Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire : Amadé Ouremi enregistré à la Maca, mais pas physiquement. Voici la preuve du deal.

le Samedi 25 Mai 2013 à 07:19 | Lu 1348 fois



Côte d’Ivoire : Amadé Ouremi enregistré à la Maca, mais pas physiquement. Voici la preuve du deal.
Arrêté le Week end dernier, le bourreau du peuple Wê a d’abord été admis à la brigade de gendarmerie de Duekoué avant d’être transféré à Abidjan.

D’après les dernières informations, Amadé Ouremi serait conduit à la maca en attendant son jugement. Seulement, bien que M. Ouédraogo Rémy alias Amadé Ouremi soit bel et bien enregistré dans les fichiers de l’administration pénitentiaire de la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca) sous le mandat de dépôt du 21/05/2013, celui-ci ne laisse aucune preuve de vie dans l’établissement.

En effet, les autorités ivoiriennes qui savent que dès le lendemain de l’arrivée d’un pensionnaire de la prison, celui-ci doit être présenté à l’infirmerie pour une première consultation, ont tout simplement inscrit l’homme à cet effet sans qu’il n’y soit présent physiquement. Une source proche de l’administration pénitentiaire raconte que Amadé Ouremi n’a jamais franchi les portails de la prison.
Voilà qui pourrait confirmer la thèse du deal et laisser croire que Ouremi, le rebelle supplétif des FRCI basé depuis des années dans l’ouest de la Côte d’Ivoire serait bel et bien dans l’une des nombreuses résidences « protégées » du ministre de l’intérieur Ahmed Bakayoko à Abidjan.

Et l’on devrait s’attendre à ce qu’il soit présenté comme ce fut le cas du ministre Charles Blé Goudé, à la RTI menotté un de ces matins, et répondant aux questions d’un juge. Alors qu’en réalité, l’homme serait bien au chaud, le temps que la communauté internationale qui réclame la tête de quelques rebelles se calme. Car on le sait Ouattara l’a maintes fois répété : « L’état de Côte d’Ivoire d’enverra plus de prisonnier à la CPI. Ils seront jugés en Côte d’Ivoire ».

On comprend donc ici que la sortie récente de la procureure Fatou Bensouda qui intervient à ce moment précis de l’arrestation de Ouremi et à quelques jours de la décision des juges concernant l’audience de Gbagbo n’est rien d’autre que de la comédie.
« Ouattara est un menteur », avait un jour dit, l’ex président ivoirien Laurent Gbagbo face à la presse internationale. Aujourd’hui encore c’est cette même communauté internationale que Alassane Dramane Ouattara tente de rouler dans la farine.

P.Kouhon

Samedi 25 Mai 2013
Vu (s) 1348 fois



1.Posté par Média Afrik le 25/05/2013 12:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aimé Césaire: Cahier d'un retour au Pays natal

En 2007, Jacques Martial accepte de tourner cette adaptation télévisuelle d’une pièce qu’il a lui-même créée quatre ans plus tôt avec la Compagnie de la Comédie noire. Cette pièce, c’est «Cahier d’un retour au pays natal», d’après un texte fondateur d’Aimé Césaire, écrit en 1939, alors que le poète n’a que 26 ans.

Voir le film ici: http://afrikonlive.com/index/viewvideo/id/736

2.Posté par WALACE le 26/05/2013 00:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
KOUHON
Le journaliste haineux bété au service de ses frères haineux bétés , la haine va vous tuer mon frère

3.Posté par gnahorealfch le 26/05/2013 10:33 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
WALLACE, ton probleme est bien ailleurs stp laisse les bété en paix, ok

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !