Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote d'Ivoire : Assassinats répétés de policiers par les Frci: Climat de peur dans les rangs de la police

le Vendredi 31 Août 2012 à 00:32 | Lu 1198 fois



Cote d'Ivoire : Assassinats répétés de policiers par les Frci: Climat de peur dans les rangs de la police
Un climat de terreur s’abat en ce moment sur les agents de la police nationale. A preuve, le mardi 21 août dernier, le corps sans vie, criblé de 9 balles du sous-lieutenant de police Koné Yacouba, est retrouvé dans une ruelle du quartier Gonzagueville à Port-Bouêt. Selon des sources policières, ce jeune officier issu de la promotion 2007-2009 de l’école nationale de police a été enlevé la veille à 19h à son bureau du commissariat du 33ème arrondissement de police de derrière warf (Port-Bouêt) par des éléments des Frci, lourdement armés pour une destination inconnue. Moins de 5 jours après, le commissaire de 1ère classe Kouadio Alain, chef du service du commissariat du 29ème arrondissement de Treichville-Biafra est également enlevé de force par des éléments des Frci, de retour de son champs, sur la route Sikensi-Dabou pour une destination inconnue et retrouvé mort atrocement le lendemain. L’annonce de ces deux décès tragiques a été ressentie comme une véritable onde de choc au sein de la police.

Passée l’indignation, c’est un sentiment de peur qui habite désormais les agents de police, tous grades confondus. A qui le tour ? « Nous nous sentons en insécurité. Parce qu’un quidam peut faire irruption dans ton bureau, t’enlever sous la menace d’une kalachnikov et sous le prétexte qu’il est Frci pour t’emmener à une destination inconnue sans que les patrons ne puissent te retirer de ce pétrin. Nous sommes abandonnés par les patrons ! », s’inquiète un sous-officier rencontré hier au Plateau. Regardant autour de lui s’assurer qu’il n’est pas filé par quelqu’un, notre interlocuteur poursuit : « Nous avons peur pour notre vie. Ni le ministre de l’Intérieur, notre grand patron, ni le Dgpn (le directeur général de la police nationale, Ndlr) n’a condamné ces assassinats de policiers.

Ils n’ont même pas présenté des condoléances publiques aux familles des défunts ! Où allons-nous avec tout ça ? Les fonctionnaires de police ne sont pas faits pour être massacrés comme des animaux.» Pour un autre agent, officier de police, ce n’est pas normal que les autorités n’aient pas placé en garde-à-vue, comme le recommande toute procédure judiciaire d’enquête préliminaire en cas de meurtre, les éléments des Frci qui ont enlevé les victimes.

« Comment peut-on admettre que des éléments des Frci sous le prétexte rébarbatif de rechercher des caches d’armes vont, sans une réquisition écrite du procureur de la République, jusqu’à faire une perquisition dans un commissariat de police, en l’occurrence celui de Tiapoum ? C’est inconcevable dans un Etat qui se respecte. Pire, ces éléments des Frci enlèvent le commissaire, chef de service et ses collaborateurs, les humilient devant les populations dont ils sont censés assurer la sécurité, sans que les patrons ne rappellent à l’ordre ces indisciplinés. C’est inquiétant.

Quel respect auront les populations locales à l’endroit du commissaire et de ses agents ? Rien. Elles vont les défier constamment et l’autorité sera bafouée », fait remarquer cet officier de police. D’autres agents rencontrés à Yopougon ont révélé que les autorités policières ont avoué, il y a quelques mois lors d’une rencontre à l’école de police sur l’insécurité grandissante, que le pouvoir Ouattara ne fait pas confiance à la police car les policiers auraient combattu pour défendre le régime du président Laurent Gbagbo. C’est pourquoi, les agents de police n’ont pas de dotation en armes sous l’ère Ouattara. Ainsi livrés à eux-mêmes, les policiers sont à la merci des bandits et des Frci qui, ces derniers jours les abattent à la moindre suspicion d’une prétendue collusion avec le régime Gbagbo pour des coups d’Etat imaginaires. Mais jusqu’à quand les policiers continueront-ils de souffrir le martyre ?



Didier Kéi
notrevoie

Vendredi 31 Août 2012
Vu (s) 1198 fois



1.Posté par doriane le 31/08/2012 19:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est là qu'ils doivent tous comprendre que nous ne sommes pas ds un état de droit et qu'ils ne peuvent même pas jouir de la protection de l'etat. Au lieu de pleurnicher qu'ils s'organisent et se défendent avec tout ce qu'ils trouveront. Les chinois ont bien défendu leurs biens contre le japon avec des parapluies. Quand on n'a pas d'armes, il faut être rusé; or nos policiers sont plus intelligents que les frci.
Sincères condoléances aux familles des policiers abattus.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !