Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote d'Ivoire : Cour pénale internationale (Cpi): Ouattara veut livrer Wattao, le camp Soro grogne

le Vendredi 3 Février 2012 à 10:00 | Lu 1833 fois



Cote d'Ivoire : Cour pénale internationale (Cpi): Ouattara veut livrer Wattao, le camp Soro grogne
La lune de miel entre Ouattara et Soro ainsi que les chefs de guerre entretenue depuis septembre 2002, date de lancement de la rébellion armée pro-Ouattara, a viré au fiel depuis quelques mois. Au point où, sur la pression notamment des Etats-Unis, Ouattara a accepté de voir certains de ses proches, les ex-rebelles, prendre bientôt le chemin de la Cour pénale internationale (Cpi) pour «crimes de guerre et crimes contre l’humanité».

Selon des sources concordantes, deux patrons de l’ex-rébellion armée seraient sur la short-list tenue par Ouattara. Il s’agit du Premier ministre, Soro Kigbafori Guillaume, secrétaire général des Forces nouvelles (ex-rébellion armée), et d’Issiaka Ouattara dit Wattao, com’zone de Séguéla et commandant en second de la Garde républicaine de Côte d’Ivoire. Si Soro comparaîtra en qualité de témoin devant la Cour pénale internationale, Wattao, quant à lui, pourrait être dans le box des accusés.

Toujours au dire de nos sources, cette information ne serait pas du goût de Soro ni de Wattao, encore moins de nombreux combattants de l’ex-rébellion armée restés fidèles à Soro. Ils disent ne pas comprendre que seul un chef de guerre proche de Soro est dans «le collimateur de la Cpi», alors que d’autres chefs de guerre tels que Koné Zakaria et Chérif Ousmane ne sont pas concernés. «Pourtant, leur rôle dans les massacres des populations durant la crise postélectorale n’est pas à exclure», soutient notre source.

Avant d’ajouter que, pour les combattants de l’ex-rébellion proches de Soro, il s’agit «d’un complot de Ouattara» visant à «liquider» Soro et Wattao. Assurément informé de la situation, Wattao se serait rendu à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso (ex-base arrière de la rébellion armée), pour tenter d’exprimer sa colère au «parrain» Blaise Compaoré, a-t-on appris. A-t-il réussi ? Nul ne le sait pour l’instant.

Cependant, affirme une source proche du Rdr, une rencontre «houleuse» dite de vérité est prévue, en mars, à Ouagadougou où Alassane Dramane Ouattara effectuera, sauf changement, une nouvelle visite «d’amitié» et de «travail». Soro, Wattao et d’autres chefs de guerre devraient prendre part à cette rencontre avec Compaoré et Ouattara pour tenter d’enterrer «la hache de guerre».



Didier Depry didierdepri@yahoo.fr
notrevoie

Vendredi 3 Février 2012
Vu (s) 1833 fois



1.Posté par Kouame Yao Ange Michael le 03/02/2012 11:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cela ne fait que commencer. Wait and see.

2.Posté par 100/100 Camerounais le 03/02/2012 18:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La rencontre de Mars a Ouagadougou n'aura pas lieu car ces vampires seraient deja arretes. C'est le debut du commencement. les creatures du diable bagarent entre eux. c'est un signe de la liberation de la CI.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !