Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire - Affaire des écoutes téléphoniques : La démission de Guillaume Soro exigée

L'Afrique en mouvement - source : soir info le Mardi 24 Novembre 2015 à 07:11 | Lu 862 fois



Marc Blé Sépé estime que les bandes audio impliquant MM. Soro et Bassolé, ne sont pas bonnes pour l’image de la Côte d’Ivoire.

Le Grand conseil de la jeunesse de Côte d’Ivoire, présidé par Marc Blé Sépé, a demandé la démission « pure et simple » de Guillaume Kigbafori Soro, le président de l’Assemblée nationale (Pan), après l’éclatement de l’affaire des écoutes téléphoniques.

Dans un document dont nous avons reçu copie, le week-end dernier, Blé Sépé en a donné les raisons. Il a rappelé le parcours politique du chef du parlement ivoirien, avant de crier son ras-le-bol. « La jeunesse de Côte d’Ivoire, par le Grand conseil, exige la démission pure et simple de Monsieur Soro Kigbafori Guillaume de l’hémicycle. Dans le cas contraire, le Grand conseil appellera la jeunesse ivoirienne à une marche solennelle sur l’Assemblée nationale », a déclaré Blé Sépé.

Selon lui, « l’authenticité de cette conversation téléphonique (entre Guillaume Soro et Djibril Bassolé, Ndlr) jette un véritable discrédit et décrédibilise notre Assemblée nationale, tout en mettant la honte sur notre génération ». Par ailleurs, il a appelé les députés à prendre leurs « responsabilités » dans cette affaire, non sans interpeller le chef de l’Etat, actuellement hors du pays, les ambassadeurs accrédités en Côte d’Ivoire, le gouvernement, les organisations internationales, les Ong de droit de l’Homme, les mouvements de la société civile, les organisations de jeunesses et de femmes, sur la gravité de cette affaire.

A l’en croire, le président de l’Assemblée nationale est impliqué dans le coup d’Etat de septembre 2015, qui a failli emporter le gouvernement de transition au Burkina Faso. Tout en rappelant certains propos tenus dans la première bande audio diffusée sur internet, notamment sur l’assassinat de l’ex-ministre de l’Intérieur, Désiré Tagro, et du sergent-chef Ibrahim Coulibaly dit IB, l’auteur de cette déclaration a pourfendu M. Soro. « Pour la paix et la cohésion nationale, il a gravi les échelons jusqu’à être aujourd’hui la deuxième personnalité du pays. Le Grand conseil ne peut donc pas accepter ce déshonneur que fait Soro Kigbafori Guillaume au pays et à la jeunesse », a martelé Blé Sépé, appelant les Ivoiriens à la mobilisation.

source : soir info
Mardi 24 Novembre 2015
Vu (s) 862 fois



1.Posté par Dede le 24/11/2015 09:00 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Maintenant,vous rendez compte que les plumes d''un oiseau mort ne restent jamais en l''air.Soro qui ment comme il respire ira un jour à la HAYE. La puissance de Dieu commence à faire son effet .AMEN

2.Posté par digbeu le 24/11/2015 17:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
marc blé sépé pardon ton comportement de voyou politique ne nous interese pas

3.Posté par ALLEHAHUN le 25/11/2015 11:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Y a- t-il plus voyou politique que ceux qui prennent de armes pour se faire justice avec l'appui de la France officielle? Oh honte. Cette France devrait faire comprendre à ses spires qu'un des théorème de la démocratie c'est la démissionne lorsqu'on est trempée comme l'est SORO. Quand attend elle pour l'obliger à le faire? France, plus jamais vous m'inspirez confiance? Bande de prédateurs.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !