Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire : Attaque contre les frci: Ce qui s'est passé à Noé, hier

le Samedi 22 Septembre 2012 à 07:33 | Lu 2434 fois

Peur panique hier à Noé ! Les populations de cette petite bourgade, située à environ 170 kilomètres d'Abidjan au Sud-Est de la Côte d'Ivoire à la frontière avec le Ghana, ont été réveillées dans la nuit du jeudi 20 au vendredi 21 septembre 2012 à 3 h par des coups de feu nourris.



Côte d'Ivoire : Attaque contre les frci: Ce qui s'est passé à Noé, hier
Des individus armés non identifiés ont attaqué le poste frontalier tenu par un dispositif sécuritaire composé d'éléments des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI), de gendarmes, de policiers et de douaniers. Le bilan partiel officiel fait état de quatre (05) assaillants tués et de cinq (05) suspects arrêtés. Selon des informations recueillies au téléphone auprès d'habitants sur place, l'attaque a eu lieu jeudi nuit entre 2H et 3H du matin, et les combats se sont poursuivis jusque vers 9H hier vendredi.

Au moment où nous mettions sous presse, des sources sécuritaires indiquaient que la situation était « sous contrôle », et que les ratissages se poursuivaient dans les forêts, broussailles et villages environnants pour débusquer d'éventuels assaillants. La frontière entre la Côte d'Ivoire et le Ghana est restée fermée jusqu'à nouvel ordre selon les autorités ivoiriennes. Selon nos sources, c'est l'avant-veille, c’est à dire dans la nuit du 19 au 20 septembre 2012 que les choses ont commencé.

D’autres témoignages recueillis sur place, indiquent que des agents d'un poste mixte FRCI-police basé à la frontière ivoiro-ghannéenne, ont remarqué des mouvements suspects d'individus non identifiés, venus comme des éclaireurs. Mais vu le dispositif sécuritaire dissuasif des FRCI, ils se sont fondus dans la nature, avant d'aller préparer l'offensive du lendemain. Selon les informations en notre possession, les assaillants seraient partis de la région d'Abengourou et seraient descendus à Noé à travers les pistes le long de la ligne frontalière avec le Ghana, en traversant le village de Nougoua.

Arrivés à Noé village, les individus armés ont franchi le plan d'eau de la rivière Tanoé qui fait office de frontière naturelle entre la Côte d'Ivoire et le Ghana, et surveillé côté ivoirien par des postes avancés FRCI-policiers. Les assaillants attaquent par surprise les soldats ivoiriens, qui replient vu le nombre et la puissance de feu des agresseurs. Les individus armés tentent alors de prendre les positions des forces de l'ordre ivoiriennes basées au poste frontalier. Les combats ont lieu toute la nuit jusqu'au petit matin. Les renforts venus d'Abidjan, essentiellement composés des forces spéciales, rapporte t-on, permettent de mettre en déroute les assaillants, qui replient dans les forêts dans les environs du village de Nougoua.

Le trafic entre Aboisso et Noé était totalement inexistant hier. Seul des véhicules et engins militaires circulaient, les communications étaient perturbées, les populations ont été invitées à se terrer chez elles, et la frontière entre la Côte d'Ivoire et le Ghana est restée fermée hier durant toute la journée. Selon le communiqué du gouvernement ivoirien lu dans la soirée par le ministre délégué à la défense Paul Koffi Koffi, les frontières, maritime, aérienne et terrestre entre la Côte d'Ivoire et le Ghana restent fermées jusqu'à nouvel ordre.



ANASSE ANASSE
L'Inter

Samedi 22 Septembre 2012
Vu (s) 2434 fois



1.Posté par GAOUPASS le 22/09/2012 08:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
une fois de plus cela montre que tout le monde est au pays.

2.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 22/09/2012 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Matthieu chapitre 7 verset 12 " Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux, car c'est la loi et les prophètes...". Je rappelle cette parole qui n'est pas celle d'un prophète Jesus comme le prétendent certains mais plutôt, celle du Seigneur Jesus. Le frère Ouattara a fait irruption en C.I et la vie des ivoiriens est rythmée chaque nuit par les attaques à l'arme lourde depuis l'année 1999. Nous obervons donc que venant du régime Ouattara, les dénonciations d'attaques armées qui se livrent ses différentes factions, les accusations prêt-à-porter contre le paisible Ghana sont un non évènement. A supposer qu'il ait vraiment un pays servant de base-arrière à des hommes pratiquant le métier que notre Ouattara national chérit le plus, ou est le mal ? Est-il vraiment mauvais pour un pays de servir de base-arrière à des assassins ? Si le Burkina-Faso n'avait pas servi de base-arrière à IB, SORO, TUO Fozié, KONE Zakaria, WATTAO, les ivoiriens pouvaient-ils imaginer un jour être commandés par un certain Alassane Dramane OUATTARA qui n'a jamais nié que l'enveloppe corporelle de son père repose à Sindou ( Burkina-Faso). Alors pourquoi son repas préféré rebuterait aujourd'hui Ouattara. M. OUATTARA, certains appellent cela le " Kharma". Moi, en tant qu'enfant de l'Eternel des armées, je te rappelle que la parole de Dieu est vérité. Je sais que tu y vois bleu. Mais ce qu'un homme aura semé, il le recoltera. Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites de même pour eux. Ouattara qu'as-tu fait lorsque Bédié était au pouvoir ? Qu'as-tu fait lorsque l'inoffensif Gbagbo s'offrait à toi pour avoir la paix pour son pays ? Pour ce qui te reste comme conscience, ça ne fait que commencer....

3.Posté par Hermann N'da le 22/09/2012 11:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salut à toi le frère TCHEDJOUGOU OUATTARA

En 2002, ils se disaient "frustrés et humiliés". Ils ont pris les armes.
En 2012, d'autres Ivoiriens sont humiliés, frustrés, jetés en prisons, licenciés, torturés....Les zozos doivent comprendre que les mêmes causent produisent les mêmes effets.
Ils devraient être les premiers à applaudir au lieu d'aller se faire tuer bêtement pour venir nous distraire avec de faux bilans. Peut-être, sont-ils devenus masochistes...qui sait?
Je me demande où est passé leur conseil national de sécurité. Des plaisantins.
Le plus dur et le plus traumatisant vous attendent. Vous n'avez rien vu encore.

4.Posté par KONE le 22/09/2012 23:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est normal la situation en ci car tout le monde est à l’école de dramane nous sommes tous en plein exercice pratique merci que Dieu garde la COTE D'IVOIRE c'est ça la vie ayons le moral

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !