Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte-d’Ivoire «Accusée de vol» une ex ministre fait écrouer sa gouvernante

le Dimanche 31 Mars 2013 à 19:35 | Lu 1358 fois



Côte-d’Ivoire «Accusée de vol» une ex ministre fait écrouer sa gouvernante
Depuis le lundi dernier 25 mars 2013, la gouvernante de l’ex-ministre déléguée à la communication du temps de Konan Banny, Martin Coffie Studer, est en détenue à la Maison d’Arrêts et de correction d’Abidjan [MACA]. La plus grande prison de la Côte-d’Ivoire.

Dans la soirée du jeudi 21 mars 2013, un ministre de la république a, de sources proches du commissariat du 8è arrondissement d’Abidjan-Cocody, ordonné de faire déferrer la gouvernante [nous taisons expressément son nom] de maison, de Martin Coffie Studer. L’ex-ministre de la Communication, actuelle patronne de l’agence de communication Océan Olgivy, accuse son ex employée de vols de ses bijoux et de la clé de son véhicule. Informations prises, il ressort que quatre jours avant les accusations, la gouvernante de Martin Coffie Studer avait rendu sa démission. Une démission « unilaterale », que n’aurait pas appréciée l’ex ministre qui voit dans cet acte un «affront», une «défiance».

Selon nos informations, l’ex-ministre sous Charles Konan Banny, déléguée à la Communication, citée aussi dans l’affaire café-cacao pour avoir perçu une rondelette somme de 200 millions de Fcfa, aurait donc décidé de se «laver l’affront», en faisant passer un mauvais quart d’heure à sa gouvernante. Elle porte alors plainte au commissariat du 8e arrondissement de Cocody contre sa désormais ex-gouvernante. Une perquisition est faite au domicile familial de la gouvernante à Marcory. Mais la perquisition accouche d’une souris. Rien n’est retrouvé. La jeune dame [malade ] est tout de même envoyée manu-militari au commissariat et gardée au cachot du jeudi 21 mars au lundi 25. Martin Coffie Studer, de son côté ne compte pas s’arrêter là.

Elle use de ses relations «hauts-placées» pour mettre la pression sur le commissariat du 8e arrondissement. “Ordre est donné » au commissaire de ne pas relâcher l’ex-gouvernante [même si les perquisitions n’ont rien donné et que son profil n’indique pas qu’elle serait susceptible de s’enfuir], mais plutôt de la déférer au parquet, ensuite à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca). « C’était un ordre ! », témoigne une source policiaire qui évoque les coups de fil du ministre de l’intérieur Hamed Bakayoko et de l’ex DG de la BNI Victor Nemblessini, un « intime » à dame Coffie Studer.

Le jugement de cette scabreuse affaire pourrait avoir lieu, selon nos informations le mardi prochain, même si selon ces mêmes sources, aucun procureur n’aurait été commis pour juger de ce cas, qui «n’est enregistré nulle part»

Il ne nous a toujours pas été possible d’entendre Martine Coffie Studer, malgré nos tentatives.

Dimanche 31 Mars 2013
Vu (s) 1358 fois



1.Posté par Hermann N'da le 31/03/2013 22:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je comprends maintenant pourquoi le Patriote BEN ZAHOUI DEGBOU avait administré une bonne paire de gifles à cette minable.

Quel est le nom de cet abus de pouvoir? Où est donc le droit dans ce pays? On fait usage de sa position sociale et de ses relations personnelles pour abuser des plus faibles.

Voilà, le petit peuple n'est à l'abri de rien. On fait une perquisition (sans aucun mandat). On ne retrouve aucune trace des objets "volés". On conduit quand même l'infortunée dame à la MACA.

Quel est finalement ce pays?

Bravo les immortels ! Continuez à régner jusqu'à bientôt.

2.Posté par Fati le 31/03/2013 23:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Eh beh ! L’argent quand tu nous tien. Cette pute qui couche avec des rebelles dentes pourrir se croit bien arriver mais elle sera sur la liste des rebelles frci bientôt.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !