Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote d'Ivoire : Après Yopougon, Akouédo, Abengourou: Le Commando mystérieux frappe à Agboville

le Jeudi 9 Août 2012 à 06:18 | Lu 1207 fois

Les Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) ont été à nouveau attaquées, après Yopougon, Akouédo et Abengourou. Dans la nuit du mardi 7 au mercredi 8 août vers 02h30 du matin, une dizaine d'individus non identifiés armés de fusils d'assaut de type Kalachnikov et portant des blousons noirs, ont mitraillé le poste d'observation des FRCI situé à Ery-Makouguié, village distant de 3 km d'Agboville, département situé à 85 km d'Abidjan.



Cote d'Ivoire : Après Yopougon, Akouédo, Abengourou: Le Commando mystérieux frappe à Agboville
Selon Thierry Junior, commandant en second des opérations au sein des FRCI à Agboville, « il s'agissait d'éléments aguerris au combat ». Il a expliqué que vu les "dispositifs tactiques " utilisés", ces hommes ont été entraînés à la guerre". Notons que l'assaut à été lancé à partir d'une concession voisine du poste d'observation, où deux éléments Frci étaient en faction quand les trois autres dormaient.

Selon le chef Konaté des FRCI venu d'Abidjan, la première rafale à atteint Traoré Adamou à la poitrine. Il lutte actuellement contre la mort à l'hôpital militaire d'Abidjan (HMA, face au Zoo), où il a été évacué hier vers 4h00 du matin. Il y a eu un autre blessé léger. Après deux heures de combat, les "assaillants" ont décroché et se sont fondus dans la forêt jouxtant le village. Thierry Junior a expliqué qu'une dizaine de "suspects dans les rangs des assaillants ont été pris'' et gardés jusqu'à hier soir, au camp Frci d'Agboville.

Après cette attaque qui a créé la panique dans la ville, l'arrivée dans la journée à Agboville, du commandant Jah Gao d'Abobo a amplifié la psychose. Déjà au petit matin, des dizaines de femmes et d'enfants ainsi que plusieurs jeunes ont quitté le village, nous a révélé Nanan Edi N'Gbesso Louis, président du conseil des chefs de village du département d'Agbvoille, et chef du village Ery-Makouguié.

Le village se vide

« Nous partons car les Frci nous accusent d'être les auteurs de l'attaque contre le poste d'observation », a déclaré une dame rencontrée dans le village, portant un bébé au dos et un baluchon sur la tête. Elle fait partie d'un groupe d'une vingtaine de personnes, marchant en direction d'Agboville, à 3 km plus loin. Toute l'après-midi, des longues files en procession vers Agboville et d'autres villages environnants étaient visibles aux abords de la route.

Vers 17h30, nous avons aperçu deux véhicules de l'Onuci, auxquels les déplacés lançaient des regards apeurés, en signe de secours. Nanan N'Gbesso Edi que nous avons rencontré à sa résidence du village, se dit inquiet devant l'exode de ses parents et enfants.

Il a souligné toute son appréhension devant ce qu'il appelle le drame d'Ery-Makouguié. « Nous ignorons ce qui va se passer cette nuit, puisque je trouve les renforts venus d'Abidjan, très menaçants », a souligné le chef. Nanan N'Gbesso a aussi exprimé sa préoccupation face à l'arrestation de son secrétaire général, Gnamon Olivier et des élèves, également fils du village. Il a déploré la dizaine d'arrestations opérées dans le village par les FRCI. « C'est vrai que dans l'urgence, on interpelle pour interrogatoire », a noté le chef Edi, avant de s'inquiéter du sort de son collaborateur. A Ery-Makouguié, c'est la psychose générale, car nul ne sait de quoi demain sera fait. « La nuit sera longue, très longue même », a lancé, le regard hagard, une vieille dame assise près de sa case, à l'orée du village.

Jean-Yves BOKA
(Correspondance particulière)
L'Inter

Jeudi 9 Août 2012
Vu (s) 1207 fois



1.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 09/08/2012 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les FRCI n'ont pas dit qu'ils sont forts ? Qu'elles recherchent leurs amis FRCI qui leur mènent la vie dure au lieu de traumatiser les pauvres abbey.

C'est là qu'on voit qui est qui. Ils n'ont pas dit qu'ils peuvent. C'est cela qu'on attend. Ils ont empêché GBAGBO de fermer l'oeil. Ouattara sera lui aussi privé de sommeil par ses propres tueurs....

2.Posté par Hermann N'da le 09/08/2012 18:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dramane doit arrêter immédiatement ses manœuvres d'intimidation de nos parents d'AGBOVILLE. SINON, s'il connaît l'Histoire de la CI, il va subir le même sort que RUBINO.De toutes les façons ça en est fini pour lui. Il peut patienter...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !