perturbant la rencontre. Les services de sécurité du président du parti de Gbagbo l’interpellent. C’est le crime de lèse-majesté qu’il ne fallait pas commettre. Il rentre dans une colère noire qu’il exprime bruyamment. Mais la sécurité reste impassible. Affi N’Guessan, lui, continue tranquillement son speech, imperturbable.

Plus tard, on apprendra que le bâtiment (le foyer des jeunes construit par Paul Guy Dibo) en face de la place où s’est tenu le meeting à Guézon est une base des FRCI. Ce bâtiment, nous at-on informé, sert de poste de commandement des FRCI pour la protection des burkinabé qui exploitent la forêt appartenant aux villageois à proximité de Guézon. Mais aussi il renferme deux prisons : une pour les femmes et une autre pour les hommes. Affi N’Guessan a également sillonné d’autres localités comme Guéhiébly, Dahibly, Fengolo… pour apporter la compassion et la solidarité du parti aux populations meurtries, les exhorter à la réconciliation mais aussi à se remobiliser pour les futures élections.

Anderson Diédri, envoyé spécial
Source : Nouveau Courrier

Samedi 23 Novembre 2013
Vu (s) 1090 fois



1.Posté par Vagin le 25/11/2013 17:04 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Freres de l''ouest. Tenez bon. Bientot nos efforts seront recompenses.

2.Posté par ADEDE le 25/11/2013 18:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BENSOUDA cherche des preuves depuis 2 ans pour inculper mon président mais zéro. Si elle est femme qu'elle lancer des mandats d'arrêt contre l'autre camp et puis elle comprendra son malheur car nul n'est besoin de faire de efforts pour trouver les preuves. Ici les preuves se révèlent d'elles-mêmes. Qui dit mieux.
Bandes de prostituées, libérez mon Prési.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !