Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote d'Ivoire : Armée nationale: Des officiers mis aux arrêts

le Lundi 2 Juillet 2012 à 02:21 | Lu 875 fois

Deux officiers supérieurs des Forces républicaines de Côte d’Ivoire ( Frci) et des soldats du rang ont été mis aux arrêts en fin de la semaine écoulée, avons-nous appris le dimanche 1er juillet 2012 de sources militaires proches du dossier.



Cote d'Ivoire : Armée nationale: Des officiers mis aux arrêts
Ces deux officiers, l’un de la Marine nationale et l’autre de l’armée de l’air, notamment du Groupement aérien de transport et de liaison (Gatl) sont en ce moment détenus à l’état-major des Forces républicaines de Côte d’Ivoire au camp Galieni au Plateau. Il s’agit, notamment, du commandant Agnimel Cedrac, informaticien au Gatl et 3 soldats du rang de cette faction de l’armée ivoirienne. Pour ce qui est de l’officier issu de la marine nationale, notre source s’est gardée de nous dévoiler son identité « pour nécessité d’enquête » a-t-elle fait valoir.

Ces multiples arrestations au sein de l’armée ont-elles un lien avec les derniers développements de l’actualité politico-militaire en Côte d’ Ivoire qui ont vu, entre autres, l’arrestation au Togo et l’extradition de Moïse Lida Kouassi, ancien ministre d’Etat de Laurent Gbagbo, accusé par le pouvoir « de tentative d’atteinte à la sûreté de l’Etat » ? En tout état de cause, le procureur militaire, Ange-Bernard Kessy Kouamé, que nous avons joint par téléphone hier dimanche 1er juillet 2012, a plutôt donné une réponse de « Normand ». « Ils peuvent avoir été arrêtés pour atteinte à la sureté de l’Etat ou pour tout autre raison. Mais je ne suis pas encore informé. Je suis en déplacement à l’intérieur du pays. Je rentre demain.

En ce moment-là, j’en aurai le cœur net », a-t-il indiqué. Puis, le commissaire du gouvernement d’ajouter : « S’ils ont été arrêtés par la Dst, c’est donc pour le motif d’atteinte à la sureté de l’Etat. Dans ce cas, le dossier est suivi par le ministère de l’Intérieur duquel dépend la Dst.

Si au contraire, c’est la section recherche de la gendarmerie qui les a arrêtés, je serai informé dans les prochaines heures. Et si c’est vrai, ils seront déférés devant mon tribunal » a précisé le procureur militaire. Ces officiers et les soldats du rang sont « détenus à l’Etat-major pour nécessité d’enquête » nous a confié notre source qui ajoute : « Ils ne sont ni détenus à la Dst, ni à la section de recherche de la gendarmerie nationale ».



Armand B. DEPEYLA
Soir Info

Lundi 2 Juillet 2012
Vu (s) 875 fois



1.Posté par allah kabo le 02/07/2012 12:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il faudrait que cela soit bien claire dans le corps et l'esprit des ADO-sapiens, le coup d'etat qui va balayer ADO et sa clique est inévitable; je sais de quoi je parleils ne seront jamais assez vigilant pour maintenir la garde et vont finir tot ou tard par la baisser; ;parce que en face de nous il nya pas darmeé et soumaila bakayoko et ses grades de salon ne poura rien faire si ce n'est dappeler larmeé francaise et lonici ; alors que dans notre plan, on les a deja calculer comme objectifs militaires; on ne profitera pas de labsence de ADO du pays pour frapper; tout se passera devant lui a son nez et a sa barbe et il verra ce quon appelle garçon; wait and see because time will tell

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !