Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire - Abengourou : Crime rituel: Une dame tuée, ses yeux et son sexe enlevés

le Mardi 26 Février 2013 à 04:04 | Lu 1564 fois

L'approche des élections, considérée comme une période d'incertitudes politiques, est souvent marquée de crimes rituels. Mutilations de corps de femmes ou d'enfants impubères ; c'est le décor qui rythme la vie des populations dans diverses contrées de la Côte d'Ivoire depuis l'annonce des élections régionales et municipales.



Le corps en état de putréfaction avancé a été délesté de ses organes génitaux (Ph. DR)
Le corps en état de putréfaction avancé a été délesté de ses organes génitaux (Ph. DR)
Samedi 23 février dernier, rapporte une dépêche de l'Agence ivoirienne de presse, c'est du côté d'Abengourou que des éléments des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) ont fait une telle découverte macabre en pleine forêt, avant de donner l'alerte au commissariat de police du 2ème arrondissement. La victime, de sexe féminin, 26 ans environ et vêtue d'une robe, gisait sans pièce d'identité sous un manguier dans la forêt du quartier HKB-Extension.

Le corps, à en croire la police, était dans un état de putréfaction avancé. Qu'est-il arrivé à cette femme qui, manifestement, sortait d'un salon de coiffure, vu ses cheveux frisés et les ongles de ses pieds bien entretenus ? Selon le rapport du médecin légiste, cette mort n'est pas naturelle. Mais il s'agit d'une mort violente ; car, la victime qui est de teint clair, a été dépouillée de ses organes génitaux, des yeux et de la langue.

De l'aveu des policiers ayant fait le constat d'usage, ce crime a été commis 72 heures plus tôt, dans un endroit autre que le lieu où la victime a été abandonnée. Dans le royaume de l'Indénié, les commentaires vont bon train sur ce crime odieux. ''Ce sont les marabouts de certains candidats aux postes électifs ayant des croyances obscures et rétrogrades qui commanditent ces crimes. Avec le sinistre objectif de confectionner des fétiches devant favoriser le verdict des urnes'', a-t-on entendu dénoncer. En tout cas, c'est peu de dire que si l'enfer existe, ces montres y ont vraiment leur place.



G. DE GNAMIEN
L'Inter

Mardi 26 Février 2013
Vu (s) 1564 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !