L'info Réelle...
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net


News en temps Réel...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire: À 9ans traitée de sorcière, la voyante met du feu à ses fesses

News en temps réel - source : koaci le Vendredi 4 Décembre 2015 à 17:14 | Lu 911 fois



Vendredi 04 Décembre 2015-Vendredi dernier à Port Bouët, une commune d'Abidjan, une scène inconcevable s’est produite dans le quartier d’Adjoufou. Une voyante de 49 ans a osé coller des braises aux fesses d'une fillette de 9ans qu’elle traitait de sorcière. Cette dernière a été arrêtée par la police puis, conduite devant les tribunaux.

Pour la voyante de 49 ans, qui n’a pas directement avoué les faits, c'est lors d'un combat entre elle et la présumée sorcière de 9 ans que l’accident s’est produit. En milieu de nuit, la fillette se serait transformée pour l'attaquer, elle aurait alors réagi avec la dernière énergie, balançant la môme sur des braises par ses fesses.

Résultat une brûlure de second degré enregistrée sur le postérieur de la fillette en classe de CE2. Son anus a également été touché, puisqu'elle aurait visiblement du mal à satisfaire ses besoins et s'asseoir.

" On se battait et c'est quand je l'ai giflée qu’elle est tombée sur un feu de bois" a expliqué lavoyante Rechercher voyante aux policiers manifestement stupéfiée par l'horreur des faits.

De sources concordantes, la présuméesorcière Rechercher sorcière aurait été conduite par son père auprès de la voyante, pour être délivrée. Mais devant l’attrocité de l'exorcisme, il n'a pas hésité à porter plainte.

Jeudi le tribunal de 1ère instance du Plateau s'est prononcé, lavoyante Rechercher voyante qui se nomme Kano Ahou Aïssatou, mère de 8 enfants, a été condamnée à 12 mois d'emprisonnement ferme pour violences exercée sur mineure conformément à l’article 362 du code pénal, assorti d'une amende de 500.000frs cfa.

En Côte d’Ivoire, le phénomène est monnaie courante, les presumés sorciers sont battus et traités d'une manière inhumaine.


Adriel, Abidjan


source : koaci
Vendredi 4 Décembre 2015
Vu (s) 911 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Communiqué | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements | Les syndicats / Grève










Les Articles les plus lus



Incroyable !