Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire : Au moins 22 étudiants arbitrairement en prison à la Maca

le Dimanche 28 Octobre 2012 à 08:03 | Lu 1490 fois



Côte d'Ivoire : Au moins 22 étudiants arbitrairement en prison à la Maca
Droit à l’éducation sous Ouattara L’Aesi et la Liges annoncent des jours troubles

A peine annoncée que la rentrée académique 2012-2013 dans les universités publiques en Côte d’ivoire est menacée. Des étudiants réunis au sein d’associations différentes, notamment l’Alliance estudiantine et scolaire ivoirienne(Aesi) et la Ligue ivoirienne des groupements estudiantins et scolaires(Liges) brandissent la menace de tout bloquer si « rien n’est fait dans l’immédiat ».

Au cours d’une conférence de presse éclatée tenue à Abidjan, le samedi 27 octobre 2012, les différents responsables ont égrené un chapelet de préoccupations qui doivent « être résolues pour une année scolaire et académique stable ». Au nombre desquelles ces structures estudiantines de Côte d’ivoire relèvent la détention sans jugement d’au moins 22 étudiants dans les cellules de la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan(Maca).


« Nous avons dénombré 22 de nos camarades qui séjournent à la Maca, depuis le mois d’Avril sans suite judiciaire », indique le secrétaire général de la Liges, Etienne N’Guessan. Qui exige leur libération immédiate ainsi que le retour dans des conditions meilleures de leurs « camarades en exil ». « Nous nous élevons aussi contre le renvoi d’au moins 5000 étudiants et contre la transformation de nos résidences universitaires en des camps militaires », dénonce Etienne N’Guessan.

Rejoignant ainsi l’Aesi de Anselme Oula. Une autre structure estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire qui s’insurge contre les mesures du gouvernement Ivoirien. « Nous décrétons dès ce jour la lutte contre ces décisions liberticides et attentatoires à la liberté d’association et de l’opinion », assure Anselme Oula, pour sa part. visiblement remonté contre le pouvoir, l’étudiant inscrit en Master1 de Droit, invite le Gouvernement à la « discussion au dialogue pour une reprise sans accrocs des cours dans les universités publiques ».

E n effet, par arrêté ministériel du 20 octobre 2011, le ministère de l’Education nationale a interdit toute organisation syndicale dans l’enseignement secondaire. « Cela porte un coup à la Constitution ivoirienne », répond l’Aesi. Non sans réitérer son rejet du nouveau tarif à l’université et le système LMD « encore flou et inadapté au système Ivoirien ». « Le pouvoir doit s’attendre à des mouvements dans l’ensemble du système éducatif si nos revendications ne sont pas satisfaites », menacent les deux structures, ce malgré la violation des franchises universitaires avec la mise sur pied d’une police universitaire, appelée « brigarde [milice] de salubrité du RDR », le parti au pouvoir.

T. N’Gotta

Dimanche 28 Octobre 2012
Vu (s) 1490 fois



1.Posté par deguine le 28/10/2012 11:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OH MON DIEU DANS QU´EL MONDE NOUS VIVONS ??? . WAT-LE RAT A RAISON ,PUISQUE LE CANARI QUE NOUS IVOIRIENS ET IVOIRIENNES PORTONS SUR LA TETE ES CASSER ,NOUS ACCEPTONS DONC D´ETRES MOULLIER

2.Posté par IGNACIO le 28/10/2012 17:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alassane Ouattara est marié à une riche femme d’affaires française née en Algérie, Dominique Nouvian, qui est arrivée en Côte d’Ivoire à l’âge de 20 ans, alors qu’elle était la conjointe d’un certain Folloroux, beaucoup plus âgé qu’elle, qui était professeur au lycée technique d’Abidjan. M. Folloroux est décédé et Mme Nouvian s’est remariée. Le mariage de Dominique Nouvian et d’Alassane Ouattara a eu lieu en octobre 1990 à Neuilly-sur-Seine et a été célébré par le maire, Nicolas Sarkozy lui-même.

Dominique Nouvian Ouattara a fait fortune dans l’immobilier. Avec l’aide du ministre Bamba Vamoussa, un ami de M. Folloroux, elle crée en 1979 une société immobilière du nom d’Agence internationale de la commercialisation immobilière (AICI), à laquelle le président Houphouët-Boigny confie la gestion de son patrimoine. En novembre 1990, Alassane Ouattara devient premier ministre de la Côte d’Ivoire. Puis, au départ de Houphouët-Boigny, il est nommé directeur général adjoint du FMI. Il le sera de 1994 à 1999, années au cours desquelles il vivra principalement à Washington. Pendant ce temps, sa femme achète French Beauty Services, une importante chaine de salons de beauté aux États-Unis.

Pour sa part, Alassane Ouattara possède entre autres une vaste plantation de canne à sucre à Haïti ainsi que des navires marchands qui lui rapportent énormément. Au Burkina Faso, il détient une cimenterie. Mais la plupart de ses biens sont concentrés au Gabon, pays d’Omar Bongo, un homme qu’il considérait comme son parrain et qui lui faisait de nombreuses faveurs.

Les Ouattara sont très riches et mènent une vie de grand luxe. Ils possèdent notamment des appartements à Paris et des maisons dans le Sud de la France. Mais ils ne semblent pas avoir acquis leur argent honnêtement. Certaines enquêtes leur attribuent des manoeuvres d’évasion fiscale, de détournement de biens publics et de blanchiment d’argent, notamment au moyen de la Fondation Children of Africa, dont Dominique Nouvian Ouattara est la présidente fondatrice. Leur homme lige, un Israélien du nom de Simon Midale, séjourne régulièrement à Abidjan, à Genève, à Tel-Aviv, dans les paradis fiscaux des Antilles, en Grande-Bretagne, aux États-Unis et en Europe de l’Est.

Les Ouattara savent soigner leur image avec de bonnes oeuvres, notamment avec la Fondation Children of Africa, dont Dominique Nouvian Ouattara est la présidente fondatrice. Cette fondation aurait servi au blanchiment d’argent, selon certaines sources.

On accuse Alassane Ouattara d’avoir financé les coups d’État et la guerre civile en Côte d’Ivoire. Il se serait servi notamment d’une société-écran, l’International Institute for Africa, constituée aux États-Unis. Le siège social de cette société se trouve au Maryland, en banlieue de Washington, où travaillait Alassane Ouattara lorsqu’il était au FMI. Une enquête a révélé notamment qu’en 1999, alors que se préparait le coup d’État contre le président Bédié, en Côte d’Ivoire, les Ouattara ont transféré dans une banque suisse la totalité de l’avoir bancaire qu’ils avaient conservé jusque-là en France, soit 14 milliards de francs CFA (environ 27 millions de dollars canadiens au taux d’aujourd’hui).

En somme, celui qui est censé être le bon gars aujourd’hui, en Côte d’Ivoire, si l’on en croit les marionnettes onusiennes de l’Empire et le cartel médiatique occidental, semble avoir trempé dans beaucoup d’affaires louches. Une tendance lourde se dessine lorsqu’on étudie le comportement d’Alassane Ouattara : en 1999, en 2002 et en 2010, il a fait usage de la force pour tenter de prendre le pouvoir, avec l’aide tantôt du général Guéï, tantôt des Forces nouvelles, tantôt des casques bleus et de l’opération Licorne. On l’entend brandir à mots couverts la menace d’une intervention armée pour le débarrasser de Laurent Gbagbo, intervention dont il essaie de minimiser les conséquences sur la population ivoirienne. Le 16 décembre 2010, son chef militaire et faux premier ministre, Guillaume Soro, a organisé une supposée marche pacifique pour prendre d’assaut la radio et la télévision ivoiriennes. Or, cette marche a plutôt pris l’allure d’un affrontement armé, auquel les mercenaires onusiens ont participé aux côtés des rebelles de Ouattara, contre les Forces de défense et de sécurité ivoiriennes. Il y a eu une dizaine de morts dans chaque camp.

3.Posté par Fatim le 28/10/2012 18:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je vous soutiens les gars...
Du courage. Que le seigneur, notre Dieu vous protege!
Amen!

4.Posté par labilam le 28/10/2012 19:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vaut mieux soutenir ta maman a faire la cuisine que de moutonner derriere les mecreants (on se connait et je ne t'oublirai jamais).

5.Posté par FRANCAIS REVOLTE le 28/10/2012 20:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OUATTARA
DOMINIQUE NOUVIAN
SORO GUILLAUME
KONAN BEDIE
VOICI LES PERSONNES DONT LES IVOIRIENS DOIVENT
SE DEBARASSER POUR QUE LA COTE D'IVOIRE RETROUVENT
LA PAIX.
A L'EXTERIEUR C'EST BLAISE COMPAORE
IL FAUT ABSOLUMENT LES ACOMPAGNER!!! ABSOLUMENT!

6.Posté par Fati le 28/10/2012 22:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IGNACIO, merci pour ses quelques détails don certaine d'être nous savons déjà.
Nous connaissons des gens qui sont né avec l’argent dans a la bouche ou bien attacher au bras et un jour tout a pris fin.je ne crois pas que avoir beaucoup de fortune nous donne un droit de faire du mal aux autres même si l’argent en elle-même a son pouvoir.
Et vous qui connaissez Fatim, c’est gentil mais doit elle a le droit de soutenir qui elle veut, ou ca c’est encore interdit. J’avais oublié que le gens qui se trouvent en cote d’ivoire ne sont plus en mesure de disent ce qu’ils pensent. Enfin bravo !

7.Posté par fatim.1. le 28/10/2012 22:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LABILAM mieux vaut soutenir ton papa á nourire les nombreuses gueules dont la tienne fait partie ,á payer ses factures d eau et d electricité que de cabrier derriere des assassins ,voleurs de pays et de nationalité.
Laisse moi te dire que la FATIM qui a repondu á une de tes interventions stupides sur ce site ,raison pour laquelle tu dis "on se connait et je ne t oublierai jamais" est maintenant FATIM.1. c est á dire celle qui te repond maintenant(On se connait et je ne t oublierai jamais parceque ta stupidité depasse mon entendement."
tu es au courant qu á chaque fois que tu vas t egarer pour te retrouver sur ce site tu me croiseras sur ton chemin car tu auras toujours des reponses á la hauteur de tes commentaires, sauf si tu interviens en chinois.

8.Posté par Fatim le 28/10/2012 22:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vas te faire foutre. Ok! Vagabond de premiere classe. Espece d idiot. Tu connais qui? Salop!!!

9.Posté par Hermann N'da le 28/10/2012 23:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
labilam

Nous échangeons ici entre patriotes ivoiriens. Mais toi, tu m'as l'air d'un immigré CEDEAO qui a honte de ses origines comme MOSSI OUATARAOGO.
C'est vous qui avez envahi le nord de notre pays et entrainé certains de nos frères dans votre aventure sans issue. Je t'apprends que FATIM est originaire de KATIOLA comme elle-même l'a si bien dit. Elle a donc un village. Elle n'est ni DIOULA D'ABIDJAN ni DIOULA DE SINFRA mais TAGBANA DE KATIOLA.

Espèce d'Apatride

10.Posté par Hermann N'da le 28/10/2012 23:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
labilam

FATIM est originaire de KATIOLA; Elle l'a dit. Elle est TAGBANA. C'est une patriote convaincue et non un suiveur de Voltaïque qui a débarqué en CI en 1989. Toi, tu m'as l'air d'un immigré CEDEAO en errance en CI. C'est votre espèce qui a entrainé nos frères du nord dans une aventure sans issue. Alors laissez les Ivoiriens en paix, bandes d'apatrides. Vous avez choisi de renier vos origines car vous les trouvez honteuses. Vous n'êtes pas dignes. Nul ne connait l'idéal que vous défendez.

11.Posté par Fatim le 28/10/2012 23:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Coucou Fatim1
T inquietes. Je le sais stupide aussi. Plusieurs fois j ai repondu a ces imbecillites qu il deverse sur ce site.

12.Posté par Fati le 29/10/2012 03:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo les guys ! Ici nous savons qui nous sommes et pourquoi nous sommes ici. J'ai cru même qu'il était qlq un de sérieux a Fatim avec son (on se connait et je ne t'oublirai jamais), ou bien c'est lui qui donnait a manger a sa famille. Il se croit arriver, c’est sont ses cons qui rêvent, mais les jours arrivent ou beaucoup d’être eux vont marcher a pied pour arriver dans leur pays qu’ils refusent de reconnaitre.
Le mossi lui a eu la chance d’avoir une mafia de pute comme femme, vous autre continuer à rêver. Bande d’ingrat de sale marabout chaque chose a sont temps, le temps de Dieu peut être loin mais c’est vrai et sur.
Salut à toi grand Hermann N'da merci bcp pour ses belle paroles de vérités, Fatim 1 IGNACIO, Fatim 2 FRANCAIS REVOLTE, Dorine, et tous les grands combattent de la RP que Dieu continue de veiller sur nous tous.

13.Posté par claman lafimissou le 29/10/2012 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Du courage les gars , Vous avez notre soutien, tous ceux qui sont engagés dans la lutte contre les envahisseurs.Que Dieu protège les dignes fils de Côte d'Ivoire.

14.Posté par DJAFOUL le 29/10/2012 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DIEU PROTEGE MON PAYS qui est ans la main de voyous et de sauvages mais toute chose concoure aux biens de ceux qui aiment DIEU et j'ai foi de la COTE D'IVOIRE sortira de ce trou qu'on lui à creuser pour qu'elle tmbe mais elle se relevera et ceux sont eux qui tomberont dans leur même trou

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !