Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire : Banny confirme la libération prochaine du Président GBAGBO !

le Mardi 11 Octobre 2011 à 07:31 | Lu 981 fois



L’autre nom de Dieu, c’est le temps. Laurent GBAGBO le leur a dit. Plus d’une fois. Mais ils n’y ont rien compris. Parce que les histoires de Dieu, ils s’en moquent. Or comme le temps, Dieu s’impose à nous. Mort ou vivant, notre destinée est liée au temps. Un temps pour naître et pour grandir. Un temps pour vivre. Un temps pour mourir. Un temps. En toute chose. Il y a un temps. Et le temps de libérer le Président GBAGBO Laurent est arrivé.

Il m’a suffit d’écouter Monsieur Charles Banny pour m’en convaincre. L’homme a parlé pendant plus d’une heure. Il n’a rien dit d’autre que de démontrer que la clé pour sortir de la crise ivoirienne, se trouve dans les geôles du Président GBAGBO.

Entre autres confessions de foi, il a dit qu’il irait voir le Président GBAGBO pour le convaincre de donner des instructions à ses partisans pour que la réconciliation se fasse. Cela veut dire que si le Président GBAGBO ne donne pas ces instructions, il n’y aura pas de réconciliation.

Monsieur Banny a aussi dit qu’il ne fallait exclure personne du processus de réconciliation. Cela veut dire que le Président GBAGBO sera impliqué. Mais en tant que prisonnier ou homme libre ?

Bien entendu, il sera impliqué en tant qu’homme libre. Car depuis son lieu de déportation, comment compte faire Monsieur Banny pour lui permettre de s’adresser à ses partisans ? Et une adresse du Président GBAGBO à la Nation ivoirienne dans le contexte actuel devra passer par une consultation préalable avec les instances dirigeantes du FPI/CNRD. Donc l’isolement du Président GBAGBO prendra fin. Il sera en contact avec les dirigeants en Côte d’Ivoire mais aussi les dirigeants en exil. Cela s’impose et va de soi.

Monsieur Banny a aussi reconnu que sa commission ne comporte aucune personne originaire de l’Ouest de la Côte d’Ivoire. Cela veut dire que la réconciliation qu’il envisage de conduire exclut pour l’instant les populations de l’Ouest. Et il l’a si bien dit : comment voulez-vous que des gens se réconcilient avec d’autres s’ils n’ont plus de villages, si leurs villages ont été brûlés ?

Oui, la plupart des villages de l’Ouest ont été brûlés et continuent d’être brûlés par les FRCI et leurs alliés Burkinabés. Donc en attendant de trouver une solution à la question des villages brûlés, Monsieur Banny pense que les populations de l’Ouest ne peuvent pas être impliquées dans le processus de réconciliation.

Alors monsieur Banny réconcilie qui en attendant ? Il l’a lui-même dit. Il doit voir le Président Laurent GBAGBO. Certainement, que les deux hommes vont faire leur réconciliation à deux. Après quoi, le Président GBAGBO va lui donner les conditions pour qu’il puisse réunir autour de lui, ses camarades du parti et leur parler.

Mais tout cela passe par une liberté de mouvements et d’action. Donc par la Libération sans condition du Président GBAGBO.

Cependant, il faut le reconnaître, nous sommes dans un environnement de paradoxe. Donc ils peuvent décider de torturer le Président GBAGBO un peu plus encore pour lui extorquer une adresse à ses partisans, leur demandant d’aller à la réconciliation sans condition.

Raisonnablement, est-ce que vous pensez que Monsieur Banny oserait franchir ce pas de la torture ? Quelle image restera-t-il de lui ? Lui qui rêve tant de se faire appeler un jour Monsieur le Président de la République.

C’est pourquoi il faut s’en convaincre. Le Président GBAGBO sera libéré sous peu. S’il y a réellement une volonté de sortir la Côte d’Ivoire de la guerre.

Si sa libération n’est pas possible, Monsieur Banny démissionnera et se lavera les mains, comme Ponce Pilate l’a fait, car ce Monsieur que j’ai écouté le samedi 8 octobre dernier explique clairement qu’il ne voudra jamais mourir politiquement à cause des errements haineux de Dramane Ouattara.


A très bientôt.

Hassane Magued

Mardi 11 Octobre 2011
Vu (s) 981 fois



1.Posté par Halin Bebel le 11/10/2011 09:41 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Banny l'a compris. Et mossi dramane et ses sbires,le comprennent-ils ainsi? Car avec cette "justice des vainqueurs",Banny ne s'attirera t-il pas la colère de son patron pour le simple fait qu'il parle de "libération de Gbagbo"? Wait and see. Le temps nous en dira assez. COURAGE BRAVES IVOIRIENS!!!

2.Posté par karim ouattara le 11/10/2011 12:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La reconciliation a pour préalable la liberation de GBAGBO. Que tous le sachent. Il est un pilier incontournable pour la paix en cote d'ivoire. Le président GBAGBO est un homme bon et saint d'esprit. Sa liberation apportera la paix et un redemarrage de la démocratie. Il a toujours oeuvré pour la démoceatie en consentant d'énormes sacrifices pour son avènément. Il n'a jamais changé. Il aime son peuple et son pays plus que sa propre personne. Sans lui, Alassane ne serait jamais candidat à la présidentielle. Cet homme ne ferait rien pour nuire à son peuple. Il peut se tromper mais alors de bonne foi.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !