Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote d'Ivoire : Conseil constitutionnel : Wodié menace de démissionner

le Samedi 3 Mars 2012 à 18:52 | Lu 1176 fois



Cote d'Ivoire : Conseil constitutionnel : Wodié menace de démissionner
Publié le samedi 3 mars 2012 | Nord-Sud - Aujourd’hui, on en sait davantage sur les raisons pour lesquelles nos confrères du Patriote ont été gardés à la direction de la

surveillance du territoire (Dst) où ils ont été soumis à un interrogatoire serré.

C’est encore un autre scoop ! Le scrutin législatif du 11 décembre dernier a failli emporter un président d’institution impliquée dans l’organisation des élections. En effet, pas content que les arrêts que lui et le collège de ses conseillers au Conseil constitutionnel s’apprêtaient à rendre, se soient retrouvés dans la presse, Romain Francis Vangah Wodié a menacé de rendre son tablier. C’est que, dans cette affaire qui a fuitée, il y avait de forts soupçons sur les autres parties prenantes au processus électoral auxquelles le juge électoral aurait notifié ses arrêts. Au nombre de celles-ci, le ministère de l’Intérieur.

Francis Wodié qui attache un grand prix à l’intégrité et à la loyauté, exige que l’auteur de la fuite dans les médias soit retrouvé, faute de quoi, il démissionnerait. Purement et simplement. La République tremble. Le premier policier de Côte d’Ivoire, garant de l’ordre dans le pays, ne veut pas avoir à rendre compte du remue-ménage que provoquerait cette démission, surtout que certains observateurs ont commencé à le suspecter d’avoir un lien avec la fuite qui a fait la manchette d’un média qui lui appartient.

L’urgence de calmer le professeur émérite de droit était d’autant plus grande que le chef de l’Etat était absent du pays. Pour sauver l’honneur de leur ‘’patron’’ et éviter de lui laisser porter sur sa conscience, la démission de grand maître Wodié, les policiers entrent en scène. Ils mettent la main sur Charles Sanga, patron du Patriote et le journaliste, auteur de l’article. Il est sommé de dévoiler la source de son information sur l’invalidation des élections législatives dans 11 circonscriptions.

L’émoi suscité par l’interpellation des journalistes émeut du beau monde. Et, même si ceux-ci résistent à la pression des flics qui veulent leur faire cracher le morceau, l’ancien président du Parti ivoirien des travailleurs (Pit) accepte de rester à son poste. Ouf ! Le séisme est évité de justesse. Seule n’a pu être désamorcée, la tension entre le Conseil constitutionnel et la Commission électorale indépendante (Cei). Que ces élections législatives ont été palpitantes !

Marc Dossa

Samedi 3 Mars 2012
Vu (s) 1176 fois



1.Posté par GOMEZ ZION le 06/03/2012 13:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
du bluff!. est ce que ce grand intellectuel Africain qui est l'une des grandes déceptions de ce continent peut vraiment démissionner de ce poste qu'il a tant lutté pour avoir ? rien que du bluff.....! les ivoiriens le connaissent bien, trop bien même.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !