Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire - Afrique : le précédent est créé, reste à assumer !

le Jeudi 1 Décembre 2011 à 07:26 | Lu 1008 fois



Mardi 28 novembre 2011 au soir, Laurent GBAGBO a été clandestinement, en toute violation des lois élémentaires qui régissent nos sociétés même au profit des animaux de compagnie, conduit contre son gré à la Haye pour y être mis en quarantaine, humilié puis tué.

Je vous avais déjà prévenu. Je voudrais m’acquitter de mon devoir de rappel de mémoire envers vous.

Laurent GBAGBO ne sera libéré qu’après un vrai simulacre de procès, quand il aura été rendu malade afin qu’il meurt quelques jours ou mois après sa libération. Sauf si Dieu nous aide à créer les conditions exceptionnelles pour une libération anticipée. Ne l’oubliez jamais.

Mais qui sont ceux qui ont créé ce précédent ?

Nous n’irons par quatre chemins. Nous sommes à l’heure de la vérité et des responsabilités. Chacun devra assumer sa part devant l’histoire.

Alors ceux qui ont détruit la Côte d’Ivoire et fait jeter le Président GBAGBO dans les prisons du racisme fasciste, sont les suivants :
1. Nikolas Sarkozy, Président en Exercice de la République de France ;
2. Alassane Ouattara de son ancien nom Alassane Dramane Ouattara alias ADO, ancien Voltaïque, usurpateur de la citoyenneté ivoirienne et génocidaire en service en Côte d’Ivoire depuis le 11 avril 2011 pour le compte de la France ;
3. Blaise Compaoré, Président de la République du Burkina Faso, tuteur et pourvoyeur d’armes de la rébellion de Dramane Ouattara ;
4. Abdoulaye Wade, Président de la République du Sénégal, comploteur politique, fournisseurs de mercenaires et coordonnateur des fonds mafieux mis à la disposition de Dramane Ouattara ;
5. Goodluck Jonathan, Président du désordre appelé Nigeria, comploteur politique sous-régional et fournisseurs de mercenaires ;
6. Faure Gnassingbé, Président du royaume et de la quasi-république du Togo, convoyeur d’armes et fournisseur de mercenaires ;
7. Jean Ping, jusqu’à ce jour, Président de la Commission de l’Union Africaine, comploteur politique continental.

Pour que l’histoire retienne pour eux-mêmes et pour leurs descendants ainsi que pour leurs peuples qui les soutiennent, voici la liste restreinte des ennemis qui ont pactisé pour provoquer la ruine de la Côte d’Ivoire et les nombreuses morts qu’il y a déjà eues et celles, oh combien traumatisantes, qui vont suivre.

Pour la petite histoire, à l’occasion d’une élection organisée à deux tours courant octobre et novembre 2010, le Conseil Constitutionnel, devant la caducité qui avait frappé la Commission Electorale Indépendance pour donner les résultats provisoires des élections qui opposaient Dramane Ouattara décrété candidat exceptionnel par la France et GBAGBO Laurent, a traité les requêtes en dénonciation de fraudes massives dans la zone Nord aux mains de la rébellions créée par Ouattara en 2002, puis déclaré Laurent GBAGBO vainqueur.

Contre tout entendement, l’opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) par la voix de son chef de mission, le Coréen Young-Jin Choi chargé de certifier le respect des procédures prescrites par les lois ivoiriennes pour le déroulement et le contentieux électoral, s’est substitué aux Institutions ivoiriennes et certifié un résultat totalement fallacieux annoncé à l’Hôtel du Golf, Quartier Général de la rébellion de Dramane Ouattara depuis 2005 et aussi centre d’organisation de la fraude électorale dudit homme, par un certain Youssouf Bakayoko président de la Commission ayant organisé lesdites élections et membre du PDCI-RDA parti allié de Dramane Ouattara.

Monsieur Youssouf Bakayoko a été conduit dans ledit Hôtel par l’Ambassadeur de France, Jean Marc Simon et celui des Etats-Unis d’Amérique Monsieur Philip Carter 3, un raciste probablement membre du ku klux klan qui pendant la période post électorale avait appelé ses compatriote à rouler sur les partisans de Laurent GBAGBO organisés en Comité de surveillance des quartiers, pour éviter le débarquement de convois de combattants de la rébellion de Ouattara à partir des véhicules et chars de l’ONUCI (Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire).

Les conséquences

Alors comme disais-je, le précédent de l’arrestation arbitraire, de la déportation et de l’emprisonnement d’un Chef d’Etat en exercice vient d’être créé par la France et ses suppôts lâchés en Côte d’Ivoire comme une horde de bêtes sauvages.

L’histoire ne l’oubliera jamais. Parce que l’histoire est une mémoire collective des choses qui transforment notre destin.

Celui de la Côte d’Ivoire vient d’être transformé à jamais. Que Laurent GBAGBO soit libéré demain ou après demain, cela importe très peu.

Notre centre d’intérêt et notre défi reste unique : débarrasser la Côte d’Ivoire de la peste qui s’est emparée d’elle et mettre fin à jamais à toute velléité de coaliser contre ce pays qui aura tout donné à l’Afrique de l’Ouest et qui se sent trahi et agressé de façon plus que révoltante.

Ce que chacun a semé, il va le récolter dès maintenant ! Pour que cela serve de leçon pour toujours !

On ne trahi pas impunément un peuple. On ne l’agresse pas impunément.

On ne tue pas impunément les enfants d’une terre qui ne vous appartient ! Ce que chacun a semé, qu’il s’attende à le récolter.

A Très bientôt.

Hassane Magued

Jeudi 1 Décembre 2011
Vu (s) 1008 fois



1.Posté par edge le 01/12/2011 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
peuple de côte d'ivoire l'heure est venu de refuser l'esclavage. nous ne sommes pas des animaux pour nous laisser traiter de la sorte. ou que tu sois qui que tu sois quoi que tu fasses dis-toi qu'aujourd'hui est le jour pour toi pour mourrir pour ta patrie ta chère patrie qui t'a tout donné. n'aie pas peur car les laches n'ont plus leurs places sur ce territoite. A bon entendeur salut.

2.Posté par habituee le 01/12/2011 15:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand les forces du malheur sont en déroute ils mettent toutes les dernières cartouches de leur côté. Ne jugez pas leurs morales car ils n'en ont pas. S'ils vous frappent alors sans colère et avec toute la froideur et même avec le sourire vous leur rendez leurs coups. Parce que c'est seulement comme cela qu'il sauront que le mal et la douleur existent. Sachez que la profondeur du mal est grande et que jamais vous n'arriverez à la sonder. Donc n'allez pas de ce côté.
Commencez donc à vous réjouir, car c'est la fin du système qui est annoncé. Vous vous lamentez parce que vous ne pouvez pas prendre du recul. L'esclave d'hier a les yeux ouverts, la conscience est claire pour une majorité. Ne vous occupez pas de ceux qui continuent de magnifier l'extérieur, c'est comme cela, ils n'y sont pour rien. Ils jouissent des « bienfaits » du présent.
Le temps de faire des comptes est arrivé, il faut juste savoir si tu es dans un camp et dans quel camp ? Sachez que vous invoquez la libération de l'homme noir et de l'humain tout court. Désormais, plus de pouvoir, plus de peurs donc plus d'esclaves donc plus de maîtres. Les chaines ou le lien est rompu.
N'est-ce pas merveilleux ?
L'HOMME NOIR est libre. Plus jamais il ne se tournera vers les autres pour avoir son salut.
Parfois le grain de sable peut faire tomber un géant. La CPI sera le lieu où la vérité pourra être entendu, ce qui n'était pas possible jusque là. Parce qu'ils devront entendre celui qu'ils appellent le perdant des élections. Ils devront entendre, et leurs populations aussi l'entendront. Ce n'est pas de cela dont ils ont peur ? Ils veulent passer pour des saints et des héros alors ils seront vu pour ce qu'ils sont : des poltrons et des manipulateurs.
Les enfants ne connaissent pas la responsabilité, quand ils font des bêtises ils ont la bouche ouverte et le regard hébété. La responsabilité arrivera avec la maturité. Pour rendre responsables ces gens il faut les mettre en face de leurs actions et surtout ne plus avoir peur d'eux. Un vieillard sage peut-il avoir peur d'un enfant à quatre pattes ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !