Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire : Bro Grébé, la présidente des patriotes tuée , Blé Goudé en cachette...

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Presse Africaine & Internationale le Mercredi 27 Avril 2011 à 08:02 | Lu 1281 fois



Côte d’Ivoire : Bro Grébé, la présidente des patriotes tuée , Blé Goudé en cachette...
Togosite : Selon notre source que nous appellerons Ange, actuellement, en cachette quelque part en Côte d’Ivoire : « Les patriotes sont persécutés. D’ailleurs, leur présidente Mme Bro Grébé Généviève a été tuée. Quant à Charles Blé Goudé, il vit encore en cachette, comme ses autres camarades, ne mangeant que du Attiéké ». Dur, dur !

Toujours selon Ange : « Les démarches de Mamadou Koulibaly et de Paul Yao Ndré sont des initiatives individuelles et n’engagent pas les pro-Gbagbo ou patriotes ».

A en croire Ange : « Le Président Fpi, Pascal Affi Nguessan a été arrêté hier vendredi lors d’une conférence de presse où il s’apprêtait à dénoncer l’épuration ethnique, les assassinats des cadres du Fpi et le musellement de la presse ».

Par contre selon l’Afp : « Le chef du parti du président déchu Laurent Gbagbo a affirmé qu’une »ambiance de dictature« s’installait sous le nouveau dirigeant de Côte d’Ivoire Alassane Ouattara et demandé une loi d`amnistie et la libération de M. Gbagbo, dans une déclaration rendue publique samedi ».

Toujours selon l’Afp :"Pascal Affi NGuessan, président du Front populaire ivoirien (FPI), qui se trouvait en résidence surveillée dans un autre hôtel d`Abidjan, a été transféré vendredi soir au QG du président Ouattara, le Golf Hôtel, après avoir accordé une interview à des médias. Dans ses propositions de « sortie de crise » datées de jeudi et rendues publiques samedi, il dénonce la "persistance de l’insécurité et des atteintes aux libertés et aux droits de la personne humaine", depuis l’arrestation le 11 avril à Abidjan de Laurent Gbagbo.

"Pour échapper aux exactions, voire à la mort, les cadres et sympathisants du FPI vivent (...) dans la clandestinité, la peur et la précarité", assure-t-il. "Dans ce contexte de violence, l’Etat de droit et les libertés sont étouffés. L’arbitraire règne en maître (...). L’opposition est réduite au silence. C’est le règne de la pensée unique dans l’audiovisuel comme dans la presse écrite et une ambiance de dictature s’installe progressivement sur le pays« , accuse le président du FPI.

»Seule une solution politique issue de négociations et d’un consensus de la classe politique peut permettre à notre pays (...) de sortir dignement de cette crise", avance M. Affi. L’ancien Premier ministre suggère "l’adoption d’une loi d’amnistie pour fermer la grande parenthèse et la crise socio-politique en Côte d’Ivoire et pour poser les jalons de la réconciliation nationale« , et »la libération du président Laurent Gbagbo et de tous les prisonniers politiques".

via ferloo

Source : Togosite

Afrik53 - Presse Africaine & Internationale
Mercredi 27 Avril 2011
Vu (s) 1281 fois



1.Posté par Dezouan le 27/04/2011 12:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La déclaration d'Affi N'guessan campe la réalité ambiante en Côte d'Ivoire depuis l'intrusion des rebelles et leur chef Alassane Ouattara dans la sphère politique locale.
Il est urgent que le droit prenne le pas sur l'arbitraire et le désordre instaurés par les soudards et autres anarchistes qui ont pris en otage notre pays.
Si rien n'est fait il faut craindre tôt ou tard une révolte générale contre les dioula qui pensent aujourd'hui être les maîtres absolus.
Dans un tel cas de figure ,le mot génocide sera un éphemisme comparativement au sort qui sera réservé à ceux qui se croient investi d'une mission de redresseurs de tort.

2.Posté par Soro nagnon le 27/04/2011 13:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Absolument raison Dezouan. Malgré que je soutient Gbagbo, je crois que si Alassane continue comme ça, un jour c'est nous les nordistes qui allons payer.
C'est pourquoi je compte quitté le pays car rien n'est encore sur puisqu'il n'aura pas de réconciliation dans cet élan ouattareste.
Que Dieu protège notre pays qui s'enfonce davantage.

3.Posté par Marus ADOU le 30/04/2011 21:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A lire Dezouan, je retrouve les même mots d'un pro-ADO quelques mois avant l'intervention des FAFN dans le pays sauf que cette fois ci c'est au tours des pro-gbagbo de se plaindre mais malheureusement toujours en donnant de fausses informations à ceux qui n'ont pas la vrai version de l'affaire comme leur dieu Gbagbo sait si bien le faire. De quoi parlez vous? Qu'est-ce qui empêche ADO d'éliminer tous ceux qui sont à la pergola ?Qui a appelé le Golf craignant pour sa sécurité?demandant d'être protégé? A l'intérieur du pays où les FAFN ont le monopole, pourquoi n'entre-t-ils pas dans les cours des bétés ou des LMP pour les assassiner? Vous pensez qu'ils ne les connaissent pas? Seusl ceux qui ont voulu se jouer les dures ou ceux qui étaient armés ou continuaient d'inciter à la violence ont été bastonné et malheureusement pour d'autre, tués. Je m'incline devant la dépouille des victimes des éléments incontrôlés des FAFN dans l'Ouest du pays (éléments qui doivent répondre de leurs actes comme ces têtes LMP qui se sont amusés à torturer la population sachant pertinemment qu'elles avaient perdu les élections. Soro, ne me dit pas que la réconciliation c'est de laisser celui qui a brûler ton frère vif se balader en te narguant? voir le corps déchiqueté de ces bourreaux LMP aurait soulagé une grande partie de la population mais ce n'est pas la meilleure solution alors ADO a opté pour la justice que ce soit pour les LMP que pour les FAFN alors attendez de voir ce que ça va donner au lieu de sortir vos mauvaises langues. Quitte le pays Soro, nous n'avons pas besoin de trouillard mais d'homme fort prêt à avoir la force de reduire la haine qui le hante pour aider le pays à redevenir la côte d'Ivoire d'Houphouet qui nous rendait si fiers; On peut sauver notre pays si chacun ajoute sa pierre à l'édifice mais si tu veux partir, on ne te retient pas parce que je ne pense pas que tu sois impliqué directement dans les exactions subits par la population alors bon vent si tu ne pars plus, on est ensemble le frère.
Dezouan, arrête de raconter des connos aux gens et aidons Ado à relever ce pays Choco qui est le notre.

4.Posté par pauline le 01/05/2011 14:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis sûre que tu as emprunté un pseudo rien que pour mentir. si c'était ton vrai nom tu aurais écrit correctement MARIUS au lieu de MARUS. vous ne faites que mentir et vous prônez une soi-disante réconciliation. Dieu nous regarde tous. continuez bien sur cette voie Jésus n'a pas di son dernier mot.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !