Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire : Après leur suspension, Les confidences des magistrats visés

le Mardi 23 Octobre 2012 à 06:12 | Lu 797 fois

Rouba Daléba, Tchimou Raymond, Daho Baho, Aka Alou, Mme Amon Laurence, Véi Tokpa sont parmi les 8 magistrats qui veinent d'être suspendus de leu fonction.



Côte d'Ivoire : Après leur suspension, Les confidences des magistrats visés
Officiellement, cette décision rendue publique la semaine dernier à l'issue du dernier conseil des ministres indique que ces magistrats sont poursuivis pour abandons de postes, abus de pouvoir, extorsions de fonds et corruption. Le gouvernement dit avoir demandé une enquête à la chancellerie contre ces hauts cadres de l'appareil judiciaire mis en cause à l'effet de situer les responsabilités. Le conseil a été informé des poursuites disciplinaires engagées contre des magistrats pour abus d’autorité, abandon de poste, corruption et extorsion de fonds.

Dans le cadre de ces poursuites, plusieurs magistrats du parquet sont frappés d’interdiction d’exercer leur fonction jusqu’à décision définitive sur les actions disciplinaires en cours. La même mesure est envisagée à l’encontre de 2 magistrats de siège conformément aux dispositions du statut de la magistrature. Leurs dossiers ont été soumis au Conseil Supérieur de la Magistrature pour avis », stipule le communiqué du Conseil des ministre du 17 octobre 2012.

De source crédible au sein du ministère de la Justice, cette décision de suspension a été déjà notifiée aux magistrats concernés à travers une note qui leur ont été remise hier lundi 22 octobre 2012. Si l'occasion ne nous a pas été donnée de jeter un coup d’œil sur le contenu de la note, les magistrats en mis en cause relèvent toutefois des irrégularités. D'abord, selon ces derniers, la prise de cette décision de suspension n'a pas suivi la procédure en la matière. « Nous n'avons jamais fait l'objet de demande d'explication ni de la part de notre hiérarchie, ni de la part de l'inspecteur général.

Alors comment peut-on nous suspendre » , s'est interrogé l'un des magistrats. Deuxièmement, la décision de suspension ne fournit aucune explication, le ministère de la justice se contentant de porter la mention « Vu l'urgence et sur proposition de la hiérarchie ». Pour ces magistrats, ces anomalies sont de nature à conforter la thèse de ceux qui croient à une chasse aux sorcières notamment contre les magistrats taxés à tort ou à raison d’être pro-Gbagbo.

Au siège de l'Union des Magistrats de Côte d'Ivoire (UNAMACI), la principale organisation syndicale des magistrats, l'on se dit surpris par cette décision du gouvernement. « Nous n'avons jamais été saisis sur les faits reprochés à nos camarades. Dans tous les cas, nous nous apprêtons à réagir », a confié notre source, sous le sceau de l'anonymat. Côté gouvernement, il s'agit-là de mesures visant à assainir le système judiciaire ivoirien, dans le cadre d'une vaste politique de lutte contre la corruption dans tous les domaines de la vie publique ivoirienne.

Bertrand GUEU



Mardi 23 Octobre 2012
Vu (s) 797 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !